samedi 21 décembre 2019

J-4 * Sapin feuilleté à partager

Il y a trois ans, je vous proposais des petits sapins individuels pour l'apéro de Noël, il y a deux ans, une couronne feuilletée. Cette fois, je décline avec un grand sapin à partager.

En vogue depuis quelques années, ce sapin en jette sur la table du réveillon et plaît aux petits comme aux grands. Rien de bien différent des fameuses tartes soleils, ni même des traditionnels palmiers et croissants, si ce n'est la forme. Pesto, tapenade, anchoïade, rillettes de maquereaux, de saumon, de canard, tartinade de chorizo (chorizo et fromage frais mixés), fromage frais aux herbes, caviar d'aubergines, caviar de tomates séchées... ont toute leur place dans ce feuilletage. Et il est même possible de panacher les saveurs.

Avec une pâte feuilletée et des garnitures maison, vous obtenez un apéro de qualité, digne des fêtes de fin d'année. Bien sûr, vous pouvez aussi céder à la facilité et au gain de temps en préparant ce sapin avec des produits tout prêts. Il y a quelques années j'avais écrit un article sur les pâtes feuilletées qui peut d'ailleurs vous être utile. Cerise sur le gâteau, la recette que je vous propose ne nécessite qu'une seule pâte feuilletée contrairement aux recettes qui circulent sur le net ! De quoi vous permettre de réaliser d'autres apéros avec la seconde pâte !

sapin feuilleté (7)

Sapin feuilleté à la tapenade noire et au caviar de tomates séchées

- 220 g de pâte feuilletée de préférence de forme rectangulaire

- 100g de tapenade noire

- 100g de caviar de tomates séchées

- qs de graines de pavot ou de sésame

- 1 oeuf pour la dorure

Préchauffer le four à 210° en chaleur statique.

Commencer par découper un sapin c'est-à-dire un grand triangle isocèle et une petite base rectangulaire pour le tronc. L'intérêt d'une pâte rectangulaire, c'est d'obtenir une forme parfaite (contrairement au sapin sur la photo ci-dessous, dont la base est légèrement arrondie).

Ne ramasser pas en boule les chutes de pâtes triangulaires. Elles vont servir à recouvrir le sapin par la suite.

Recrouvrir la pâte des garnitures, une sur chaque moitié du sapin.

sapin feuilleté (1)

Coller les deux chutes de pâtes tringulaires avec de l'eau de sorte à obtenir un triangle isocèle. (souvenir de cours de maths : deux triangles rectangles forment un triangle isocèle ;-) )

Déposer ce triangle sur le sapin. Souder les pâtes sur toute la hauteur, au centre (un tronc imaginaire) en appuyant avec les doigts.

Découper des bandes horizontales de 1 cm de largeur, de part et d'autres du tronc imaginaire.

Torsader chaque bande délicatement.

Badigeonner l'ensemble d'oeuf battu.

Parsemer de graines.

Enfourner pour 25 minutes. Servir.

sapin feuilleté (2)

PS : ce sapin se congèle très bien avant cuisson. Il suffit ensuite de le cuire, non congelé, 30 mn environ.


lundi 13 avril 2009

On dirait le Sud...

Lors de mon stage chez Mercotte, nous avions cuisiné des râbles de lapin farcis aux olives et au chèvre. Mercotte propose d'ailleurs sur son blog une variante aux champignons et épinards.

Comme j'adore le lapin et que je trouve ce plat très agréable à l'oeil et en bouche, je l'ai, depuis, préparé à plusieurs reprises. Mais avec, à chaque fois, des modifications, liées à mes oublis lors des courses, à ce que j'ai dans mes placards et à mes envies du moment !

Voici la version provençale de mon dîner d'anniversaire : râble de lapin farci aux tomates séchées, tapenade et chèvre.

Il s'agit d'une recette simplifiée de la version de Mercotte, idéale pour celles qui n'osent pas se lancer dans la confection d'un fonds de lapin, ou encore qui ne trouve pas de crépine, par exemple. La photo n'est pas top, mais en réalité, on s'est régalés !

r_ble_de_lapin___la_proven_ale__2_

Râble de lapin aux tomates séchées, tapenade et chèvre (variante simplifiée de la recette de Mercotte !)

pour 4 personnes :

- 2 râbles de lapin désossés

- 2 morceaux de crépine (facultatif)

- 1 foie de lapin

- 50g de chèvre (type rocamadour)

- 6/8 tomates séchées (par exemple de la marque Sacla)

- 2 bonnes cuillères à soupe de tapenade noire ou de pâte d'olive noire (c'est encore mieux)

- 1 oignon

- 10 cl de vin blanc (facultatif)

- huile d'olive

- un bouquet d'herbes aromatiques (j'aime faire un mélange avec ce que j'ai dans le jardin : persil plat, romarin, estragon...)

- sel (un peu), poivre

pour le fond :

- 10 cl d'eau (15/20 cl si vous n'utilisez pas de vin)

- 2 cuillères à café de fond de volaille ou de rôti déshydraté Maggi

La veille (ou au moins 10 heures avant)

Couper le foie et le fomage de chèvre en fines tranches.

Poser le râble de lapin ouvert sur la crépine étalée (ou sur une planche - la crépîne n'étant pas nécessaire).

Veiler à ce qu'il ne comporte pas de trou. Sinon, les boucher avec le surplus de lapin des côtés.

Tartiner la moitié du râble de tapenade.

Recouvrez de tranches de foie.

Sur l'autre moitié, déposer sur toute la hauteur du râble des tomates séchées.

Puis, au milieu, des tranches de fromage.

Refermer en roulant le râble (avec la crépine). Ficeler.

Faire de même avec le second râble si ce n'est déjà fait !

Réserver 5 heures au réfrigérateur (pour que la volaille s'imprègne des arômes).

5 heures plus tard...

Eplucher et émincer l'oignon.

Dans une cocotte, faire dorer l'oignon dans l'huile d'olive. Ajouter les râbles.

Assaisonner et faire dorer de tous côtés pendant 20 minutes à feu moyen (à découvert).

Attention, ça donne l'impression que tout crame mais laissez faire !

Ajouter le bouquet d'herbes, couvrir et laisser mijoter 10 minutes.

Verser le vin et le fond. Poursuivre la cuisson 10 minutes.

Réserver.

Un quart d'heure avant le service...

Réchauffer doucement les râbles dans la cocotte.

Sortir les râbles et les trancher épais.

Passer la sauce au chinois et servir avec le lapin.

S'accomode de purée de pommes de terre aux olives, de ratatouille, de pommes de terre nouvelles à l'ail et au thym ou encore de polenta.

PS 1: Vous pouvez très bien utiliser du caviar de tomates à la place des tomates séchées. C'est pas mal non plus !

PS 2 : Demandez au volailler de désosser et de ficeler les râbles, vous gagnerez du temps !
S'il utilise, comme le mien, des élastiques, il suffit alors de les retirer, de farcir et de les remettre sur la trace qu'elles auront laisser sur la chair des râbles !

PS 3 : Certains supermarchés proposent des râbles désossés au rayon volaille à la coupe,provenant d'éleveurs de la région (Carrefour notamment).

Posté par magkp à 08:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 22 mars 2006

Chic ou rustique, l'oeuf cocotte

Voilà un plat que j'adore préparer les soirs de semaine quand on n'a pas trop faim et qu'on a envie d'un dîner réconfortant quand même. J'ai mis longtemps avant de réussir parfaitement la cuisson des oeufs. Les blancs ne l'étaient pas assez, les jaunes trop... Une vraie galère avant que je comprenne qu'il fallait cuire les oeufs en deux temps, blanc et jaune à part, et ne pas recouvrir de fromage râpé même si c'est plus gourmand.

Oeuf cocotte

Par personne:

- 1 à 2 oeufs

- 1 cuillérée à soupe de crème crue ou fraiche

- au choix et selon ses envies : 1 demi-tranche de jambon cru ou de poitrine fumée, 1/2 tomates coupe en brunoise ou 1 cuillérée à café de caviar de tomate, de la ciboulette hachée, 1 cuillérée à soupe d'épinards déjà cuits, quelques miettes de roquefort, quelques lamelles de foie gras, quelques lamelles de truffes à l'huile ou fraiche...

- sel, poivre ou piment d'Espelette (selon la garniture choisie)

Préchauffer le four à 200° en chaleur tournante. Glisser un dans un plat à four rempli au 2/3 d'eau.

Tapisser la cocotte de jambon.

Ajouter la crème et la garniture choisie.

Casser l'oeuf en séparant le blanc du jaune. Verser le blanc sur la crème. Réserver le jaune.

Déposer la cocotte dans le bain-marie.

Faire cuire 8 minutes (compter 2 minutes de plus pour 2 blancs d'oeuf).

Déposer délicatement le jaune sur la garniture. Poursuivre la cuisson 2 mn.

Servir avec des tartines de pain bien frais.