vendredi 17 avril 2009

Comment ne pas paniquer lors d'un apéro improvisé ?

Vous ai-je déjà dit qu'à chaque fois que je prépare une tarte salée pour le dîner, je confectionne en même temps des petites tartelettes avec les chutes de pâte brisée ? (oui, ici, mais se répéter ne peut pas faire de mal !)

Avec un découpoir, je forme autant de fonds de tartelette que de pâte restante. Je fonce les empreintes des moules à mini-tartelettes (les plaques Flexipan et Silform de Demarle sont parfaites pour ce genre d'utilisation). Je garnis.
Une dizaine de minutes au four pour les précuire et hop ! au congélateur une fois refroidies. Il suffit ensuite de les enfourner, non décongelés, 5 à 10 minutes à 180°.

Voilà donc mon secret pour ne pas paniquer lors d'un apéro improvisé !

Bien sûr, ce conseil ne s'adresse pas à celles qui utilisent des pâtes industrielles roulées car là, pas de rab ! Mais c'est peut-être une occasion pour se mettre à la pâte brisée ! C'est si simple, si rapide et tellement meilleur.

En réalisant de la pâte avec une plaquette de beurre de 250g, vous obtenez deux fonds de tarte (dont un que vous pouvez congeler, roulé dans du papier sulfurisé pour une utilisation ultérieure, les jours où vous êtes pressée) et suffisamment de pâte pour les fameuses mini-tartelettes pour l'apéro.

tartelettes_diverses__2_

Et pour les garnitures, me direz-vous ?

Rien de plus simple : la quiche lorraine, qui se décline à l'infini !

Aux poireaux, au saumon, au saumon/poireaux, au fromage (du comté fraichement râpé par exemple, ou encore du roquefort émietté dans l'appareil), aux tomates cerise, avec ou sans thon...

Et il y a aussi la tarte à l'oignon, la tarte renversée aux oignons rouges ou aux pommes et boudin noir, ou encore à l'échalotte...

Vous n'avez donc plus d'excuses pour le prochain apéro !

Posté par magkp à 07:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


vendredi 27 février 2009

Crème de citron : entre les deux méthodes, mon coeur balance !

Aujourd'hui, nouvelle expérience : je pars rejoindre quelques bloggeuses (Sandra, Babeth, Mamina, Audrey) à l'Ecole des Gourmets, un atelier situé au Viaduc des Arts, rue Daumesnil à Paris. Nous allons réaliser chacune une vidéo pour Cuisine Studio TV, un site de cuisine publié par Philips Electroménager.

Après plusieurs propositions de ma part, dont une tatin pommes-camembert-andouille de Vire qui avait ma préférence, c'est le tiramisu citron - fruits rouges qui a été retenu pour ce tournage.

tiramisu_citron_fruits_rouges__3_

L'occasion pour moi de me lancer dans une nouvelle recette de lemon curd, qui diffère de la tartinade au citron (c'est comme ça que je l'ai appelée sur ce blog) que j'ai l'habitude de faire, tant dans la méthode que dans la texture :

- une méthode plus "professionnelle", qui nécessite de la précision et l'utilisation d'un thermomètre ;

- un résultat plus volumineux du fait de l'émulsion, qui permet d'obtenir, avec la même quantité d'ingrédients, 2 pots pour la crème de citron contre 1,25 pot pour la tartinade ;

- une texture qui s'apparente à de la crème pâtissière, plus épaisse et plus lisse que la tartinade au citron qui, contrairement à celle-ci, ne s'accomode pas très bien des tartines du petit-déjeuner (enfin selon mes goûts...), mais est idéale pour la confection de dessert : tiramisu, verrine, tarte au citron...

Le seul bémol, c'est qu'en mixant la crème de citron, on mixe aussi pas mal les zestes...

Crème de citron

- 3/4 citrons (200g de jus)

- 3 oeufs

- 130g de beurre pommade

- 200g de sucre en poudre

Laver les citrons et les zester très finement.

Presser les citrons pour en extraire le jus.

Battre les oeufs et le sucre dans un cul de poule ou une casserole.*

Y ajouter les zestes et le jus de citron. Bien fouetter le mélange.

Poser le cul de poule sur une casserole d'eau frémissante ou la casserole directement sur le feu.**

cr_me_de_citron

Laisser chauffer à feu moyen/doux sans cesser de remuer au fouet, jusqu'à ce que le mélange atteinge 82° (cela prend une petite demi-heure). ***

La crème de citron est alors assez épaisse, le fouet laisse des sillons.

Interrompre la cuisson et laisser refroidir.

Lorsque la crème atteint 60°, incorporer le beurre en parcelles et mixer au pied-mixeur.

cr_me_de_citron__2_

Mettre en pot et conserver au réfrigérateur quelques jours ou utiliser dans un dessert.

* La technique du bain-marie ou celle de la cuisson directe conviennent toutes les deux, mais celle-ci est plus délicate car les oeufs ont alors tendance à cuire très rapidement.

** Pour la cuisson au bain-marie, il est préférable que le cul de poule ne touche pas l'eau de la casserole.

*** Les oeufs coagulent à 84°. C'est pour cette raison qu'il faut stopper la cuisson à cette température (entre 82° et 84°). Cette règle vaut pour toutes les préparations à base d'oeuf et, notamment, la crème anglaise si délicate à réussir parfaitement. Avec un thermomètre, vous ne pouvez donc plus la râter !

Posté par magkp à 09:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 23 mai 2008

Un soufflé aux couleurs printanières

Pour les soirs moins chauds de ce joli mois de mai, ce soufflé est idéal pour un dîner sous le signe de la légèreté. A accompagner, éventuellement, de jambon cru et autres charcuteries pour les hommes, espèce humaine très carnivore !

souffl__jambon_fromage_l_gumes_006

Soufflé au fromage et petits légumes

Pour la béchamel :

- 50cl de lait

- 50g de beurre demi-sel

- 50g de farine

- noix de muscade

- sel, poivre

Pour l'appareil :

- 5 oeufs

- 100g de fromage fraichement râpé  (un seul ou un mélange, en fonction de votre plateau à fromages : emmental, beaufort, tomme...)

- 150g de julienne de légumes surgelés ou frais (carottes, courgettes, céleri...  Picard par exemple)

Préparer la béchamel. Faire fondre, à feu doux, le beurre dans une casserole puis ajouter d'un coup la farine.

Bien mélanger avec une cuillère en bois puis incorporer le lait petit à petit tout en continuant de mélanger. Assaisonner.

Poursuivre la cuisson à feu doux pendant un quart d'heure. Réserver.

Incorporer les jaunes d'oeuf dans la béchamelle refroidie et bien fouetter. Ajouter le fromage et les légumes surgelés.

Dans une jatte, battre les blancs en neige bien ferme. Les incorporer délicatement à la préparation.

Préchauffer le four à 180° en chaleur statique (si possible uniquement la sole du four, sinon sole + voûte).

Beurrer puis fariner un moule à soufflé. Vider l'excédent de farine en retournant le moule.

Verser l'appareil dans le moule. Passer la lame d'un couteau tout autour du moule pour que le soufflé monte régulièrement. Puis enfourner pour 35 minutes.

NB : 1. Préférez un moule en porcelaine ou en terre cuite qui préserve davantage la chaleur qu'un moule en verre et évite au soufflé de se dégonfler !

2. Le four doit toujours être préchauffé.

3. La porte du four ne doit pas être ouverte pendant les deux premiers tiers de la cuisson.

4. Et bien sûr, "un soufflé n'attend pas, ce sont les convives qui l'attendent !" 

Posté par magkp à 07:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 11 février 2008

Pour en finir avec un repas d'hiver ensoleillé

Citron, fruits rouges et mascarpone font bon ménage dans ce dessert léger en bouche (mais pas forcément en calories !). Un tiramisu revisité, histoire de s'accorder à un dimanche d'hiver printanier !

tiramisu_citron_fruits_rouges__3_

Tiramisu citron-fruits rouges

 - 200 g de fruits rouges (surgelés ou non : j'utilise le mélange de Picard)

- 1 noisette de beurre

- 50 g + 70 g de sucre en poudre

- 250 g de mascarpone

- 4 oeufs

- 25 biscuits à la cuiller

- 1 pot de lemon curd (deux méthodes au choix, ici et )

Dans une poêle, faire revenir les fruits rouges dans le beurre.  Saupoudrer de 50g de sucre et laisser caraméliser quelques minutes (les fruits doivent rester entiers).

Egoutter les fruits et réserver le jus obtenu.

Dans une jatte, battre les jaunes d'oeufs et le sucre jusqu'à obtention d'un mélange blanc et mousseux. Ajouter le mascarpone et bien mélanger.

Battre les blancs en neige bien ferme et les incorporer délicatement dans l'appareil.

Tremper les biscuits à la cuiller un à un dans le sirop de fruits rouges et en tapisser le fond d'un plat.

Recouvrir d'une couche de l'appareil, d'une de fruits rouges puis d'une de lemon curd.

Poursuivre avec une couche de biscuits bien imbibés de sirop, une d'appareil, une de fruits rouges, une de lemon curd  et une troisième d'appareil.

Terminer par une couche de fruits rouges (nota : sur la photo, je n'en avais pas assez pour recouvrir entièrement le tiramisu). Verser éventuellement un peu de sirop restant sur le dessus du tiramisu.

Couvrir de papier cellophane et réserver au réfrigérateur au moins 6 heures.

tiramisu_citron_fruits_rouges

 

*************************

Menu proposé :

madeleines salées & champagne

tourte de veau et de foie gras

choucroute de la mer

plateau de fromages et salade

tiramisu au citron et fruits rouges

café & macarons

Posté par magkp à 09:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 10 décembre 2007

En Avent pour les petits gâteaux de Noël !

Chaque année, j'aime renouveler la tradition du calendrier de l'Avent avec les enfants.
Dès le 1er décembre, chaque jour, à la sortie de l'école ou au réveil, les enfants se précipitent dans la cuisine et y découvrent, inscrits sur le tableau, la date et le décompte des jours avant Noël, ainsi qu'une surprise dissimulée dans un petit sac en feutrine rouge et vert accroché au tableau.

Outre les chocolats pétards et les pâtes de fruits les jours d'école, les enfants y ont trouvé, le premier jour, un livre de 24 histoires à lire chaque soir en attendant Noël, le lendemain, des feuilles de rhodoïd pour créer des décors de fenêtre,le jeudi de la Saint-Nicolas, des mennele, samedi dernier, des boules qui signifiaient que nous allions dresser le sapin et la crèche et, hier, des emporte-pièces en forme d'étoile et de coeur qui présageaient une matinée cuisine.

Inspirés par le dernier Prima maison, nous avons confectionné, sur une base de butterbredele (sablé au beurre en alsacien), des petits faons aux épices et des étoiles et des coeurs à l'orange. Des petits gâteaux très bons que je vous recommande.

bredele__16_

Petis faons aux épices

pour 16-18 pièces

- 250g de farine

- 125 de beurre en dés

- 100g de sucre en poudre

- 1 cuillère à soupe rase de cacao

- 1 cuillère à café de 4-épices

- 1 oeuf

- 1 crayon pâtissier arôme vanille (Vahiné)

Mélanger, dans l'ordre, tous les ingrédients (excepté le dernier, bien sûr !). Ramasser la pâte en boule et la réserver 2 heures au réfrigérateur.

Dessiner puis découper un faon sur une feuille de rhodoïd.

Etaler la pâte sur 5mm d'épaisseur et découper au couteau des faons à l'aide du patron (suivant l'âge des enfants, l'aide d'un parent est également nécessaire pour cette étape !).

Les déposer sur une plaque et les réserver 30 minutes au réfrigérateur.

Préchauffer le four en chaleur tournante à 180°et faire cuire la plaque pendant 8 à 10 minutes.

Les sortir du four et les décoller de la plaque délicatement (ils ne sont pas encore rigides - cf NB en fin de billet). Les laisser refroidir sur une grille puis dessiner les yeux avec le crayon pâtissier et laisser durcir.

bredele__10_

Petits sablés à l'orange

pour une vingtaine de pièces

- 125g de beurre

- 125g de sucre cassonade

- 1 oeuf

- 250g de farine

- 50g d'écorces d'orange confites

- 1 crayon pâtissier arôme vanille (Vahiné)

Mixer le beurre et le sucre en crème mousseuse. Incorporer l'oeuf puis la farine.

Couper en petits dés de 2 mm les écorces d'orange. Les incoporrer à la pâte. La ramasser en boule et la réserver 1 heure au réfrigérateur.

Etaler la pâte sur 5 mm d'épaisseur et découper des formes à l'aide d'emporte-pièces.

Les faire cuire 8 à 10 minutes au four chaud à 180° (cf NB en fin de billet).

Sortir du four et laisser refroidir sur grille.

Décorer avec le crayon pâtissier et laisser durcir.

NB : Les sablés ne doivent pas être durs à la sortie du four car ils durcissent encore en refroidissant et sont alors trop cuits. Pour les sortir plus facilement, utilisez alors une spatule qui les maintiennent bien plats et ne les déforment. Déposez-les rapidement sur une grille pour qu'ils refroidssent.

PS : Pêle-mêle, les autres surprises de l'Avent : marché de Noël,  fête de la Lumière, lecture de contes de Noël à la bibliothèque, découverte des vitrines des Grands Magains à Paris et du labyrinthe de glace sur la terrasse du Printemps Haussmann, photo avec le Père Noël, confection de truffes et roses des sables... et, parmi les petits cadeaux, boules de neige musicale, CD d'Henri Dès à l'Olympia, histoire de se souvenir de leur premier concert...

Posté par magkp à 14:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


vendredi 7 décembre 2007

Un dessert tout en légèreté

Voici un dessert que j'ai élaboré lors du réveillon de Noël 2003. Un délicieux entremets glacé qui passe très bien à la fin d'un repas copieux. Léger, aérien, frais... De quoi ravir les papilles de vos hôtes.

Et, vu qu'il s'agit d'un dessert glacé, vous pouvez le réaliser dès maintenant, ce qui vous laissera le temps de confectionner le reste du repas le jour J.

 

cl_mentine_souffl_e_glac_e_2

 

Soufflés glacés à la clémentine et aux pistaches

 

pour 6 personnes :

 

- 6 clémentines (et non des mandarines)

 

- 4 jaunes d’œufs

 

- 2 blancs d’œufs

 

- 30 cl (300g) de crème fraîche

 

- 30 g de pistaches (non salées bien sûr !)

 

pour le sirop :

 

- 250 g de sucre

 

- 50 cl d’eau

 

La veille, rincez et retirez le chapeau des clémentines (comme pour les tomates farcies). Videz les clémentines à l’aide d’une petite cuillère en prenant soin de ne pas percer l’écorce.

 

Déposez les écorces entières et les chapeaux dans une casserole et recouvrez d’eau froide.

 

Portez à ébullition sur feu moyen, égouttez-les et recommencez l’opération 2 fois.

 

Dans la même casserole, mettez l’eau, le sucre, les coques de clémentines (toujours entières) et les chapeaux.

 

Portez à ébullition et laissez frémir 7 minutes, puis laissez macérer toute la nuit à température ambiante.

 

Passez la chair des clémentines au moulin à légumes pour en extraire le jus. Réservez au réfrigérateur l’équivalent de1 ou 2 clémentines. (Le reste peut vous servir à confectionner du « lemon curd à la clémentine » !)

 

Le lendemain, égouttez les coques de clémentines et les chapeaux préparés la veille. Gardez le sirop.

 

Entourez les coques d’une bande de papier sulfurisé dépassant de 6 cm en hauteur. Maintenez-les avec des élastiques.

 

Réchauffer le sirop en rajoutant si nécessaire du sucre pour que cela soit vraiment sirupeux.

 

Dans un saladier, fouettez les jaunes d’œufs tout en versant progressivement le sirop bouillant. Laissez refroidir.

 

Montez la crème fraîche en chantilly assez ferme.

 

Fouettez les blancs en neige très ferme.

 

Incorporez le jus de clémentine réservé, la chantilly et les blancs en neige au mélange jaunes d’œufs / sirop refroidi. Ajoutez les pistaches concassées et mélangez délicatement.

 

cl_mentine_souffl_e_glac_e_4Remplissez les coques à l’aide d’une douille. Réservez au réfrigérateur pendant 12 h.

 

Dix bonnes minutes avant de servir, retirez le papier sulfurisé et posez les chapeaux sur les soufflés. Réservez encore au réfrigérateur (env. 10 minutes).

 

 

 

 

NB 1 : la recette nécessite 6 clémentines puisque le soufflé est servi dans les écorces. Néanmoins, avec le jus des 6 clémentines, vous obtenez de l'appareil pour 10/12 personnes. Le reste peut donc être servi dans des petites tasses à une autre occasion !

 

NB 2 : Vous pouvez retrouver cette recette sur le site Marmiton.

Posté par magkp à 08:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 29 novembre 2007

A l'heure du café (2)

Extraits du livre La cuisine est un jeu d'enfants de Michel Oliver, ces financiers sont très faciles à préparer et accompagnent très bien les crèmes aux oeufs que je vous propose également. En plus, ils permettent d'utiliser les blancs d'oeufs dont les jaunes servent à l'entremets.

Puisqu'il s'agit d'une recette pour enfants, les ingrédients ne sont pas indiqués en gramme mais en cuillères  soupe. Pas forcément pratique ! Je vous donne donc l'équivalent pour plus de précision.

financiers__3_

les financiers

6/8 pièces :

- 3 blancs d'oeuf (90g)

- 7 cuillères à soupe d'amande en poudre (60g)

- 4 cuillères à soupe de sucre (50g)

- 1 cuillère à soupe de farine (10g)

- 3 cuillères à soupe de beurre (40g)

Préchauffer le four à 180 °. Dans une jatte, mélanger les blancs d'oeuf avec l'amande. Incorporer un à un les autres ingrédients (dans l'ordre indiqué) en veillant à bien mélanger entre chaque.

Remplir les empreintes d'un moule à financiers, à cakes (sur une hauteur de 0,5 cm) ou encore à madeleines.

Enfourner pour 15 minutes.

Démouler et laisser refroidir sur une volette.

NB : si vous n'utilisez pas un moule en silicone, pensez à beurrer et fariner le moule au préalable.

Et pour les accompagner...

cr_me_aux_oeufs__2_

Crèmes aux oeufs

6 ramequins ou 8 tasses :

- 50 cl de lait

- 2 oeufs + 3 jaunes

- 6 cuillères à soupe de sucre (75g)

- 1,5 cuillère à café de vanille (ou, mieux, 1 gousse)

Préchauffer le four positon classique à 240°.

Verser le lait dans une casserole.

Gratter la gousse et l'incorporer dans le lait (poudre + gousse ouverte). Faire chauffer le lait.

Dans une jatte (avec un bec verseur pour la praticité), battre vigoureusement les oeufs avec le sucre.

Verser le lait chaud (après avoir retiré la gousse) tout en continuant à mélanger.

Remplir d'eau chaude un plat à four ou un moule (pouvant contenir les pots) au 3/4.

Verser l'appareil dans les pots et déposer ces derniers dans le plat. Enfourner pour 15/20 minutes.

Laisser refroidir avant de déguster.

cr_me_aux_oeufs__4_

mardi 24 juillet 2007

La piémontaise, un grand classique

Grand classique des buffets et des pique-nique, la salade piémontaise plait aussi bien aux petits qu'aux plus grands. Si elle n'a aucun intérêt en plein hiver, l'été, réalisée avec de bons produits, c'est une salade gourmande qui peut être servie en entrée comme en plat.

piémontaise 002

Salade piémontaise

Pour 4 personnes :

- 3 pommes de terre à chair ferme (type roseval)

- 3 tomates

- 3 oeufs

- 250g de jambon en dés (un talon fait l'affaire)

- 6 à 8 cornichons selon la grosseur

- 2 belles cuillérées de mayonnaise

Peler les pommes de terre et les couper en cubes égaux. Les faire cuire 6 mn (à partir du sifflement) dans le panier vapeur de l'autocuiseur. Les sortir et les laisser refroidir.

Faire cuire les oeufs durs 6 mn dans une casserole d'eau bouillante. Les écaler et les laisser refroidir.

Couper en dés les tomates, les oeufs durs, le jambon et les cornichons.

Ajouter la mayonnaise et mélanger.

Laisser reposer au moins 1h au réfrigérateur.

Posté par magkp à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 20 mars 2007

Des restes de pain pour se régaler !

Je vous ai déjà parlé du livre 100% excellent ! aux éditions Bayard Jeunesse.

Une recette a retenu toute l'attention des enfants qui se sont amusés à préparer cette "drôle de gadoue de pain" et se sont empressés de déguster leur goûter : le pudding !

g_teau_de_pain_002

Le pudding

- une baguette rassis

- 4 oeufs

- 125g de sucre en poudre

- 1 l de lait

- 1 gousse de vanille

- 1 cuillère à soupe de rhum

- 1 poignée de raisins blonds

Couper la baguette en morceaux.

Verser le lait dans une casserole. Gratter la gousse de vanille et la plonger dans le lait. Faire chauffer le lait, sans le laisser bouillir.

Casser les oeufs dans un saladier, ajouter le sucre et fouettter le tout.

Verser doucement (avec l'aide des parents) le lait sur le mélange oeufs-sucre en mélangeant.

Ajouter le rhum et les raisins. Mettre le pain à ramollir dans l'appareil.

Laisser reposer une bonne demi-heure.

Allumer le four à 200°.

Ecraser le pain à la fourchette. L'ensemble semble encore très liquide, mais ça n'est pas un souci !

Beurrer un plat à gratin. Y verser la préparation et saupoudrer de sucre.

Faire cuire à four chaud pendant 45 minutes.

Posté par magkp à 11:16 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 8 septembre 2006

Une tatin pour le dîner.

Pratique parce qu'elle est rapide à préparer et qu'elle permet de liquider des restes, la raclette renversée est une tarte qui plaît à toute la famille. A accompagner d'une salade verte, voilà un dîner tout trouver !

tatin_de_pommes_de_terre_004

 

Raclette renversée renversante

- de la pâte feuilletée

- 4 pommes-de-terre cuites à l'eau ou la vapeur

- 3 tranches de jambon cru ou 8 tranches de poitrine fumée

- du fromage à raclette, du Mobier, du fromage de chèvre type Sainte-Maure, du bleu...

- du fromage râpé

- éventuellement, 2 tomates

- 2 oeufs

- 20 cl de crème fraiche

- sel, poivre

Préchauffer le four à 220°.

Tapisser le fond d'un moule à manqué ou à tatin de tranches de jambon.

Recouvrir de fromage râpé puis d'une couche de pommes de terre coupées en tranches moyennes ( ou une couche alternée tomates/pommes-de-terre).

Ajouter le fromage à raclette préalablement coupé en tranches moyennes.

Dans un bol, battre les oeufs et la crème fraiche. Assaisonner. Répartir l'appareil dans le moule.

Recourir de la pâte feuilletée et la border à l'intérieur.

Faire cuire pendant 25 minutes.

Cette recette provient du site Marmiton, mais je la modifie allègrement suivant le contenu du frigo.