jeudi 6 août 2020

Des abricots encore et toujours

Il y a deux semaines, j'ai acheté chez le marchand de primeurs un cageot d'abricots bergeron légèrement abîmés par la grêle. A 15€ les 5 kgs, je ne pouvais pas laisser passer cette aubaine ! De quoi se régaler au dessert et lors des prochains petits-déjeuners avec de délicieuses tartines de confiture orangée.

IMG_20200726_190137_254

Confiture d'abricot

Pour 6/7 pots :

- 2 kgs d'abricots dénoyautés

- 800 g de sucre semoule

Déposer les abricots lavés et dénoyautés.

Ajouter le sucre et bien mélanger. Recouvrir et laisser reposer 4 à 6 h.

Une fois le sucre fondu, mettre à cuire à découvert.

Aux premiers bouillons, baisser le feu et laisser cuire une quarantaine de minutes (le temps varie en fonctionde la quantité de fruits).

La confiture est prête lorsqu'elle atteint 108°.

Remplir les pots bien propres.

Les refermer et les retourner immédiatement.

Posté par magkp à 06:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


mardi 14 juillet 2020

C'est la pleine saison des abricots !

Ce week-end, j'ai testé une recette publiée par Jean-François Gaudry sur Instagram. Forcément, je ne me refais pas, je n'ai pas pu m'empêcher de revoir les proportions ! La quantité de beurre et de sucre me semblait en effet trop importante. J'ai donc réduit tout ça et le résultat est très bien ainsi. Le gâteau est léger et bien fruité et met en valeur l'abricot, même pas trop mûr. Et même sans levure, que j'avais oubliée d'incorporer dans la pâte ! La recette préconisait également de chemiser un plat de papier sulfurisé mais ça n'est absolument pas nécessaire. Pourquoi se compliquer la vie ? Voici donc la recette telle que je l'ai réalisée.

IMG_20200713_101700

IMG_20200713_101652 

Moelleux aux abricots

Pour 8/10 personnes

- 130 g de farine

- 100 g de poudre d'amande

- 180 g de sucre + 1 cs pour le moule

- 180 g de beurre pommade + 1 noix pour le moule

- 4 œufs

- 600 g d'abricots frais dénoyautés

Préchauffer le four à 180° en chaleur tournante.

Mélanger rapidement tous les ingrédients, selon l'ordre ci-dessus.

Ajouter les oreillons d'abricots. S'ils sont gros, les couper en morceaux.

Beurrer et sucrer un moule à gratin.

Verser la pâte.

Enfourner pour 35 mn.

Laisser refroidir dans le plat et servir éventuellement accompagné d'une boule de glace à la vanille.

Bon 14 juillet à tous !

Posté par magkp à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 24 février 2014

Fadasse ? Coriace ? Dégu... Non, l'ananas a de la classe ! Ou le pire titre de ce blog

Voilà un gâteau que beaucoup d'entre vous doivent connaître. Je crois que c'était le best-seller des fêtes d'école quand il fallait que nos mères apportent un dessert : le gâteau à l'ananas. Je me souviens d'une soirée que nous avions organisé en 5ème pour financer une classe verte où il devait au moins y en avoir 5 ou 6 exemplaires. Le plus drôle, c'est qu'à l'époque, je n'aimais que celui de ma mère. Je trouvais les autres pas assez caramélisés, trop secs... Maman ne le réalisait qu'avec des fruits au sirop (l'ananas était quand même plus rare et plus cher il y a 25/30 ans qu'aujourd'hui). Elle préparait d'abord un caramel avec du sucre et de l'eau et, une fois le gâteau sorti du four, elle imbibait la génoise du sirop. Un régal. Je me souviens aussi qu'elle variait parfois avec des abricots au sirop. J'adorais tout autant.

Eh bien, figurez-vous que, malgré mon enthousiasme, curieusement, je n'avais jamais fait ce gâteau jusqu'à il y a un mois. J'avais un ananas qui commençait à être bien mûre et aucune envie de le manger en salade. Et ce samedi-là, alors que je n'avais rien à faire pendant une petite demi-heure, je me suis rappelée ce délice d'enfance. Je n'ai rien changé à la recette maternelle, pas même la quantité de sucre qui me paraissait pourtant bien importante. Juste le caramel que je n'ai fait qu'au sucre comme à mon habitude. Bien sûr, je n'ai pas pu imbiber le biscuit de sirop. Pour autant, ce gâteau à l'ananas m'a renvoyée, dès la première bouchée, quelques années en arrière. Je l'ai trouvé aussi bon que celui de ma mère ! Mon fils aussi d'ailleurs qui, sitôt rentré de son match de foot, en a mangé la moitié à lui seul. C'est sûr, je recommencerai !

g_teau___l_ananas__9_

g_teau___l_ananas__6_

Gâteau à l'ananas

- 3 œufs

- 180g de sucre

- 120g de farine

- 1 sachet de levure

- 1/2 ananas frais (1 boite d’ananas au sirop)

- 12 morceaux de sucre pour le caramel

Battre les œufs entiers et le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne blanc et léger.

Ajouter la farine et la levure.

Faire fondre le sucre sur le feu dans le moule à manqué (j'utilise un moule à tatin parfait dans ce cas).

Répartir le caramel dans le fond du moule, beurrer éventuellement les bords.

Disposer des tranches d’ananas (bien égouttés) sur le caramel de sorte à recrouvrir le fond.

Verser la pâte. Il est possible d'intercaler une seconde couche d'ananas à mi-hauteur.

Cuire 30 mn à 180°.

Démouler le gâteau chaud, l'arroser éventuellement de sirop et servir frais.

NB : tout aussi bon avec des oreillons d'abricots.

g_teau___l_ananas__10_

Posté par magkp à 08:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 6 août 2012

Une tarte aux saveurs estivales

Si la pluie du printemps aura eu raison des cerises, les abricots, eux, sont cette année au rendez-vous. Et ça n'est pas pour nous déplaire. On les aime pour leurs côtés pulpeux, parfumé et rafraichissant, leur apport calorique modéré, leurs vitamines A, C et leurs fibres. Dès la mi-juin, on craque pour le Lambertin (jaune orangé) et l’Orangered (orange cuivré, chair ferme, saveur musquée) puis le Jumbocot (ou Goldrich, très gros et acidulé) et le Rouge du Roussillon (petit, orange clair tacheté de rouge, parfait pour les confitures), à la mi-juillet, l’Orangé de Provence (chair fine et fondante), suivi du célèbre Bergeron (gros calibre jaune safran et rouge). Quelle que soit la variété, on les achete souples et bien parfumés car ils ne mûrissent plus une fois cueillis. Les abricots se conservent 2 ou 3 jours à température ambiante, dans le bac à légumes s’il fait trop chaud. On peut aussi les congeler, lavés et dénoyautés, pour les déguster hors saison en tarte, ou encore en papillote, avec du porc, de la volaille ou du poisson.

Alors à défaut de clafoutis aux cerises, profitons du prix plus raissonnable de l'abricot et rattrapons-nous sur la tarte !

tarte aux abricots (5)

Tarte aux abricots

pour une tarte de 22 cm de diamètre (6/8 personnes)

- de la pâte sucrée ou sablée

- 50g de beurre pommade

- 50g de sucre en poudre

- 1 œuf

- 50g de poudre d’amandes

- 500g d’abricots

- qs de pistaches torréfiées concassées

Mélanger le beurre et le sucre à la spatule ou au robot.

Incorporer l'oeuf, puis la poudre d'amandes. Travailler rapidement jusqu'à obtention d'une crème homogène.

Réserver au frais.

Préchauffer le four en position classique à 180°.

Foncer le moule ou le cercle avec la pâte.

Garnir le fond de crème d'amandes.

Couper les abricots en 4 dans le sens de la hauteur.

Les ranger légèrement couchés et bien serrés.

Enfourner sur la grille du bas du four pour 25 minutes environ.

Sortir du four et laisser refroidir avant de démouler.

Parsemer de pistaches.

******************************

Au menu :

champagne et minis tartelettes tomates cerises et compotée d'oignons

roulé aux épinards, saumon et Boursin®

assortiments de saucisses grillées

légumes confits au four

(aubergines, courgettes, poivrons, tomates, oignons, ail et herbes de proevnce, arrosés d'huile d'olive et cuits à 170° pendant 1h)

fromages

tarte aux abricots et panna cotta à la pistache, coulis de framboise

samedi 6 juin 2009

Macarons - collection printemps/été

Après avoir réfléchi et concocté des macarons aux couleurs d'automne en novembre dernier, me voici prise d'une nouvelle frénésie la semaine passée.

Est-ce le soleil ? Toujours est-il que j'avais envie de macarons qui laisseraient la part belle aux fruits plutôt qu'à la ganache. Pourtant, pas question de ne me contenter que d'une compotée ! Un mix des deux me semblait plus approprié (pas normande pour rien !).

Voici donc cette nouvelle collection printemps-été, confectionnée à partir d'une méringue italienne comme à l'accoutumée...

Macarons à la rhubarbe

macarons_rhubarbe___juin_2009__7_

Un macaron rose irisé garni d'une compotée de rhubarbe très légèrement sucrée et d'une ganache également à la rhubarbe (prévue à la framboise, mais plus de munitions !).

Le côté acidulé de la rhubarbe s'accorde à merveille avec le biscuit sucré.

Macarons à l'abricot et au safran

macarons_abricot_safran___juin_2009__5_

Un macaron à la ganache au safran et à la compotée d'abricots.

Un délicieux mélange de textures et de saveurs...

Macarons à la mûre et la vanille

macarons_m_re_vanille___juin_2009__6_

Un macaron garni d'une ganache parfumée à la vanille de Bourbon et de confiture de mûre maison.

Moins puissant en bouche que les deux précédents, mais un résultat très fin. A savourer en début de dégustation...

Et dans ma fournée de macarons, il y en avait aussi à la pistache, au café et une association qui fonctionne si bien : ganache à la pistache et petits morceaux de griottes (désolée pour la photo, je n'ai pas réussi à photographier de beaux macarons)...

macarons_pistache_griotte___juin_2009__2_

mardi 3 juillet 2007

La confiture, ça dégouline...

Voici revenu le temps des cuillettes de fruits dans le jardin et avec lui la joie des confitures maison. Une belle activité pour occuper les enfants en ce premier mercredi des grandes vacances !

Pour celles dont les enfants sont encore à l'école, pensez aux confitures comme cadeau à offrir à la maîtresse. Vos petits seront très fiers de lui confier qu'ils les ont préparées avec maman et ont confectionné eux-mêmes les étiquettes !

Cette semaine, mêlons la rhubarbe aux abricots...

confiture_rhubarbe_et_abricots__2_

Confiture rhubarbe-abricots

(pour 4 pots)

- 500g de rhubarbe épluchée

- 500 g d'abricots dénoyautés

- 400g de sucre cristallisé

Laver, éplucher et couper en dés la rhubarbe.

Laver, dénoyauter et couper en 2 les abricots.

Déposer les fruits dans une marmite. Ajouter le sucre, bien élanger et laisser mariner une petite demi-heure jusqu'à obtenir du jus.

Une fois le jus obtenu, mettre à cuire à feu moyen une bonne demi-heure.

Quand le mélange a l'aspect d'une confiture, mettre rapidement en pot, visser le couvercle et retourner aussitôt le pot. Laisser refroidir tête en bas.

*********

Découvrez mes autres confitures :

- rhubarbe-groseilles

- framboises

- mirabelles

- mûres

- poires

- poires et chocolat

- citron

- banane et rhum

Posté par magkp à 23:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,