lundi 7 juin 2021

L'asperge des bois, vous connaissez ?

On l'appelle volontiers "asperge des bois", voire "aspergette". Pourtant, malgré sa ressemblance, l'ornithogale des Pyrénées n'est pas une asperge et ne doit pas être confondu avec l'asperge sauvage ("aspargus acutifolius").


l'asperge sauvage

D'ailleurs, cette plante à bulbes n'est pas de la famille des asparagacées mais des liliacées, comme comme le lys, le muguet, la jacinthe, la tulipe ou le narcisse. L'ornithogale des Pyrénées colonise les sols riches des prairies, des talus et des bois clairs, jusqu'à 1 200 mètres d'altitude, presque dans toute la France. Il est d'ailleurs protégé par endroit. On cueille ses jeunes pousses, comestibles, durant le printemps, que l'on déguste crues ou cuites. Normalement, on les fait pocher dans un grand volume d'eau 5 mn environ ou on les fait cuire à la vapeur 10 mn ou bien encore sauter dans un peu d'huile tout aussi rapidement. Pour ma part, je les ai cuits un peu plus longtemps car ils étaient encore très fibreux et durs. A voir donc...

Je profite de cette jolie découverte pour redoner vie à mon blog quelque peu laissé à l'abandon depuis quelques mois.

linguine aux ornithogales sautées à l'ail et oeufs mollets (1)

linguine aux ornithogales sautées à l'ail et oeufs mollets (5)

Linguine aux asperges des bois ou ornithogales des Pyrénées et oeufs mollets

Pour 2 pers. :

- un bouquet d'asperges des bois ou ornithogales des Pyrénées

- 200g de linguine

- 2 oeufs

- 1 morceau de parmesan ( Parmiggiano Regiano)

- 1 gousse d'ail

- 1 cs d'huile d'olive

Eplucher la gousse d'ail. L'émincer très finement.

Rincer les asperges des bois. Couper le bout terreux.

Faire chauffer l'huile d'olive dans une poêle. Y faire revenir les aperges et l'ail très rapidement.

Ajouter un fond d'eau et laisser cuire à feu doux, à couvert 10 mn.

Pendant ce temps, faire cuire les linguine dans 2 litres d'eau salée.

Porter une casserole d'eau à ébullition. Y plonger les oeufs et laisser cuire 5 mn.

Lorsque les asperges des bois sont cuites mais encore légèrement croquantes, parsemer de copeaux de parmesan.

Ecaler les oeufs avec précaution.

Egoutter les pâtes. Les répartir dans des assiettes creuses bien chaudes.

Ajouter les asperges des bois, puis l'oeuf. Poivrer et servir sans attendre.


jeudi 11 février 2021

Pour les amoureux de desserts à l'ancienne

Vous n'ignorez sans doute pas que dimanche, c'est la fête des amoureux, si chère au dessinateur Peynet. Pour finir tout en gourmandise votre dîner en tête-à-tête, je vous propose  des oeufs à la neige aux pralines roses. Je vous avais déjà proposé une version au micro-ondes il y a quelques années. Voici une version plus traditionnelle. A vous de voir ce que vous préférez ! Et si vous ne savez pas pour quel menu opter, je vous invite à vous replonger dans mon article d'il y a 6 ans, véritable manuel pour réussir son dîner de Saint-Valentin.

ile flottante aux pralines roses (1)

Oeufs à la neige aux pralines roses

Pour 2 pers. :

- 3 blancs d'oeufs

- 15 g de sucre

- 30 cl de lait entier

- 3 jaunes d'oeufs

- 30 g de sucre

- 50 + 25 g pralines roses concassées

- 60 g de sucre

- jus de citron

Monter les blancs en neige dans une jatte. Tout en fouettant, ajouter 15 g de sucre pour les serrer.

Faire chauffer le lait dans un sautoir. A frémissement, prélever des morceaux de blancs en neige à l'aide d'une grande cuiller et les déposer dans le lait.

Laisser pocher 2 mn les retournant à mi-cuisson.

Retirer délicatement les oeufs à l'aide d'une araignée et les faire égoutter sur un torchon propre. Réserver.

Dans une seconde jatte, mélanger sans faire mousser les jaunes d'oeufs et les 30 g de sucre restant.

Ajouter les pralines roses dans le lait. Le porter à ébullition.

Verser un peu de lait bouillant sur les oeufs sucrés et fouetter puis transvaser dans la casserole avec le lait restant.

Faire cuire à feu doux en remuant à la cuiller en bois.

Les jaunes d’œuf coagulant à 84°, la crème est prête lorsqu'elle atteint 83°. Cela correspond au stade juste avant l'ébullition, quand la crème commence à épaissir et à napper la spatule et qu'une ligne tracée avec le doigt sur la spatule reste nette.

Débarrasser, tamiser éventuellement et laisser refroidir.

Faire fondre le sucre dans une poêle. Quand il commence à blondir, ajouter le jus de citron et un peu d'eau pour le conserver liquide, ainsi que le restant de pralines concassées.

Verser la crème anglaise aux pralines roses dans un grand plat creux.

Dresser les blancs en neige dessus.

Verser le caramel aux pralines roses et servir.

**********

dechanceny_cdl_brut_impetus_2012[1]_0x595

 

 

 

 

Pour accompagner votre repas, que diriez-vous d'un vin à fines bulles ? Et comme il n'y a pas que le champagne pour des moments de fête, je vous propose cet excellent Crémant de Loire Brut 2012, cuvée Impétus, de De Chanceny.

Ce vin, composé à 40% Chardonnay (40%), Chenin blanc (40%), Grolleau (10%) et Cabernet franc (10%), s’ouvre sur des notes de citron confit, de pêche jaune et de menthe, subtilement relevé par des nuances de pain grillé et de moka. La bouche volumineuse et finement crémeuse, s’achève sur des notes de fruits secs.

Un vin qui vous ravira de l'apéritif au dessert.

Crémant de Loire Brut 2012, cuvée Impétus, De Chanceny, env. 12,70 € chez les cavistes et sur robertetmarcel.com/boutique

 

 

Posté par magkp à 06:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 28 janvier 2021

On fond pour les fondants

Voilà des petits gâteaux parfaits pour le goûter ou un café gourmand, accompagnés d'une boule de glace à la vanille et d'une salade d'oranges par exemple.

IMG_20210131_145150 IMG_20210131_132332

Fondants chocomarrons

Pour 12 pièces :

- 100 g de chocolat noir à pâtisser

- 50 g de beurre demi-sel

- 2 œufs

- 200 g de crème de marron

Préchauffer le four en chaleur tournante à 180°.

Casser le chocolat en morceaux dans une jatte. Ajouter le beurre en morceaux.

Les faire fondre 2 x 30s au four à micro-ondes.

Bien mélanger.

Casser les œufs dans un bol et les fouetter.

Les incorporer au chocolat.

Ajouter la crème de marron.

Répartir dans des moules à muffins.

Faire cuire pendant 15 mn.

Sortir et laisser tiédir. Démouler.

IMG_20210131_132550_740

Posté par magkp à 06:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 21 janvier 2021

Un peu de vert pour changer !

Je ne sais pas pourquoi mais j'ai du mal à faire d'autres soupes que l'éternelle poireaux, carottes, pommes de terre. Une sorte de réflexe qui a la vie dure ! Du coup, entre le velouté de courge, celui de champignons et cette fameuse soupe de légumes d'hiver, je tourne assez vite en rond. Et pourtant, les recettes de soupe, ça n'est pas ce qui manque sur ce blog. Mais bon...

La semaine dernière, au vu d'un frigo plutôt vide, j'ai eu l'idée de recycler un reste de mâche et de roquette légèrement défraichies en un velouté. J'avais le souvenir d'un velouté de roquette dégusté il y a quelques années que j'avais adoré. Une recette Thermomix que je me suis empressée de rechercher sur le net et que j'ai adapté à mes ustensiles (parce que non, je n'ai pas de robot cuiseur et je m'en porte très bien ;-) ). En faisant cette recherche, je suis tombée sur une recette de crème de roquette avec oeuf mollet et poutargue qui m'a interpellée. Ayant les ingrédients sous la main, et comme je suis incapable de suivre une recette à la lettre, je me suis donc lancée dans un mix de recette et de ce que j'avais en tête avec, au résultat, un petit plat super bon et radicalement différent de l'ordinaire. La photo n'est pas très accueillante, la faute à la lumière du soir en hiver... Mais essayez et dites-moi ce que vous en pensez !

velouté de mâche et roquette, oeuf mollet et boutargue (2)

Velouté de mâche et de roquette, oeuf mollet, copeaux de boutargue et croûtons de pain maison

Pour 4 pers.:

- 250 g de pomme de terre

- 100 g de mâche 

- 100 g de roquette

- 80 cl de bouillon de poule

- 1 échalote

- 4 oeufs

- 2 ou 3 cs de crème crue

- qs d'huile d'olive

- qs de boutargue (en poche et râpée)

- qs de croûtons maison

- sel, poivre

Sortir les oeufs pour les faire revenir à température ambiante.

Eplucher et ciseler l'échalote.

Eplucher et couper les pommes de terre en cubes.

Laver les salades, les essorer.

Dans une cocotte, faire chauffer l'huile d'olive.

Lorsqu'elle est chaude, y faire revenir l'échalote et les pommes de terre env. 5 mn sans colorer.

Ajouter la mâche et la roquette.

Couvrir de bouillon et laisser cuire env. 25 mn. Les ommes de terre doivent être très tendres sous la lame d'un couteau.

Pendant ce temps, faire bouillir une casserole d'eau. Y faire pocher les oeufs 5mn30.

Mixer la soupe. Incorporer la crème. Rectifier l'assaisonnement.

Répartir le velouté dans des assiettes bien chaudes.

Ecaler délicatement les oeufs. En déposer un dans chaque assiette.

Ajouter des croûtons et des copeaux de boutargue (prélevés au couteau économe).

Parsemer de boutargue râpée.

Servir aussitôt.

jeudi 31 décembre 2020

Ce soir, j'attends Madeleine...

La météo est, en ce moment, propice à de longs après-midis au coin du feu. Que diriez-vous d'accompagner votre boisson chaude du goûter de délicieuses madeleines ?

Voici une recette toute simple qui nécessite seulement d'être préparée à l'avance pour qu'une fois la pâte bien froide, se créent les fameuses bosses sous le choc thermique.

IMG_20201125_163539

Madeleines

12 madeleines :

- 1 gros oeuf

- 70 g de farine + 1 cs pour la plaque à madeleines

- 50 g de sucre

- 70 g de beurre + 1 noix pour la plaque à madeleines

- 4 g de levure chimique

- 2 cl (20 g) de lait

- 1 gousse de vanille

Beurrer et fariner les empreintes de la plaque à madeleines (en tôle de préférence).

Faire fondre le beurre noisette.

Dans une jatte ou le bol du robot pâtissier, casser l'oeuf et le battre avec le sucre sans faire foisonner.

Ajouter la farine, la levure et la vanille. Mélanger.

Incorporer le lait puis le beurre noisette jusqu'à obtenir un mélange bien lisse.

Remplir les empreintes au trois quart.

Laisser reposer au moins une heure au réfrigérateur (voire une nuit - étape indispensable pour créer un choc thermique à la cuisson et voir se former une bosse).

Préchauffer le four à 220° en position chaleur statique.

Enfourner à 200° pour une dizaine de minutes environ (temps variable selon le four).

Démouler délicatement.

Les madeleines sont meilleurs tièdes. Elles sont alors craquantes à l'extérieur et moelleuses à l'intérieur.

Je vous souhaite à toutes et tous un excellent réveillon de Saint-Sylvestre et une très belle année 2021.

Posté par magkp à 06:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


jeudi 5 novembre 2020

Énième variante autour du gâteau au yaourt

Encore une improvisation autour du gâteau au yaourt. Cette fois-ci, une version plus hivernale à base d'orange et d'amandes broyées. Et une nouveauté, j'ai utilisé un yaourt au lait de brebis. Sincèrement, je n'ai pas vu la différence avec du lait de vache ! Ce gâteau est parfait pour un goûter auprès de la cheminée.

IMG_20201101_124736

Gâteau au yaourt à l'orange

- 1 yaourt au lait de brebis

- 3 œufs

- 150 g de farine (soit 2,5 pots à yaourt)

- 100 g de sucre (soit 1 pot à yaourt - normalement le gâteau au yaourt, c'est 2 pots de sucre mais je me rends compte que je sucre de moins en moins et c'est très bien)

- 50g d'amandes décortiquées ( (soit 1/2 pot à yaourt)

- 50g de beurre (soit 1/2 pot à yaourt)

- 1/2 paquet de levure

- 1 orange à jus

Allumer le four en chaleur tournante à 180°.

Mixer les amandes.

Presser la moitié de l'orange. Filtrer.

Travailler le beurre pommade et le sucre à la maryse ou au  batteur plat du robot pâtissier, de sorte à obtenir une crème.

Ajouter le yaourt et les œufs. Mélanger.

Incorporer la farine, les amandes et la levure.

Verser le jus de la demi-orange. Mélanger.

Verser l'appareil dans un moule.

Enfourner pour 30 mn.

Presser la seconde moitié de l'orange.

Démouler. Verser le jus restant sur le gâteau chaud. Laisser refroidir.

Posté par magkp à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 8 octobre 2020

Un dessert au parfum d'automne

Lorsque j'étais enfant, nous passions le plus souvent le dimanche à la campagne chez mes grands-parents. Mais les rares fois où nous restions dans notre appartement, j'ai le souvenir que nous en profitions pour acheter un dessert. Je me rappelle encore cette pâtisserie où j'accompagnais mon père. Une pâtisserie avec de grands miroirs et une vitrine remplie de gâteaux tous plus tentants les uns que les autres. Malgré tout, un avait ma faveur : le soufflé normand aux poires. Une délicieuse tarte au doux parfum de poires surmontée d'une crème Chibboust aérienne et légère. Une ode à la gourmandise !

Dimanche matin, alors qu'il faisait un temps à rester blottir devant la cheminée, j'ai voulu retrouver ce souvenir. N'ayant pas suffisamment de temps pour me lancer dans la tarte, j'ai simplement présenter les fruits et la crème dans une petite verrine. Mais comme à la maison, tout le monde n'aime pas la poire, j'ai décliné aussi avec des pommes. Sincèrement, ça n'était pas mal du tout !

IMG_20201005_114352

Soufflés normands aux poires (ou aux pommes)

Pour 6/7 soufflés :

- 6 poires Conférence (ou 6 pommes Reine de reinette)

30 g de beurre

- 2 cs de sucre en poudre

- 1 lichette d'alcool de poire (ou de Calvados)

Pour la crème pâtissière : 

25 cl de lait

3 jaunes d'oeufs

- 50 g de sucre en poudre

25 g de farine

- 1,5 feuille de gélatine

- 1 cc de vanille en poudre

- 1 lichette d'alcool de poire (ou de Calvados)

Pour la meringue italienne : 

3 blancs d'oeuf

- 100 g de sucre en poudre

5 cl d'eau 

Eplucher les poires ou les pommes. Ôter le cœur. Les détailler en dés.

Faire fondre le beurre dans une poêle.

Colorer les fruits 5 bonnes minutes. Parsemer de sucre. Verser l'alcool et flamber.

Répartir les fruits dans les verrines et laisser refroidir.

Pendant ce temps, préparer la crème Chibboust.

Faire ramollir la gélatine dans un petit bol d'eau froide.

Faire bouillir le lait dans une casserole.

Dans une jatte, fouetter les jaunes et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Incorporer la farine.

Verser un peu de lait tout en fouettant pour éviter de cuire les œufs.

Transvaser dans la casserole et faire cuire env. 5 mn en remuant jusqu'à ce que la crème épaississe.

Hors du feu , incorporer la gélatine essorée, la vanille et une lichette d'alcool de fruits. Réserver.

Préparer un sirop en faisant cuire le sucre et l'eau dans une petite casserole. Stopper la cuisson lorsque le sirop atteint 121 °C.

Pendant ce temps, monter les blancs en neige ferme.

Réduire la vitesse du fouet et verser le sirop en petit filet  sur les blancs en neige.

Augmenter progressivement la vitesse et fouetter jusqu'à ce que la meringue est tiédie.

Incorporer la meringue italienne à la crème pâtissière.

Recouvrir les fruits de crème Chibboust.

Réserver au frais.

Au moment de servir, saupoudrer de sucre glace et caraméliser au chalumeau.

Posté par magkp à 06:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

jeudi 11 juin 2020

Des muffins presque parfaits

Voilà des muffins absolument délicieux ! Inspirés d'une recette de Claire au matcha, mes enfants ont quelque peu changé les ingrédients avec ce qu'ils avaient sous la main et ont, me semble-t-il, améliorer l'ensemble. Un conseil : servez-vous en premier car ils partent très vite ! Alors pourquoi ai-je intitulé cet article "presque parfaits ", me direz-vous ? Parce qu'à chaque fois, les muffins prennent une mauvaise forme. Mais comme ils sont bons, on pardonne leur allure inesthétique !

IMG_20200511_162619

Muffins choco-noisette

Pour 20 pièces :

- 250 g de farine (pas mal aussi avec moitié farine de blé, moitié farine de banane verte)

- 1 cc de levure chimique

- 150 g de sucre en poudre

- 150 g de pépites de chocolat noir

- 1 cc de poudre de vanille

- 250 ml de lait

- 60 ml d'huile neutre type pépins de raisin

- 30 ml d'huile de noisette

- 1 œuf

Préchauffer le four à 220°C en chaleur statique.

Mélanger les ingrédients secs dans un saladier et les liquides dans un second.

Verser le mélange liquide sur le sec et remuer brièvement à la cuillère et non au fouet, de sorte à humidifier le mélange sec. Ne pas chercher à bien mélanger, la farine, s'il en reste, disparaîtra à la cuisson.

Répartir la pâte dans des moules à muffins (j'utilise la plaque en silicone Demarle), aux 3/4, pas plus.

Enfourner pour 20 mn (selon les fours).

Laisser tiédir avant de démouler.

Edit du 14/04/2021 : ces muffins sont finalement parfaits !

IMG_20210414_171512

Posté par magkp à 06:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

jeudi 2 avril 2020

Petites douceurs en ces temps difficiles

Voilà 18 jours que nous sommes confinés à cause du Coronavirus. Quasiment 3 semaines que nous devons nous occuper, notamment en cuisinant car c'est finalement un passe-temps bien agréable. Espérons que ce confinement ne dure pas trop longtemps car on risque de ne ressembler à rien !

IMG_20200322_173836_Bokeh

Fondants poire-chocolat

Pour 6 fondants :

- 1 ou 2 poires Conférence (selon la taille)

- 100 g de chocolat noir pâtissier

- 75 g de beurre demi-sel

- 2 œufs

- 2 cs de sucre

- 1/2 cs de farine

Préchauffer le four en chaleur tournante à 200°C.

Casser le chocolat en morceaux.

Le faire fondre avec le beurre 1 mn au four à micro-ondes.

Ajouter le sucre et la farine, bien mélanger. 

Battre les oeufs dans un bol.

Les incorporer à l'appareil.

Verser dans les moules en silicone.

Peler et détailler les poires en petits dés. En ajouter une cuillerée dans chaque moule.

Enfourner 15 mn. Démouler et laisser tiédir ou refroidir sur une volette avant de déguster.

Posté par magkp à 06:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 12 mars 2020

Variation autour du gâteau au yaourt

Réalisée sans trop savoir ce que j'allais y mettre, cette variante de gâteau au yaourt s'est révélée très gourmande. Mes ados n'ont même pas eu la patience d'attendre que le gâteau refroidisse et en n'ont fait qu'une bouchée !

IMG_20200317_170228

Gâteau au yaourt, aux noix et pépites de chocolat

- 1 yaourt nature

- 3 œufs

- 100 g de sucre (soit 1 pot à yaourt car il y a les pépites de chocolat qui apporte aussi du sucre)

- 150 g de farine (soit 2,5 pots à yaourt)

- 50 g de poudre de noix (soit 1/2 pot à yaourt)

- 50 g de beurre pommade (soit 1/2 pot à yaourt)

- 2 cs de pépites de chocolat

- 5 g de levure chimique (soit 1/2 sachet)

Allumer le four en chaleur tournante à 180°.

Travailler le beurre pommade et le sucre à la maryse ou au  batteur plat du robot pâtissier, de sorte à obtenir une crème.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre de noix et la levure.

Ajouter le yaourt et 1 œuf. Mélanger.

Incorporerle mélange de poudre et les 2 oeufs en alternance, tout en mélangeant. Ajouter les pépites de chocolat.

Verser l'appareil dans un moule.

Enfourner pour 30 mn.

Démouler et laisser refroidir.

Posté par magkp à 06:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,