mardi 14 septembre 2010

Pour prolonger l'été...

Entre le travail, les devoirs et le bain des enfants, les débuts de soirée sont souvent vécus à 100 à lh'eure pour la plupart d'entre nous. Alors lorsqu'il s'agit de préparer le dîner et, pour certaines, le déjeuner du lendemain, inutile de dire qu'il faut que ce soit de la cuisine simple et rapide.

Que diriez-vous cette semaine de linguine aux crevettes sautées à l'ail ? C'est un plat que j'apprécie pour les raisons invoquées et parce que ses parfums d'iode et de coriandre ne sont pas sans nous rappeller les vacances. De quoi prolonger agréablement l'été qui laisse peu à peu sa place à l'automne...

linguine_aux_crevettes_saut_es___l_ail__2_

 

Linguine aux crevettes sautées à l'ail

pour 4 personnes :

- 350/400g de linguine

- 40 belles crevettes roses crues (mais si elles sont cuites, ça n'est pas grave, il faut juste raccourcir le temps dans la poêle pour ne pas les sécher mais seulement les réchauffer)

- 3 cs d'huile d'olive

- 1 gousse d'ail

- 1 bouquet de coriandre (à défaut de persil plat)

- 1 belle noisette de beurre

Faire bouillir une grande casserole d'eau salée (compter 4 litre d'eau et 35/40g de gros sel pour 400g de pâtes).

Y jeter les linguine et laisser cuire le temps indiqué sur le paquet.

Pendant ce temps, rincer et décortiquer les crevettes, au moins la tête (la carapace permet de conserver les saveurs de la crevette à a cuisson - Conserver les carapaces et les têtes pour préparer un consommé pour un autre repas ou un fond que vous congèlerez.)

Eplucher la gousse d'ail.

Laver et émincer la coriandre.

Faire chauffer l'huile dans une sauteuse.

Y faire dorer les crevettes avec l'ail écrasée et la coriandre, 2/3 minutes de chaque côté. Elles sont cuites quand elles deviennent roses et la chair blanche et non plus translucide.

Egoutter les pâtes. Ajouter une noisette de beurre.

Verser les crevettes dessus et servir bien chaud.

Posté par magkp à 12:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


samedi 1 avril 2006

Le printemps passe à table !

Quand on reçoit, pour la première fois, à déjeuner ses "beaux grands-parents" âgés de 90 ans, ayant voyagé trois heures en train, on se doit de les accueillir dignement ! Surtout quand ils sont accompagnés de belle-maman, fin cordon bleu !

Le choix du menu est alors stratégique : classique ou, plutôt conventionnel, mais pas trop afin d'en faire ressortir la personnalité de la cuisinière, en harmonie avec le temps (maussade avec quelques éclaircies !), riche en produits de saison.
Le temps de préparation importe aussi, surtout quand on a des enfants en bas-âge, un spectacle à l'école toute la matinée et des journées qui ne dépassent pas 24h ! Le tout est donc de préparer une bonne partie du repas la veille, afin d'en garder un minimum avant le déjeuner.
Sans vouloir me vanter, je pense m'en être pas trop mal sortie ! Même si j'avais prévu des macarons pour le café mais n'ai pas eu le temps de les confectionner, ni même le courage !

Le menu :

champagne et amuse-gueules chauds
(mini-friands à la saucisse, mini-tartelettes à la tomate, mini-tatin aux pommes et boudin noir)

~~~~
salade "retour de marché"

~~~~
noix de veau aux saveurs normandes (pommes et andouille de Vire), sauce au pommeau
fagot de haricots verts et mini-gratin aux deux pommes

~~~~
fromage, salade

~~~~
millefeuille croustillant de mousses (au chocolat noir et blanc) et framboises

~~~~
café et fritures du 1er avril



Les amuse-gueules ont été préparés depuis plusieurs jours (au fur et à mesure des chutes de pâte feuilletée, en fait) et congelés. Je vous conseille ce truc, c'est très pratique pour un apéritif improvisé.

Hier après-midi, j'ai préparé la noix de veau et l'ai cuite à la vapeur pendant 15 minutes (mi-cuisson).
J'ai également fait cuire les haricots verts à la vapeur (toujours dans la cocotte-minute) et les ai roulé dans de la poitrine fumée. Me suis aussi occupée des asperges, du gratin aux deux pommes (2/3 de pommes-de-terre, 1/3 de pommes), des mousses et des feuilles de brick.

En fin de matinée, aujourd'hui, il me restait à dresser les assiettes pour l'entrée, à finir de cuire, au four, la viande et le gratin (restait une vingtaine de minutes), à préparer la sauce au pommeau.
A la dernière minute, j'ai dressé le plateau de fromages et le dessert.

Salade "retour du marché"

salade_retour_de_march__001

pour 6 personnes :

- 12 asperges blanches ou violettes

- 150g de salade mélangée dont roquette

- 2 petites tomates fraiches ou en conserve (à l'huile, rôties au four Sacla)

- 6 crevettes cuites

- 6 cuillères à soupe de chair de crabe

- 6 oeufs de caille

- 12 copeaux de parmesan

- 1 orange

- 2 cuillères à soupe de crème fraiche

- 1 cuillère à soupe de mayonnaise

- 1 cuillère à soupe de vinaigre de Xérès

- 2 cuillères à soupe d'huile

- fleur de sel, poivre

La veille ou une bonne heure avant,

Eplucher les asperges (tailler le bout filandreux et ôter la peau sur toute la longueur).

Les déposer dans le panier vapeur de l'autocuiseur. Faire cuire 4 mn à partir du sifflement (temps variable selon les autocuiseurs).

Sortir les asperges et les déposer sur une feuille de papier absorbant.

Les mettre au frais une fois refroidies.

Faire cuire les oeufs de caille 3 minutes dans une casserole d'eau bouillante salée. Laisser refroidir. Les écailler.

Laver les tomates et les détailler en dés. Eplucher les crevettes en prenant soin de conserver la tête et la queue.

Dans un bol, mélanger la crème fraiche et la mayonnaise.

Préparer la vinaigrette, en laissant fondre la fleur de sel dans le vinaigre, en ajoutant le poivre, l'huile d'olive et une cuillère  de jus d'orange et en fouettant vigoureusement. Arroser la salade et bien mélanger.

Dans chaque assiette, déposer un peu de salade en rond (idéalement, dans un cercle). Ajouter une cuillère de miettes de crabe, puis une autre de dés de tomate. Oter le cercle. Poser sur l'ensemble une crevettes, deux asperges, un oeuf dur, deux copeaux de parmesan et
une petite cuillère de sauce crème.

Arroser de quelques gouttes de vinaigrette. Râper l'orange au-dessus de l'assiette.



Noix de veau aux pommes et à l'andouille de Vire

r_ti_de_veau_aux_saveurs_normandes_003

La recette est par ici.


Millefeuille croustillant aux deux chocolats : variante


millefeuille_croustillant_aux_deux_chocolats___variante_004

Même méthode que la version précédente, mais mousse au chocolat blanc parsemée de framboises à la place de la mousse au chocolat au lait.

pour la mousse au chocolat noir :

- 150g de chocolat noir de couverture

- 3 oeufs (jaunes et blancs en neige)

- 60g de beurre

- 45g de sucre

pour la mousse au chocolat blanc :

- 100g de chocolat blanc de couverture

- 1 oeuf (jaune et blanc en neige)

- 10 cl de crème fraiche fouettée (chantilly)

dimanche 13 novembre 2005

Un Noël exceptionnel...

Je ne sais pas si vous l'aviez remarqué, mais chaque année, Nöel donne l'impression d'arriver toujours plus vite.

Les supermarchés emplissent leurs rayons de jouets la Toussaint à peine passée, puis de chocolats et autres douceurs (ou cochonneries d'ailleurs !), les magazines féminins et culinaires sortent dès novembre leurs éditions de Nöel sur lesquelles, il faut bien l'avouer, nous nous empressons en salivant déjà devant les photos plus alléchantes les unes que les autres !

Pourtant, malgré tout, certaines s'angoissent à l'idée de trouver le menu qui fera son effet pour un réveillon réussi. Pour vous, et rien que pour vous, voici une petite sélection de petits plats à mitonner pour remporter un vif succès !

1) Un réveillon en tête-à-tête ou en petit comité

champagne (bien sûr !)

verrines de guacamole, chantilly et crevette

tuiles au comté et aux griottes

pruneaux au magret de canard fumé

~~~

noix de saint-jacques à la crème safranée

~~~

pavé d'autruche sauce au cacao

mini gratin dauphinois et fagot de haricots verts

~~~

brick de chèvre sur lit de salade

~~~

soufflé glacé de clémentine aux pistaches

~~~

café et ses mignardises (truffe, calisson, orangette, macaron)

~~~

Verrines guacamole / chantilly / crevette

 

verrine_guacamole_chantilly_crevette_0013

Dans des petits verres à vodka, déposer une cuillère de guacamole, une autre de chantilly salée et une crevette décortiquée.

Tuiles au comté et aux griottines

Découper du comté en fines lamelles de 3 x6 cm. Y déposer 2 demi-griottines ou une tomate confite ou encore un anchois roulé. Les placer sur la lèchefrite et les enfourner 7/8 minutes à 240°.

Dès la sortie du four, les déposer sur un rouleau à patisserie (attention à ne pas se brûler) et laisser refroidir. Se conserve à température ambiante 4-5 heures maximum.

Noix de Saint-Jacques à la crème safranée

 

saint_jacques___la_cr_me_safran_e_0022

par personne,

- 3 noix de saint-jacques

- une bonne cuillère de crème fraiche

- une pincée de safran en filaments

- du beurre

- sel, poivre

Faire revenir les noix de saint-jacques dans un beurre bien chaud et moussant, sur les deux faces. Baisser le feu et laisser cuire quelques minutes. Ajouter la crème fraiche, assaisonner et parsemer de safran. Laiseer encore jsute le temps de faire fondre la crème. Verser dans des ramequins et servir.

L'astuce : cette recette peut se préparer à l'avance et se réchauffer à la dernière minute. Pour cela, arrêter la cuisson juste avant d'introduire la crème fraiche. Passer les ramequins à four très doux, quelques minutes avant de servir.

***********************

Pense-bête :

Pour vous éviter de savants calculs lors de vos achats de Saint-Jacques et faire ainsi de belles affaires...

- 6kg de coquilles = 1 kg de noix = 36/38 noix

- 5€ le kg de coquilles revient au même prix que 30€ le kg (ou 3€ les 100g) de noix.

Et n'oubliez pas que tout bon poissonnier peut vous ouvrir et décoquiller les noix gracieusement, même en hypermarché !

***********************

Pavé d'autruche sauce au cacao

La sauce se prépare une heure avant le service minimum afin de laisser infuser le cacao, le reste à la dernière minute.

Mini-gratin dauphinois et fagot de haricots verts

Préparer des gratins dauphinois dans des moules à crème catalane que vous démoulez ou non dans l'assiette. Pour un plat plus festif, préférez du magret de canard séché à la poitrine fumé pour les fagots de haricots.

Brick de chèvre sur lit de salade

Envelopper un fromage de chèvre dans une feuille de brick préalablement enduite de beurre fondu et passer au four quelques minutes avant de le dresser sur la salade.

Soufflé glacé de clémentine aux pistaches

 

cl_mentine_souffl_e_glac_e_22

Ce dessert se prépare plusieurs jours à l'avance mais doit être sorti du congélateur suffisamment tôt avant d'être dégusté (au moment du plat ou du fromage).

2) Noël en famille

champagne

et ses amuse-gueules chauds

~~~

feuilleté de saumon, sauce aux herbes

~~~

sauté de sanglier aux fruits rouges

gratin aux deux pommes

ou pommes aux airelles au four

~~~

plateau de fromages et salade

~~~

bavarois à la mangue et au fruit de la passion

~~~

café et ses mignardises (truffe, calisson, orangette, macaron)

~~~

Amuse-gueules chauds

tartelettes_diverses__1_

Idéals quand on reçoit beaucoup de monde, les amuse-gueules peuvent en effet se préparer quelques semaines à l'avance et en plusieurs fois. Pensez-y quand il vous reste des chutes de pâte feuilletée ou brisée.

Il suffit juste d'étaler sa pâte sur une plaque de mini-tartelettes, de garnir avec un mélange oeuf-crème et d'y ajouter dans les uns des dés de lardons, dans d'autres une tranche de tomate ou encore avec un coulis de tomate agrémenté d'une olive ou d'un anchois. Et vous voilà déjà avec des mini-quiches, des mini-tartes à la tomates et des mini-pizzas !

Vous pouvez aussi préparer des mini-tartelettes au boudin (une rondelle de boudin noir sur un fond de pâte brisée, recouverte de compote de pommes maison), des mini-allumettes au fromage, des mini-friands (de la pâte feuilletée roulée sur des knackies, découpée en petits tronçons) ou encore des mini-croissants au saumon (des triangles de pâte feuilletée roulés sur des tranches de saumon fumé).

Faire précuire une dizaine de minutes au moment de la préparation. Laisser refroidir. Congeler à plat, puis les ensacher.
Le jour venu, les déposer sur la lèchefrite et les passer une dizaine de minutes au four à 150/180°.

Feuilleté de saumon, sauce aux herbes

 

copie_de_feuillete_saumon1

Un délicieux feuilleté relevé par une sauce citronnée, simple et rapide à préparer.

Sauté de sanglier aux fruits rouges

Délicieusement parfumé aux fruits rouges, ce cuissot de sanglier s'accompagne à merveille de pommes aux airelles au four ou encore d'un gratin aux deux pommes.

Bavarois à la mangue et au fruit de la passion

bavarois_aux_fruits_de_la_passion

Déjà présenté dans sa version framboise, ce bavarois se décline très bien aux fruits exotiques : coulis de mangue et fruit de la passion pour la mousse (Picard), morceaux d'ananas, confiture de mangue et de framboise pour le roulé.
A servir avec un coulis de fruit de la passion et de mangue.

A vous de jouer !

Posté par magkp à 23:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 16 octobre 2005

Un dîner chinois version expresse

Une envie de repas chinois, un filet mignon qui attend son heure au réfrigérateur. Le dîner est tout trouvé. Le reste est au congélateur et dans les placards.

Filet mignon au miel et riz cantonais

Couper un filet mignon de porc en tranches. Eplucher et émincer un oignon.

Faire revenir le tout dans un peu d'huile de sésame bien chaude. Réduire le feu et laisser cuire doucement 10 mn. Assaisonner. Déglacer avec un peu de miel et réserver au chaud.

Faire cuire du riz basmati 11 mn à l'eau bouillante salée.

Faire chauffer, au micro-ondes, une poignée de petits pois surgelés dans un bol d'eau. Egoutter.

Dans une petite poêle (à blinis par exemple), faire cuire dans du beurre, un oeuf battu en omelette. Découper en petits morceaux.

Egoutter le riz. Y ajouter les petit pois et l'omelette, des dés de jambon blanc et des crevettes cuites.

Srevir bien chaud.

Posté par magkp à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

lundi 25 avril 2005

Saveurs de la mer et du jardin...

Ce soir, c'est décidé, je me lance dans la sole ! J'ai fait levé les filets par le poissonnier (d'ailleurs lamentablement fait !) afin de les accomoder à la normande. Mais bon, encore une fois, faute de temps, il va falloir que je simplifie.

Pour ce plat de soles à ma façon, je réunis les ingrédients pour la traditionnelle photo :

Sole___ma_fa_on_004

 

- des filets de soles

- quelques belles crevettes

- une petite boîte champignons de Paris en lamelles (le meiux, c'est quand même du frais)

- de la crème fraîche

- du jus de citron

- du beurre au gros sel de Guérande

- une échalote

- du fumet de poisson

- du sel et du poivre

Je commence par éplucher et émincer l'échalotte et la fais revenir dans une sauteuse, avec le beurre. J'y ajoute les champignons et laisse fredonner jusqu'à coloration.

Pendant ce temps, je débarasse les crevettes de leur cartilage, tête et queue et les dépose sur le mélange champignons/échalotte.

sole___ma_fa_on_007

J'ajoute les filets de sole dans la sauteuse. Je saupoudre de fumet, sale, poivre, verse la crème et le citron.

sole___ma_fa_on_008

Je recouvre et laisse mijoter 15/20 minutes à feu doux.

 

 

Pendant ce temps, je prépare les timbales de courgettes.

Je démoule chaque ramequin sur une assiette et accompagne avec les filets de sole, les crevettes, les champignons et la sauce.

'Y a plus qu'à déguster !

 

Sole___ma_fa_on_009

Verdict : selon mon mari, pour la sole, "c'est du gachis". C'est, d'après lui, bien meilleur de faire simplement revenir les filets de sole dans de la matière grasse et de la servir juste avec un filet de citron. Bon, eh bien, ça sera pour la prochaine fois !

En revanche, mon petit garçon et moi-même avons bien aimé. Seuls bémols : les filets étaient très mal levés (arêtes...) et cela nageait un peu trop dans la sauce.

Posté par magkp à 21:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,