lundi 30 juillet 2007

Dessert glacé acidulé

Essayé et adopté depuis quelques années, le parfait à la rhubarbe est un plaisir pour les fans de cette herbacée.
Extraite du site Marmiton, cette recette peut se préparer en version familiale (dans un moule à cake ou à savarin) ou individuelle (comme sur la photo). Le mieux, me semble-t-il, étant de servir cette glace en tranche, à l'assiette, accompagnée d'un coulis de fraise ou de framboise.
A votre tour d'en faire votre dessert des jours d'été et vous verrez la tête de vos convives quand, après leur avoir laissé le temps de deviner de quoi il s'agissait, sans succès, vous leur annoncerez qu'il s'agit de rhubarbe !

parfait___la_rhubarbe__4_

Parfait à la rhubarbe

- 1 kg de rhubarbe soit 750 g épluchée
- 200 g sucre
- 1 cuillère à soupe de Maïzena
- 2 jaunes d'oeuf
- 2 cuillères à soupe de sucre glace
- 20 cl de crème fraîche liquide

Nettoyer et éplucher la rhubarbe. La couper en petits morceaux. La mettre avec le sucre dans une casserole et porter à ébullition. Laisser compoter 15/20 mn pour ôter l'excédent d'eau.
Ajouter la Maïzena. Bien mélanger et porter à ébullition 1 mn. Mixer et laisser refroidir.

Battre les jaunes avec le sucre glace en ruban et les mélanger avec la rhubarbe refroidie.
Fouetter la crème fraîche en chantilly et l'incorporer délicatement à l'appareil.

Verser la préparation dans un moule à cake en alu jetable. Mettre au congélateur 3 heures au minimum.

Servir en tranche avec le coulis et quelques framboises ou fraises.

Posté par magkp à 14:24 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,


mardi 10 juillet 2007

Dans la série confitures...

La semaine dernière, je vous donnais ma recette de confiture rhubarbe-abricots. Et si demain, vous vous occupiez des framboises du jardin que vous avez soigneusement congelées au fur et à mesure de vos cueillettes ?

 

confiture_de_framboises__2_

Confiture de framboises

(pour 4 pots)

-  1 kg de framboises

- 700g de sucre cristallisé

Laver les framboises très rapidement sous un filet d'eau.

Les faire cuire avec un demi-verre d'eau dans une marmite quelques minutes (le temps éventuellement de les décongeler le cas échéant).

Les passer au moulin à légumes.

Peser la purée obtenue et ajouter le sucre nécessaire.

Porter à ébullition et laisser cuire à feu moyen 7 minutes. Si la confiture n'est pas prise à ce moment-là, poursuivre la cuisson une bonne vingtaine de minutes (mais je dois avouer que le temps de cuisson est très variable en fonction de la quantité, du taux de sucre... Le plus simple est de surveiller la cuisson).

Mettre rapidement en pots. Visser et retourner les pots. Laisser refroidir tête en bas.

**************

Découvrez mes autres confitures :

- rhubarbe-groseilles

- rhubarbe-abricots

- mirabelles

- mûres

- poires

- poires et chocolat

- citron

- banane et rhum

Posté par magkp à 23:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 20 mars 2007

Des restes de pain pour se régaler !

Je vous ai déjà parlé du livre 100% excellent ! aux éditions Bayard Jeunesse.

Une recette a retenu toute l'attention des enfants qui se sont amusés à préparer cette "drôle de gadoue de pain" et se sont empressés de déguster leur goûter : le pudding !

g_teau_de_pain_002

Le pudding

- une baguette rassis

- 4 oeufs

- 125g de sucre en poudre

- 1 l de lait

- 1 gousse de vanille

- 1 cuillère à soupe de rhum

- 1 poignée de raisins blonds

Couper la baguette en morceaux.

Verser le lait dans une casserole. Gratter la gousse de vanille et la plonger dans le lait. Faire chauffer le lait, sans le laisser bouillir.

Casser les oeufs dans un saladier, ajouter le sucre et fouettter le tout.

Verser doucement (avec l'aide des parents) le lait sur le mélange oeufs-sucre en mélangeant.

Ajouter le rhum et les raisins. Mettre le pain à ramollir dans l'appareil.

Laisser reposer une bonne demi-heure.

Allumer le four à 200°.

Ecraser le pain à la fourchette. L'ensemble semble encore très liquide, mais ça n'est pas un souci !

Beurrer un plat à gratin. Y verser la préparation et saupoudrer de sucre.

Faire cuire à four chaud pendant 45 minutes.

Posté par magkp à 11:16 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 6 septembre 2006

Le temps des mirabelles

Ce billet était en attente depuis 2 semaines et je l'avais totalement oublié : ce n'est donc plus la pleine saison de la mirabelle de Lorraine, puisqu'elle s'en va sur sa fin. Je m'en excuse mais ne vous laisse pas pour autant sur votre faim et vous livre quand même mes recettes !

Petite prune jaune douce et parfumée, la mirabelle est la perle d’or de la Lorraine. Mûre dès la mi-août (excepté cette année où elles ont attendu une bonne semaine de plus), elle est gorgée de sucre et révèle alors tous ses arômes dans une confiture, une tarte,  mais aussi dans l'eau de vie ou tout simplement , en la croquant à pleines dents !

IMG_20200827_173614 

Confiture de mirabelles

- 1 kg de mirabelles (dénoyautées)

- 600g de sucre cristallisé

Après avoir lavé et dénoyauté les mirabelles, les déposer dans une bassine.

Ajouter le sucre et bien mélanger. Recouvrir et laisser reposer 4 h.

Les mirabelles ayant rendu assez de jus, mettre à cuire à découvert.

Aux premiers bouillons, baisser le feu et laisser cuire une vingtaine de minutes (le temps varie en fonctionde la quantité de fruits).

La confiture est prête lorsqu'elle atteint 108°.

Remplir les pots préalablement lavés à l'eau très chaude (le lave-vaisselle fait très bien l'affaire !)/

Les refermer et les retourner immédiatement.

 

confiture de mirabelles (1)

Un bonheur les matins d'hiver quand le soleil n'est plus au rendez-vous !

Posté par magkp à 09:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 9 décembre 2005

L'atelier du mercredi : les premières douceurs de décembre

Nous y voici, en décembre. L'heure est venue de s'attaquer aux petits douceurs de fin d'année, une bonne occasion pour cuisiner avec les bouts d' chou.

Ce mercredi, c'est butterbredele (ou petits sablés au beurre) et roses des sables. C'est très simple et ça plaît autant à préparer qu'à dévorer !

confiserie_de_No_l_002

 

Butterbredele

pour 25-30 pièces :

- 200 g de farine

- 100 g de sucre

- 100 g de beurre pommade

- 1 œuf

- 60 g de poudre d'amandes

- quelques gouttes de colorant alimentaire

Préchauffer le four à 180°.

Fouetter l'oeuf avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter tous les autres ingrédients, pétrir et former une boule de pâte sablée.

Etaler la pâte sur un plan fariné sur une épaisseur de 5 mm. Faire des formes à l'emporte-pièce.

Disposer les bredele sur une plaque du four recouverte de papier sulfurisé puis enfourner environ 15 minutes.

 

Roses des sables

- 150g de pétales de maïs soufflées non sucrées

- 150g de beurre

- 300g de chocolat pâtissier

Faire fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes. Ajouter le beurre en pommade. Bien mélanger. Incorporer les pétales de maïs. Bien mélanger de nouveau.

roses_des_sables_0021

Déposer des petits tas à l'aide d'une cuillère sur une tôle pâtissière. Réserver au réfrigérateur avant de les déguster.

Se conservent très bien, au réfrigérateur, dans une boite plastique.


lundi 14 novembre 2005

"ça croustille sous la dent et dans la bouche c'est fondant..."

Inspiré d'une recette de marmiton (une fois n'est pas coutume) -- qui présente cependant quelques déceptions au vu des commentaires -- et d'une technique de Mercotte, ce millefeuille croustillant aux deux chocolats s'avère, pour un premier essai, une petite réussite !

 

millefeuille_croustillant_aux_deux_chocolats2

Millefeuille croustillant aux deux chocolats

pour 6 personnes,

- 2 feuilles de brick

- 100g de chocolat noir pâtissier Villars

- 100g de chocolat au lait pâtissier Villars

- 2+2 oeufs

- 20g + 40g de beurre

- 30g de sucre en poudre

- sucre glace et chocolat en poudre pour le décor

Découper 18 ronds de 6 à 8 cm dans les feuilles de brick, à l'aide d'un cercle et d'un cutter. Les poser sur la lèche-frite recouverte d'une feuille de papier sulfurisée, les badigeonner de 20g de beurre fondu et les passer à four chaud (180°) pendant quelques minutes (surveiller la couleur). Les décoller et les réserver dans une boite hermétique au réfrigérateur.

Pour la mousse au chocolat noir, faire fondre le chocolat, y incorporer le beurre mou et le sucre. Bien mélanger. Attendre que le mélange refroidisse avant d'y ajouter les jaunes d'oeufs battus. Battre les blancs en neige très ferme et les incorporer dans l'appareil en veillant à ne pas les casser. Réserver au réfrigérateur.

Pour la mousse au chocolat au lait, procéder de la même façon, à savoir incorporer les jaunes d'oeuf dans le chocolat fondu (ni beurre, ni sucre), puis, après refroidissement, les blancs en neige. Laisser également la mousse au réfrigérateur.

Après 4 heures minimum, dresser les assiettes.

Disposer un rond de feuille de brick au centre de l'assiette, le saupoudrer de sucre glace. Y déposer délicatement une quenelle de mousse au chocolat noir. Recouvrir d'un rond de feuille de brick saupoudré de sucre glace et d'une quenelle de mousse au chocolat au lait (attention à ne pas faire écrouler l'ensemble). Finir avec un rond de feuille de brick. Saupoudrer à nouveau de sucre glace en laissant déborder sur l'assiette et, éventuellement, de chocolat en poudre.
Vous pouvez ajouter un décor en chocolat ou des zestes d'orange très fins.

Servir et déguster sans tarder.

 

Posté par magkp à 15:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 8 novembre 2005

Un dessert gourmand et de saison

Il me restait un peu de brioche du week-end mais pas l'envie de la manger ainsi. Perdue pour perdue,... mais non finalement !

Brioche perdue aux poires en cocotte

Battre un oeuf avec du sucre et du lait. Y imbiber des tranches de brioche rassis.

Beurrer autant de ramequins que de gourmands, les sucrer.

Tapisser le fond de brioche.

Y déposer une bonne cuillère à soupe de dés de poires préalablement marinés dans du sucre et de la vanille.

Recouvrir de brioche. Passer au four une bonne vingtaine de minutes à 180°.

Démouler et servir.

Posté par magkp à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 7 novembre 2005

Une tarte aux noix à refaire d'urgence !

Je dois vous avouer une chose : je n'avais jamais mangé de tarte aux noix jusqu'à il y a un mois. Non que je n'en ai jamais eu l'occasion, mais, à voir ce caramel dégoulinant, ça m'écoeurait un peu !

Jusqu'à ce jour où, partie faire du shopping dans un centre commercial, je me suis laissée tentée par une part de tarte aux noix dans la vitrine d'un point de vente La Croissanterie (alors que, d'ordinaire, cette chaine ne m'attire pas du tout, comme quoi !).

Sans caramel, ni trop sucrée, ni trop grasse, cette tarte aux noix était généreusement parfumée et d'une texture très fine, onctueuse, particulièrement agréable en bouche. Il fallait donc que je m'y mette et que je retrouve ce plaisir !

Voici donc mon premier essai, testé par des amis hier midi.

Tarte aux noix - 1er essai

tarte aux noix 001

- une pâte sablée

- 200g de cerneaux de noix

- 100g de sucre en poudre

- 2 oeufs

- 20 cl de crème fraiche

- du sucre glace

Préchauffer le four à 200°.

Mixer les cerneaux de noix en grosse poudre.

Abaisser la pâte et foncer un moule à tarte en tôle préalablement graissé et fariné.

Fouetter les oeufs avec le sucre en poudre. Ajouter la crème puis les noix. Mélanger bien. Répartir sur le fond de pâte.

Enfourner pour 25 minutes sur la grille du bas du four.

A la sortie du four, saupoudrer le dessus de la tarte de sucre glace.

A mon avis, les noix étant assez amères, j'aurais dû mettre un peu plus de sucre. Elles auraient également dû être réduites davantage en poudre. Quant à la pâte, la prochaine fois,  j'essaierai avec une pâte brisée sucrée.

Je n'ai pas retrouvé complètement la texture (un peu plus sèche) de ma tarte référente, mais je m'en suis pas mal approchée. Je recommencerai donc !

Tarte aux noix - 2ème essai

tarte_aux_noix_003

photo réalisée le 22/10/2006

Pour la pâte brisée sucrée :

 

- 200g de farine

 

- 100g de beurre

 

- 1 c. à s. de sucre en poudre

 

- 1 jaune d'oeuf

 

- 5 cl d’eau froide

 

Dans une jatte, mélanger la farine, le sucre et le beurre en parcelles. Ecraser partiellement le beurre du bout des doigts.

 

Dans un bol, mélanger le jaune d'oeuf et l'eau.

 

Verser le jaune d'oeuf détendu à l’eau lentement sur la pâte. Mélanger, fraiser sans pétrir et former une boule.

 

Si le temps est chaud, laisser raffermir la pâte 30 minutes environ au frais (elle doit être souple mais pas molle).

 

Abaisser la pâte et foncer un moule à tarte en tôle préalablement graissé et fariné.

 

 

Pour la tarte aux noix :

 

- 200g de cerneaux de noix

 

- 150g de sucre en poudre

 

- 2 œufs

 

- 20 cl de crème fleurette (crème fraiche liquide pasteurisée et non stérilisée)

 

- 40g de sucre

 

- 5 cl d'eau

 

Préchauffer le four à 200°.

 

Mixer les cerneaux de noix en grosse poudre.

 

Fouetter les œufs avec le sucre en poudre. Ajouter la crème puis les noix. Mélanger bien.

 

Répartir le mélange sur le fond de pâte et enfourner pour 25 minutes sur la grille du bas du four.

 

A la sortie du four, démouler la tarte et laisser refroidir sur une volette.

 

Pendant ce temps, faire chauffer l’eau et le sucre jusqu’à obtention d’un caramel blond.

 

Tirer des fils de caramel avec deux fourchettes et les déposer sur la tarte au fur et à mesure au gré de votre imagination.

 

Laisser refroidir avant de déguster.

Posté par magkp à 14:22 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 1 novembre 2005

Variation autour de la confiture de poires

Un bon kilo de poires provenant directement du jardin familial en Basse-Normandie et une envie irresistible de s'essayer à la confiture de poires. Celle que j'ai dégustée un matin, chez Florence et Philippe Martinez, les propriétaires des chambres d'hôte Les Bournais, dont je vous parlerai très prochainement.

Cette confiture n'avait pas du tout l'allure d'une confiture, ni celle d'une gelée !  Non, elle avait le mérite d'avoir le goût de poires fraiches, tout naturellement. Ni trop sucrée, ni trop sirupeuse, généreuse en lamelles de fruit, cette confiture - ou marmelade devrais-je dire ? - était tout simplement dé-li-cieuse !

Après maintes recherches sur le net en général, et sur d'autres blogs culinaires en particulier, j'ai fini par me décider sur les quantités.

confiture de poire (3)

Confiture de poires

pour 500g de poires épluchées,

- 250g de sucre cristal

- un peu de citron (facultatif)

Eplucher les poires et les détailler en lamelles. Les citronner afin d'éviter qu'elles ne noircissent. Les peser.

Ajouter la moitié de leur poids en sucre cristal et laisser mariner 4h.

Faire cuire à feu doux une bonne vingtaine de minutes (le temps varie en fonction de la quantité et de la casserole).

Mettre en pots, les refermer et les retourner immédiatement. Laisser refroidir.

Et une version plus gourmande :

Confiture de poires et chocolat

pour 500g de poires épluchées,

- 250g de sucre cristal (les poires sont très mures)

- un peu de citron

- 100g de chocolat noir

Eplucher les poires et les détailler en lamelles. Les citronner afin d'éviter qu'elles ne noircissent. Les peser.

Ajouter le sucre cristal et laisser mariner 4h.

Faire cuire à feu doux une bonne vingtaine de minutes. Ajouter le chocolat en pépites.

Pour cela, placer le chocolat dans un sachet de congélation, par exemple, bien le fermer et taper à l'aide d'un marteau jusqu'à obtention de pépites.

Mettre en pots, les refermer et les retourner immédiatement. Laisser refroidir.

Pour tout connaître sur les poires et découvrir une autre recette, cliquez ici.

Posté par magkp à 23:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 20 octobre 2005

Un crumble aux saveurs d'automne

Le crumble est peut-être l'une des premières recettes que j'ai transmise à ma maman. J'avais alors 13 ans et je l'avais apprise en cours d'anglais, à l'époque où la cuisine anglaise n'était pas des plus appréciées en France.

Il s'agit d'une recette très simple, plutôt de l'ordre du jeu d'enfants. Elle a le mérite d'être rapide si on opte pour le robot ou bien d'être très plaisante si on préfère mettre les mains à la pâte !

Cette recette repose sur un principe de base, deux équations en fait :

- le poids du sucre = le poids du beurre

- le poids du sucre + le poids du beurre = le poids de farine

A partir de là, toutes les variantes sont possibles: crumble aux pommes et crème anglaise, crumble à la rhubarbe, aux poires, aux framboises...

Voici ma version du jour...

crumble_d_automne_aux_pommes_001

Crumble d'automne aux pommes

- 2 grosses pommes

- 100g de beurre émiétté

- 100g de sucre

- 200g de farine

- une poignée de cerneaux de noix

- une cuillère à soupe d'amandes

Préchauffer le four à 210°.

Peler les pommes et les déposer en morceaux dans un moule beurré.

puis, version rapide :

Mettre tous les ingrédients (sauf les pommes) dans le bol d'un robot  et mixer jusqu'à obtention d'un mélange sableux.

ou, pour la version plaisante, notamment pour les enfants :

Dans un saladier, bien mélanger le beurre émietté et le sucre avec les mains. Ajouter la farine d'un coup et continuer à travailler le mélange à la main jusqu'à obtenir un mélange sableux. Ajouter les amandes et les noix, préalablement réduites en poudre.

Recouvrir les pommes de ce mélange. Enfourner pour 40 minutes. La surface doit être dorée. Servir tiède, nature ou avec une crème anglaise, of course !

crumble_aux_pommes_0031

Posté par magkp à 21:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,