jeudi 20 février 2020

Un gratin de pâtes vite fait, bien fait !

Avec mon nouveau travail et la nuit qui tombe encore tôt, difficile de cuisiner et de prendre de bonnes photos de petits plats en ce moment. J'espère que je retrouverai bientôt le temps et l'énergie de me remettre aux fourneaux. En attendant, hier soir, j'ai préparé ce petit gratin de pâtes délicieusement réconfortant et j'en avais bien besoin.

Des penne, des restes de fromage bien (trop) faits, quelques champignons..., bref, ce que j'avais sous la main ! Parfait pour le dîner !

IMG_20200220_123810__01

Gratin de penne aux fromages

Pour 4 pers. :

- 320 g de penne

- 200 g de lardons

- 200 g (soit 115 g égouttés) de champignons de Paris en conserve

- 1/2 oignon

- 100 g de restes de fromage (camembert, pont-l'évêque, tomme de Savoie...)

- 20 cl de crème fleurette

- emmental râpé

- persil haché

- 30 g de gros sel, poivre

Éplucher et ciseler l'oignon.

Dans une petite poêle, faire revenir l'oignon, les lardons et les champignons égouttés une dizaine de minutes. Parsemer de persil et poivrer.

Faire boullir 3 l d'eau avec le gros sel.

Faire cuire les pâtes une dizaine de minutes (voir le temps de cuisson sur le paquet).

Allumer le four, position grill.

Ôter la peau des fromages, détailler en cubes.

Dans une casserole, faire chauffer la crème et le fromage jusqu'à ce que ce dernier soit bien fondu. Poivrer.

Égoutter les pâtes. Les verser dans un plat à gratin.

Ajouter le mélange lardons-champignons et la sauce au fromage. Bien mélanger.

Parsemer d'emmental râpé.

Passer sous le grill env. 5 mn jusqu'à ce le dessus soit bien doré et servir de suite.


lundi 9 décembre 2019

J-16* Linguine aux Saint-Jacques et poireaux

 C'est la pleine saison de la coquille Saint-Jacques et des derniers prix intéressants avant les fêtes. Le moment de faire ses réserves !

noix de Saint-Jacques aux légumes de sable et linguine aux algues (4)

 

Linguine aux Saint-Jacques et légumes de sable

Pour 4 pers.:

- 16 à 20 noix de Saint-Jacques

- 2 carottes

- 1 poireau

- 250 g de linguine nature ou aux algues

- qs crème crue

- 50 g de beurre

- 25 g de gros sel

- sel, poivre

Laver, peler les carottes. Les détailler en tagliatelles à l'aide d'un couteau économe.

Laver, et couper en rondelles le poireau.

Faire fondre 25 g de beurre dans une poêle. Lorsqu'il est bien chaud, faire revenir les légumes. Baisser à coloration, saler, poivrer et laisser cuire 15 mn environ. 

Pendant ce temps, faire cuire les pâtes dans 2,5 l d'eau salée.

Vider la poêle. Faire fondre le beurre restant. Y faire revenir les noix de Saint-Jacques 2 mn de chaque côté. Saler, poivrer. Ajouter les légumes et la crème. Laisser mijoter 1 mn env., le temps de chauffer la crème.

Égoutter les pâtes. Ajouter une noix de beurre.

Servir bien chaud.

Saint-Jacques au poireau et linguine (4)
version tagliatelles natures et poireaux seulement

jeudi 26 septembre 2019

Pour en finir avec les coquillettes au gruyère !

Le rythme frénétique de la rentrée est reparti et, avec lui, l'éternelle question "qu'est-ce qu'on mange ce soir ?". Question d'autant plus angoissante quand tu n'as pas eu le temps de faire de courses ou bien encore que le frigo s'est vidé à vitesse grand V, rapport à tes ados toujours affamés ! Dans ce cas-là, je dois dire que le congélateur et les placards me sauvent souvent la mise. Comme ce soir-là où j'ai retrouvé des moules cuites d'un reste d'un dîner de l'été. Il me restait du chorizo et un poivron rouge qu'il était temps de manger. Avec une conserve de pulpe de tomates et des pâtes, je me suis dit que ça pourrait sans doute coller. Et bien c'était parfait ! Même l'Homme a apprécié, c'est dire !

Je vous recommande particulièrement la pulpe de tomates Datterini de la marque Mutti. C'est une petite tomate pulpeuse de forme allongée, douce et très goûteuse, qui accompagne très bien les crustacés et fruits de mer. La pulpe reste bien épaisse et convient bien aux sauces rapides. Le plat m'a pris une quinzaine de minutes tout au plus à préparer. Idéal un soir en semaine.

 

tagliatelles aux moules et au chorizo (5)

Tagliatelles aux moules, chorizo, poivron rouge et tomates Datterini

Pour 4 pers. :

- 400 g de tagliatelles sèches

- des moules de bouchot déjà cuites (les décongeler au préalable)

- 7/8 tranches de chorizo

- 1 poivron rouge

- 1 échalote

- 1 gousse d'ail

- 220 g de pulpe de tomates Datterini de Mutti

- huile d'olive

- sel, poivre

Couper le poivron en deux, retirer les pépins et les filaments blancs (pour ôter l'amertume). Détailler en brunoise.

Eplucher l'échalote et la ciseler.

Couper le chorizo en dés.

Dans une sauteuse, faire chauffer un peu d'huile. Y faire revenir, à feu moyen, l'échalote et le poivron jusq'à ce qu'ils deviennent tendres.

Ajouter le chorizo et laisser colorer.

Verser la pulpe de tomate, ajouter l'ail pressé et les moules. Saler, poivrer.

Laisser mijoter à feu doux et à couvert, le temps de faire cuire les pâtes dans un grand volume d'eau bouillante salée (4 l et 40 g de gros sel pour 400 g de pâtes).

Egoutter les tagliatelles et servir de suite.

tagliatelles aux moules et au chorizo (2)

Posté par magkp à 06:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 26 janvier 2018

Un gratin qui fait mouche !

Curieusement, je n'ai jamais publié de recette de lasagnes alla bolognese. Et pourtant, c'est un plat qui revient très régulièrement sur notre table, notamment le mercredi soir, pour rassasier les ventres affamés de mes ados après une journée de sport. Comme il arrive qu'il en reste, direction le congélateur en parts individuelles pour dépanner le midi. Et rien ne vous empêche de doubler les proportions pour faire de grandes réserves !

lasagnes alla bolognese (3)

Lasagnes alla bolognese

Pour 4/6 personnes

- 10/12 plaques de pâte à lasagnes sèches et précuites (Lustucru ou Barilla par exemple)

- sauce alla bolognese (recette en détails ici)

- 50g de beurre demi-sel

- 25g de farine

- 25g de fleur de maïs Maïzena

- 50cl de lait

- sel

- noix de muscade

- comté ou emmental fraîchement râpé

Dans une casserole, faire fondre le beurre. Y ajouter la farine et la fécule.

Laisser cuire 5 mn à feu doux tout en mélangeant bien.

Verser le lait petit à petit en fouettant vivement.

Laisser cuire 15 mn environ en remuant de temps en temps. Assaisonner.

Répartir une fine couche de sauce béchamel dans le fond d'un plat à gratin.

Recouvrir de feuilles de pâte à lasagnes puis d'une couche de béchamel.

Répartir une couche de sauce alla bolognese. Recouvrir de pâtes à lasagnes... Finir par une couche de sauce béchamel.

Parsemer de comté râpé.

Faire cuire 25 mn à four préchauffé à 180°.

Servir avec une salade verte.

lundi 11 mai 2015

A la pêche aux coques, je veux y aller, Maman !

Notre journée à Montmartin sur Mer ce dimanche s'est finalement avérée bien fructueuse. Avec le soleil et la douce brise qui s'annonçait en début d'après-midi, l'envie a été grande d'aller faire une petite balade digestive sur la plage. Et comme la mer se retirait, on a vite improvisé une pêche aux coques. De quoi nous régaler au dîner !

Comme nous n'en avions pas une quantité énorme, nous ne pouvions pas nous substenter à 4 de simples coques marinières. Dans un risotto, le plat était tout trouvé. Et pourquoi pas un risotto de pâtes pour changer ? Coquillettes, cidre fermier, crème fraiche et coques... : les ingrédients du succès !

2015 05 10 - coques de Montmartin (3)

Risotto de coquillettes aux coques

- coques

- 250g de coquillette

- 75g de beurre

- 2 échalotes

- 2 verres de cidre

- 2 bonnes cuillérées à soupe de crème crue ou mascarpone (ou les deux)

- poivre

- pluches de cerfeuil

Faire dégorger les coques dans de l'eau 3 fois 30 mn dans une eau propre à chaque fois, en prenant soin de retirer les coques de l'eau à la main et non en renversant le récipient d'eau et de coques (au risque de remettre tout le sable déposé au fond de l'eau dans les coquillages).

Eplucher et ciseler les échalotes.

Dans un faitout, faire revenir une échalote dans une noix de beurre. Ajouter les coques et 1 verre de cidre.

Porter à ébullition et laisser les coques s'ouvrir (5 mn environ).

Oter les coques. En décortiquer la moitié et les réserver au chaud.

Filtrer le jus pour enlever les résidus de sable. L'idéal est d'en obtenir trois fois le volume de pâtes crues. A défaut, ajouter du bouillon de légumes, du fumet de crustacés ou de l'eau. Réserver le jus au chaud.

Dans une casserole, faire revenir la seconde échalote dans une noix de beurre.

Ajouter les coquillettes et laisser revenir à feu moyen.

Verser le dernier verre de cidre de façon à recouvrir tout juste les pâtes. Mélanger.

Laisser cuire à feu moyen, sans couvrir, en remuant de temps en temps.

Quand le cidre est absorbé, ajouter une louche de jus filtré chaud.

Poursuivre la cuisson sur feu doux pendant 12 minutes (se reporter au paquet de pâtes pour connaître le temps de cuisson) tout en ajoutant le jus, louche après louche, dès que celui-ci est absorbé. A chaque louche, donner quelques tours de cuiller.

En fin de cuisson du risotto, ajouter la crème et le beurre restant. Mélanger vivement, rectifier l’assaisonnement.

Ajouter les coques, le cerfeuil et servir aussitôt.

Posté par magkp à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


lundi 13 avril 2015

Classique mais délicieux

Les lasagnes au saumon et aux épinards font partie des plats que les enfants me réclament régulièrement. En vain. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai toujours le sentiment que c'est trop long à préparer au vu du résultat jusque là médiocre.

Pourtant le dernier essai m'a persuadée du contraire. Des épinards fraîchement récoltés, du saumon cru et une béchamel légère à la Maïzena, voilà le secret de délicieuses lasagnes. La prochaine fois, je remplacerai la sauce par un mélange de mascarpone et de crème crue...

lasagnes saumon épinards (13)

Lasagnes saumon - épinards

Pour un plat de 20x27cm,  4 / 5 personnes :

- 9/10 plaques de pâte à lasagnes sèches et précuites

- 600g de filet de saumon

- 600g d'épinards frais

- 70g de beurre demi-sel

- 35g de farine

- 35g de fleur de maïs Maïzena

- 70cl de lait

- sel

- noix de muscade

- comté fraîchement râpé

Équeuter les feuilles d'épinards. Laver en 2 ou 3 bains d'eau.

Si  ce sont jeunes pousses, les faire tomber 5mn à la poêle, dans de l'huile chaude.

Sinon, porter un grand volume d'eau salée à ébullition. Y faire cuire les épinards 10 mn.

Les égoutter et les presser dans une passoire à l'aide d'une araignée. Réserver.

Dans une casserole, faire fondre le beurre. Y ajouter la farine et la fécule.

Laisser cuire 5 mn à feu doux tout en mélangeant bien.

Verser le lait petit à petit en fouettant vivement.

Laisser cuire 15 mn environ en remuant de temps en temps. Assaisonner.

Détailler le saumon en cubes de 3 cm de côté.

Beurrer les bords d'un plat à gratin.

Répartir une fine couche de béchamel sur le fond.

Recouvrir de feuilles de pâte à lasagnes puis d'une couche de béchamel.

Répartir une couche d'épinards puis des cubes de saumon.

Recouvrir de pâtes à lasagnes puis de béchamel, d'épinards, de saumon, de pâtes à lasagnes et enfin de béchamel.

Parsemer de comté râpé. Faire cuire 25 mn à four préchauffé à 180 °.

Servir.

lasagnes saumon épinards (6)

 lasagnes saumon épinards (3)

Posté par magkp à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 1 juillet 2013

Joli plat aux parfums de Normandie et d'ailleurs

Après notre escapade dans le Cotentin, rien de tel qu'un plat mettant à l'honneur des produits que j'affectionne particulièrement, dont la moule de bouchots. En plus, la saison démarre maintenant. Inutile de prévoir juste ; 700g par personne semble raisonnable (1kg pour les gros mangeurs) pour préparer des moules marinières au dîner et accomoder les restes en une salade rapide, simple et cependant parfumée et gourmande, pour le déjeuner du lendemain.

salade de spaghettis aux moules et vinaigrette à la pulpe de poivrons rouges (17)

Salade de spaghettis aux moules et vinaigrette à la pulpe de tomate, poivron rouge et piment d'Espelette

pour 4 pers.

- 300g de spaghettis

- une quarantaine de moules de bouchot de Normandie

- 4 tomates cocktail

- 1 poivron grillé

- 3 cs d'huile d'olive à la tomate séchée A l'Olivier

- 1 cs de vinaigre à la pulpe de tomates, poivrons rouges et piment d'Espelette Clovis

Vin rose Sancerre 2012 Domaine de la Garenne HD- sel, poivre

- thym, ciboulette et sariette

Faires cuire les spaghettis dans un grand volume d'eau salée (ne saler qu'au moment de l'ébullition pour réduire la quantité et ne pas piquer la casserole).

Egoutter et laisser refroidir.

Décortiquer les moules froides.

Couper les tomates et le poivron (épluché) en dés.

Préparer la vinaigrette en laissant fondre le sel dans le vinaigre. Poivrer. Ajouter l'huile et fouetter.

Mélanger tous les ingrédients et arroser de vinaigrette.

Parsemer d'herbes aromatiques.

Déguster avec un Sancerre rosé, Domaine de la Garenne 2012, médaille d'Or au Concours général agricole 2013. Un vin à la jolie robe saumonnée pâle, souple, bien équilibré et rafraichissant.

Posté par magkp à 08:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 5 novembre 2012

Un dîner gratiné !

Voilà un plat qui ne paie pas de mine (il n' y a qu'à regarder la photo ! ) mais qui a plu à toute la famille. La recette est extraite de Goumand (n°251 du 4 octobre dernier), légèrement modifiée au niveau des proportions. Certes, ce gratin prend un peu de temps à réaliser (comptez 40 mn) mais il est parfait pour le dîner et change des traditionnelles spaghettis alla carbonara.

PICT0003

Gratin de conchiglionis au veau

pour 4 pers. :

- 300g de conchiglionis (en supermarché, voir chez les fabricants de pâtes sèches italiens)

- 800g de veau haché (ou de farce 100% veau, avec sel et persil, ou d'un mélange de veau, boeuf et porc)

- 1 cs de persil ciselé frais (à défaut un mélange provençal déshydraté)

- 1 oignon

- 4 gousses d'ail

-1 grosse boite de tomates pelées (800g)

- 1 feuille de sauge (facultatif)

- 1 petit verre de vin blanc (facultatif)

- 100g de fromage râpé (emmental, parmesan, comté)

- huile d'olive

- sel, poivre

Peler et hacher 2 gousses d'ail et l'oignon.

Les faire revenir dans une sauteuse, dans l'huile, avec le veau. Saler, poivrer.

Ajouter le vin, le quart des tomates pelées et le persil.

Mélanger et laisser mijoter 20mn.

Pendant ce temps, peler et hacher l'ail restant.

Dans une casserole, le faire dorer dans de l'huile. Ajouter le reste des tomates pelées et la sauge. Assaisonner.

Laisser cuire 20 mn en remuant régulièrement.

Pendant ce temps, faire cuire les pâtes dans un grand volume d'eau bouillante salée.

Retirer la sauge de la sauce tomate. Donner éventuellement un coup de mixeur plongeant, pour obtenir une sauce épaisse.

Egoutter les pâtes et les étaler sur un torchon propre pour éviter qu'elles ne collent entre elles.

Préchauffer le four à 180°.

Verser la sauce tomate dans un plat à gratin.

Farcisser chaque pâte d'un peu de veau et les disposer au fur et à mesure sur la sauce en serrant bien.

Mouiller l'ensemble avec un peu de jus de viande restant.

Saupoudrer de fromage râpé et enfourner pour 15 mn.

Servir avec une salade verte.

*********

Version vite faite :

Peler et hacher 3 ou 4 gousses d'ail et l'oignon.

Les faire revenir dans une sauteuse, dans l'huile, avec le veau. Saler, poivrer.

Ajouter le vin, les tomates pelées, le persil et la feuille de sauge. Assaisonner.

Mélanger et laisser mijoter 20mn.

Pendant ce temps, faire cuire les pâtes dans un grand volume d'eau bouillante salée.

Egoutter les pâtes.

Préchauffer le four à 180°.

Retirer la feuille de sauge de la sauce. Verser un peu de sauce tomate dans un plat à gratin.

Déposer les pâtes côté bombée en bas. Verser la sauce à la viande dessus en veillant à ce qu'elle se glisse dans chaque pâte.

Saupoudrer de fromage râpé et enfourner pour 15 mn.

Posté par magkp à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

lundi 30 janvier 2012

Un plat revigorant pour affronter la neige !

Avec le froid qui s'est abattu dans nos régions, et pour certains la neige en abondance, rien de tel qu'un gratin de crozets pour le dîner ! Pour celles et ceux qui se demandent ce que sont les crozets, il s'agit de petites pâtes au sarrasin découpées en petits carrés de 5 mm. Elles changent des pâtes au blé dur et s'accomodent particulièrement bien avec un plat en sauce (gibier entre autres) comme avec du fromage. Comté, emmental ou bien reblochon, c'est divin... Vive la Savoie !

gratin de crozets (4)

Gratin de crozets

pour 4 personnes :

- 400g de crozets

- 250g de lard fumé

- 1 oignon rouge

- 1 cs de crème fraiche

- 200g d'emmental râpé, de comté ou 1/2 reblochon

- du gros sel

Porter 4l d'eau salée à ébullition.

Verser les crozets, remuer à l'aide d'une cuillère et laisser cuire 15 mn à partir de la reprise d'ébullition.

Pendant ce temps, émincer le lard.

Eplucher et ciseler l'oignon.

Les faire revenir dans une poêle d'abord à feu vif jusqu'à coloration, puis à feu doux.

Egoutter les crozets.

Dans un plat à gratin, mélanger les pâtes, la crème, le lard et les oignons.

Parsemer de fromage râpé ou déposer le demi-reblochon.

Faire gratiner 10 mn au four et servir avec une salade verte.

Posté par magkp à 15:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 14 septembre 2010

Pour prolonger l'été...

Entre le travail, les devoirs et le bain des enfants, les débuts de soirée sont souvent vécus à 100 à lh'eure pour la plupart d'entre nous. Alors lorsqu'il s'agit de préparer le dîner et, pour certaines, le déjeuner du lendemain, inutile de dire qu'il faut que ce soit de la cuisine simple et rapide.

Que diriez-vous cette semaine de linguine aux crevettes sautées à l'ail ? C'est un plat que j'apprécie pour les raisons invoquées et parce que ses parfums d'iode et de coriandre ne sont pas sans nous rappeller les vacances. De quoi prolonger agréablement l'été qui laisse peu à peu sa place à l'automne...

linguine_aux_crevettes_saut_es___l_ail__2_

 

Linguine aux crevettes sautées à l'ail

pour 4 personnes :

- 350/400g de linguine

- 40 belles crevettes roses crues (mais si elles sont cuites, ça n'est pas grave, il faut juste raccourcir le temps dans la poêle pour ne pas les sécher mais seulement les réchauffer)

- 3 cs d'huile d'olive

- 1 gousse d'ail

- 1 bouquet de coriandre (à défaut de persil plat)

- 1 belle noisette de beurre

Faire bouillir une grande casserole d'eau salée (compter 4 litre d'eau et 35/40g de gros sel pour 400g de pâtes).

Y jeter les linguine et laisser cuire le temps indiqué sur le paquet.

Pendant ce temps, rincer et décortiquer les crevettes, au moins la tête (la carapace permet de conserver les saveurs de la crevette à a cuisson - Conserver les carapaces et les têtes pour préparer un consommé pour un autre repas ou un fond que vous congèlerez.)

Eplucher la gousse d'ail.

Laver et émincer la coriandre.

Faire chauffer l'huile dans une sauteuse.

Y faire dorer les crevettes avec l'ail écrasée et la coriandre, 2/3 minutes de chaque côté. Elles sont cuites quand elles deviennent roses et la chair blanche et non plus translucide.

Egoutter les pâtes. Ajouter une noisette de beurre.

Verser les crevettes dessus et servir bien chaud.

Posté par magkp à 12:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,