jeudi 26 septembre 2019

Pour en finir avec les coquillettes au gruyère !

Le rythme frénétique de la rentrée est reparti et, avec lui, l'éternelle question "qu'est-ce qu'on mange ce soir ?". Question d'autant plus angoissante quand tu n'as pas eu le temps de faire de courses ou bien encore que le frigo s'est vidé à vitesse grand V, rapport à tes ados toujours affamés ! Dans ce cas-là, je dois dire que le congélateur et les placards me sauvent souvent la mise. Comme ce soir-là où j'ai retrouvé des moules cuites d'un reste d'un dîner de l'été. Il me restait du chorizo et un poivron rouge qu'il était temps de manger. Avec une conserve de pulpe de tomates et des pâtes, je me suis dit que ça pourrait sans doute coller. Et bien c'était parfait ! Même l'Homme a apprécié, c'est dire !

Je vous recommande particulièrement la pulpe de tomates Datterini de la marque Mutti. C'est une petite tomate pulpeuse de forme allongée, douce et très goûteuse, qui accompagne très bien les crustacés et fruits de mer. La pulpe reste bien épaisse et convient bien aux sauces rapides. Le plat m'a pris une quinzaine de minutes tout au plus à préparer. Idéal un soir en semaine.

 

tagliatelles aux moules et au chorizo (5)

Tagliatelles aux moules, chorizo, poivron rouge et tomates Datterini

Pour 4 pers. :

- 400 g de tagliatelles sèches

- des moules de bouchot déjà cuites (les décongeler au préalable)

- 7/8 tranches de chorizo

- 1 poivron rouge

- 1 échalote

- 1 gousse d'ail

- 220 g de pulpe de tomates Datterini de Mutti

- huile d'olive

- sel, poivre

Couper le poivron en deux, retirer les pépins et les filaments blancs (pour ôter l'amertume). Détailler en brunoise.

Eplucher l'échalote et la ciseler.

Couper le chorizo en dés.

Dans une sauteuse, faire chauffer un peu d'huile. Y faire revenir, à feu moyen, l'échalote et le poivron jusq'à ce qu'ils deviennent tendres.

Ajouter le chorizo et laisser colorer.

Verser la pulpe de tomate, ajouter l'ail pressé et les moules. Saler, poivrer.

Laisser mijoter à feu doux et à couvert, le temps de faire cuire les pâtes dans un grand volume d'eau bouillante salée (4 l et 40 g de gros sel pour 400 g de pâtes).

Egoutter les tagliatelles et servir de suite.

tagliatelles aux moules et au chorizo (2)

Posté par magkp à 06:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


vendredi 26 janvier 2018

Un gratin qui fait mouche !

Curieusement, je n'ai jamais publié de recette de lasagnes alla bolognese. Et pourtant, c'est un plat qui revient très régulièrement sur notre table, notamment le mercredi soir, pour rassasier les ventres affamés de mes ados après une journée de sport. Comme il arrive qu'il en reste, direction le congélateur en parts individuelles pour dépanner le midi. Et rien ne vous empêche de doubler les proportions pour faire de grandes réserves !

lasagnes alla bolognese (3)

Lasagnes alla bolognese

Pour 4/6 personnes

- 10/12 plaques de pâte à lasagnes sèches et précuites (Lustucru ou Barilla par exemple)

- sauce alla bolognese (recette en détails ici)

- 50g de beurre demi-sel

- 25g de farine

- 25g de fleur de maïs Maïzena

- 50cl de lait

- sel

- noix de muscade

- comté ou emmental fraîchement râpé

Dans une casserole, faire fondre le beurre. Y ajouter la farine et la fécule.

Laisser cuire 5 mn à feu doux tout en mélangeant bien.

Verser le lait petit à petit en fouettant vivement.

Laisser cuire 15 mn environ en remuant de temps en temps. Assaisonner.

Répartir une fine couche de sauce béchamel dans le fond d'un plat à gratin.

Recouvrir de feuilles de pâte à lasagnes puis d'une couche de béchamel.

Répartir une couche de sauce alla bolognese. Recouvrir de pâtes à lasagnes... Finir par une couche de sauce béchamel.

Parsemer de comté râpé.

Faire cuire 25 mn à four préchauffé à 180°.

Servir avec une salade verte.

lundi 11 mai 2015

A la pêche aux coques, je veux y aller, Maman !

Notre journée à Montmartin sur Mer ce dimanche s'est finalement avérée bien fructueuse. Avec le soleil et la douce brise qui s'annonçait en début d'après-midi, l'envie a été grande d'aller faire une petite balade digestive sur la plage. Et comme la mer se retirait, on a vite improvisé une pêche aux coques. De quoi nous régaler au dîner !

Comme nous n'en avions pas une quantité énorme, nous ne pouvions pas nous substenter à 4 de simples coques marinières. Dans un risotto, le plat était tout trouvé. Et pourquoi pas un risotto de pâtes pour changer ? Coquillettes, cidre fermier, crème fraiche et coques... : les ingrédients du succès !

2015 05 10 - coques de Montmartin (3)

Risotto de coquillettes aux coques

- coques

- 250g de coquillette

- 75g de beurre

- 2 échalotes

- 2 verres de cidre

- 2 bonnes cuillérées à soupe de crème crue ou mascarpone (ou les deux)

- poivre

- pluches de cerfeuil

Faire dégorger les coques dans de l'eau 3 fois 30 mn dans une eau propre à chaque fois, en prenant soin de retirer les coques de l'eau à la main et non en renversant le récipient d'eau et de coques (au risque de remettre tout le sable déposé au fond de l'eau dans les coquillages).

Eplucher et ciseler les échalotes.

Dans un faitout, faire revenir une échalote dans une noix de beurre. Ajouter les coques et 1 verre de cidre.

Porter à ébullition et laisser les coques s'ouvrir (5 mn environ).

Oter les coques. En décortiquer la moitié et les réserver au chaud.

Filtrer le jus pour enlever les résidus de sable. L'idéal est d'en obtenir trois fois le volume de pâtes crues. A défaut, ajouter du bouillon de légumes, du fumet de crustacés ou de l'eau. Réserver le jus au chaud.

Dans une casserole, faire revenir la seconde échalote dans une noix de beurre.

Ajouter les coquillettes et laisser revenir à feu moyen.

Verser le dernier verre de cidre de façon à recouvrir tout juste les pâtes. Mélanger.

Laisser cuire à feu moyen, sans couvrir, en remuant de temps en temps.

Quand le cidre est absorbé, ajouter une louche de jus filtré chaud.

Poursuivre la cuisson sur feu doux pendant 12 minutes (se reporter au paquet de pâtes pour connaître le temps de cuisson) tout en ajoutant le jus, louche après louche, dès que celui-ci est absorbé. A chaque louche, donner quelques tours de cuiller.

En fin de cuisson du risotto, ajouter la crème et le beurre restant. Mélanger vivement, rectifier l’assaisonnement.

Ajouter les coques, le cerfeuil et servir aussitôt.

Posté par magkp à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 4 septembre 2008

Une des dernières salades de la saison ?

Me revoici après une longue pause de détente ! Et pour commencer, alors que nous vivons les "derniers soleils de la saison" (référence à une poésie de René-Guy Cadoux que mon petit Enzo devait apprendre pour aujourd'hui), je vous propose une salade de pâtes qui utilise le pesto maison que je vous proposais il y a un peu plus d'un mois.
Bon, il n'y  a pas plus simple à réaliser, on ne peut même pas dire que c'est une recette, mais c'est un plat qui plaît bien, servi seul ou en accompagnement d'un barbecue.

salade_de_p_tes_proven_ale__3_

Salade de pâtes provençale

Pour 4 personnes (en plat principal) :

- 300-400g de pâtes creuses aux oeufs frais (mes préférées !)

- 1 pot de pesto maison

- 1 pot de tomates séchées ou de pétales de tomates (de marque Sacla par exemple)

- 1 pot de coeurs d'artichauts (également de marque Sacla par exemple)

- 1 poignée d'olives noires confites (si possible dénoyautées)

- 2 bonnes cuillères de feta à l'huile

- 1 petit pot d'anchois à l'huile

Faire cuire les pâtes comme indiqué sur le paquet.

Une fois les pâtes refroidies, ajouter tous les autres ingrédients et bien mélanger.

Servir à température ambiante et c'est tout !

PS : vous pouvez remplacer le pesto par une sauce à base de yaourt et d'anchois mixés.

****

EVENEMENT : L'Univers de Mag, partenaire de

CenF2008_logo

Posté par magkp à 10:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,