Des recettes rapides à préparer pour les dîners de la semaine, dont plusieurs diffusées sur France Bleu Cotentin entre 2014 et 2017

jeudi 28 novembre 2019

Ou comment recycler un reste d'épinards frais...

Rien de mieux qu'une tarte pour recycler les restes de légumes, n'est-ce pas ? J'ai improvisé celle-ci un soir où "trainaient" dans le frigo un reste d'épinards cuits la veille, de la truite fumée et une pâte brisée. Sur la base d'une quiche lorraine, j'ai préparé cette délicieuse tarte en un temps record.

tarte épinards - truite fumée (2)

Tarte épinards - truite fumée

Pour 4 pers.:

- un fond de pâte brisée

- env. 400 g d'épinards frais, simplement blanchis 10 mn à l'eau

- 100g de truite fumée

- 3 oeufs

- 20 cl de lait

- 10 cl de crème fleurette (= crème liquide pasteurisée)

- qs d'emmental râpé

- sel, poivre

Préchauffer le four en positon classique à 200°.

Foncer un moule à tarte.

Dans une jatte, casser les oeufs. Ajouter le lait, la crème, le sel (pas trop) et le poivre. Battre sans insister pour ne pas faire entrer trop d'air dans la migaine.

Bien essorer les épinards dans une passoire.

Les répartir sur toute la surface de la pâte.

Recouvrir des tranches de truite fumée.

Répartir la migaine.

Parsemer d'emmental râpé.

Enfourner pour 25 mn env.

Servir bien chaud.

tarte épinards - truite fumée (1)

Posté par magkp à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


jeudi 24 octobre 2019

Des croûtons maison, c'est trop bon !

Je ne sais pas chez vous, mais, à la maison, il nous reste toujours du pain qui finit par durcir ou ramollir. Certes, le pain mou passé au toaster reste pour moi le meilleur petit-déjeuner, mais ça ne suffit pas toujours à le finir. Il y a bien le pain perdu ou le pudding nature ou aux mendiants pour le goûter, ou bien encore les carpes, mais pas toutes les semaines. Et puis, avec l'arrivée des mauvais jours et les premières soupes, rien de tel que des croûtons maison ! C'est super rapide à préparer et se garde env. 6 semaines dans une boîte en fer ou un bocal en verre hermétique (type pot à confiture).

croûtons de pain (10)

 Croûtons de pain

- du pain rassis

- de l'huile d'olive

- du thym, du romarin... (facultatif)

Préchauffer le four, en chaleur tournante, à 180°.

Couper le pain en cubes.

Le déposer dans la lèchefrite. Parsemer éventuellement d'herbes. Verser un filet d'huile. Mélanger. Bien éparpiller les croûtons sur l'ensemble de la lèchefrite, si possible, sans les superposer.

Enfourner pour 15 mn.

Laisser complètement refroidir avant de mettre en boîte.

Posté par magkp à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 17 octobre 2019

Le merluchon, vous connaissez ?

C'est un jeune merlu, tout simplement ! Ce poisson a une chair assez dense et plutôt fade qui nécessite d'être relevée. Je l'ai cuisiné assez simplement avec quelques tomates, du basilic et des oignons, et servi avec une concassée de tomates maison et du riz. Voilà un plat économique, rapide et facile à préparer. Que demander de plus ?

merluchon aux tomates et basilic (3)

Merluchon rôti aux tomates

Pour 3 personnes :

- 1 merluchon de 800 g env.

- 3/4 tomates

- 1 oignon rose ou rouge

- qqs feuilles de basilic

- du jus de citron

- sel, poivre

Préchauffer le four en chaleur tournante à 170°C.

Lever les filets du poisson.

Les déposer dans un plat. Arroser d'un filet de jus de citron.

Couper les tomates en quartiers.

Éplucher l'oignon et l'émincer.

Déposer les tomates et oignons sur le poisson. Ajouter le basilic.

Saler, poivrer.

Enfourner pour 15 mn. Servir.

Posté par magkp à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 26 septembre 2019

Pour en finir avec les coquillettes au gruyère !

Le rythme frénétique de la rentrée est reparti et, avec lui, l'éternelle question "qu'est-ce qu'on mange ce soir ?". Question d'autant plus angoissante quand tu n'as pas eu le temps de faire de courses ou bien encore que le frigo s'est vidé à vitesse grand V, rapport à tes ados toujours affamés ! Dans ce cas-là, je dois dire que le congélateur et les placards me sauvent souvent la mise. Comme ce soir-là où j'ai retrouvé des moules cuites d'un reste d'un dîner de l'été. Il me restait du chorizo et un poivron rouge qu'il était temps de manger. Avec une conserve de pulpe de tomates et des pâtes, je me suis dit que ça pourrait sans doute coller. Et bien c'était parfait ! Même l'Homme a apprécié, c'est dire !

Je vous recommande particulièrement la pulpe de tomates Datterini de la marque Mutti. C'est une petite tomate pulpeuse de forme allongée, douce et très goûteuse, qui accompagne très bien les crustacés et fruits de mer. La pulpe reste bien épaisse et convient bien aux sauces rapides. Le plat m'a pris une quinzaine de minutes tout au plus à préparer. Idéal un soir en semaine.

 

tagliatelles aux moules et au chorizo (5)

Tagliatelles aux moules, chorizo, poivron rouge et tomates Datterini

Pour 4 pers. :

- 400 g de tagliatelles sèches

- des moules de bouchot déjà cuites (les décongeler au préalable)

- 7/8 tranches de chorizo

- 1 poivron rouge

- 1 échalote

- 1 gousse d'ail

- 220 g de pulpe de tomates Datterini de Mutti

- huile d'olive

- sel, poivre

Couper le poivron en deux, retirer les pépins et les filaments blancs (pour ôter l'amertume). Détailler en brunoise.

Eplucher l'échalote et la ciseler.

Couper le chorizo en dés.

Dans une sauteuse, faire chauffer un peu d'huile. Y faire revenir, à feu moyen, l'échalote et le poivron jusq'à ce qu'ils deviennent tendres.

Ajouter le chorizo et laisser colorer.

Verser la pulpe de tomate, ajouter l'ail pressé et les moules. Saler, poivrer.

Laisser mijoter à feu doux et à couvert, le temps de faire cuire les pâtes dans un grand volume d'eau bouillante salée (4 l et 40 g de gros sel pour 400 g de pâtes).

Egoutter les tagliatelles et servir de suite.

tagliatelles aux moules et au chorizo (2)

Posté par magkp à 06:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 25 octobre 2018

Un filet mignon en habit d'automne

Rapide à préparer, ce file mignon s'offre une jolie parure d'automne avec ces fruits parfums et colorés.

2018-10-27 21

Filet mignon de porc en habit d'automne

Pour 4 pers. :

- 1 potimarron soit 500 g de chair

- 500 g de pommes de terre à chair farineuse

- 600 / 700 g de filet mignon de porc

- 150 g de champignons rosés (ou de cèpes ou de champignons de Paris)

- une quinzaine de châtaignes grillées au feu de bois

- 2 belles figues

- 2 poires William rouges

- 1 oignon rouge

- 10 cl de crème fleurette

- 2 belles cuillérées à soupe de crème crue

- du persil

- 50 g  + 100 g de beurre

- 1 verre de lait

- sel, poivre

Couper en 2 le potimarron. Oter les graines et les filaments.

Couper en tranches pour ôter plus facilement la peau.

Découper la chair en cubes.

Eplucher et couper en cubes les pommes de terre.

Nettoyer les champignons. Les couper en lamelles.

Eplucher et émincer l'oignon. Laver et hacher le persil.

Eplucher et couper les poires en 2.

Faire fondre un peu de beurre dans une cocotte en fonte.

Y faire dorer les poires. Débarasser dans un bol et réserver.

A leur place, ajouter éventuellement un peu de beurre. Y faire revenir les champignons et l'oignon 10 minutes environ. Débarasser dans un bol.

Faire fondre le reste de beurre. Y faire dorer le filet mignon de tous côtés.

Saler, poivrer. Ajouter les champignons, l'oignon, le persil et la crème fleurette.

Couvrir et faire cuire 20 mn à feu doux.

Pendant ce temps, couper les figues en deux.

Faire cuire les pommes de terre et le potimarron 9 mn (à partir du sifflement) dans le panier à vapeur de l'autocuiseur.

Au bout des 20 minutes de cuisson de la viande, ajouter les châtaignes, les figues et les poires dans la cocotte ainsi que la crème crue. Bien mélanger et laisser chauffer 5 minutes.

Une fois le potimarron et les pommes de terre cuites, les écraser au presse-purée.

Ajouter un peu d'eau de cuisson, le lait et les 100 g de beurre. Saler, poivrer.

Bien mélanger à la cuiller en bois (l'inox rend la purée collante) et réserver au chaud.

Découper le filet mignon en tranches. Servir avec la garniture et la purée de potimarron.


samedi 14 juillet 2018

Parfaite pour un déjeuner caniculaire

Rien de telle qu'une salade légère et parfumée pour démarrer un déjeuner sous la canicule. Rien de bien compliqué mais cette salade a eu son petit succès auprès de nos invités.

salade melon crevettes

Salade légère

pour 8 personnes

- 1 feuille de chêne

- 200 g de feta nature

- 40 crevettes roses cuites

- 1 melon

- 1 poignée de pignons de pin

- 1 poignée de graines de courge

- 3 cs d'huile de cameline (celle de Emile Noël est délicieuse)

- 1 cs de vinaigre de cidre

- 1 trait de crème de balsamique

- sel, poivre

Préparer la vinaigrette dans un bol. Laisser fondre le sel dans le vinaigre. Verser l'huile tout en émulsionnant. Poivrer.

Laver la salade, l'essorer. En tapisser un plat.

Couper la feta en dés. Les répartir sur la salade.

Eplucher les crevettes. Les déposer sur le plat.

Couper le melon en deux, l'épépiner et prélever la chair avec une cuillère parisienne. Les ajouter à la salade.

Arroser l'ensemble de vinaigrette.

Parsemer de graines de courge et de pignons de pin, verser un trait de crème de balsamique et réserver au frais avant de servir.

vendredi 23 mars 2018

Rustiques et réconfortantes, les pommes au four

Quand le froid de dehors envahit nos intérieurs, rien de tel qu'un dessert simple et bon pour se réconforter. Les pommes au four ont ce fondant de notre enfance dont on se régalait, lors des vacances chez mémé, à l'heure du goûter ou bien au souper après avoir avalé le potage. Si vous croulez sous les pommes du jardin, n'hésitez pas à en préparer un grand plat : cela s'avale tout seul.

pommes au four (5)

Pommes au four

- des pommes de même calibre, à chair sucrée et fondante comme de la Belchard (appelée aussi Chanteclerc) ou encore de la Reinette Clochard

- autant de noisettes de beurre que de pommes

- qs de sucre

Laver les pommes. Les piquer à trois ou quatres places et les déposer dans un plat à four.

Parsemer d'un peu de sucre (pas trop). Déposer une noisette de beurre sur chaque.

Verser un petit fond d'eau.

Enfourner à 200° pendant 30 mn environ.

Déguster tièdes tel quel ou accompagnées d'une boule de glace à la vanille ou encore de crème anglaise.

Posté par magkp à 06:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 16 mars 2018

Un plat léger et rapide à préparer

Cela faisait des années que je n'avais pas préparé de salade de harengs. Mais en tombant sur une recette du blog de Cata, cela m'a donné envie. C'est un plat idéal pour le dîner, rapide à préparer et parfait les jours un peu plus ensoleillés.

salade harengs pommes de terre (3)

Salade harengs / pommes de terre

- 400 g de harengs doux de Fécamp (Delpierre)

- 800 g de pommes de terre à chair ferme

- 2 cuillerées à soupe de crème crue de Normandie

- 1 cuillerée à soupe de vinaigre de cidre ou balsamique de vin blanc

- 1 cuillerée à soupe de moutarde à l'ancienne ou à l'aneth et au citron Bernard Loiseau

- 1 échalote

- sel, poivre

Laver, éplucher et tailler en rondelles les pommes de terre.

Les faire cuire dans le panier de l'autocuiseur, 6 mn à partir du sifflement.

Pendant ce temps, éplucher et ciseler l'échalote.

Couper les filets de harengs en morceaux.

Dans le saladier, mélanger le vinaigre et le sel.

Ajouter la crème, la moutarde, le poivre et l'échalote. Emulsionner.

Lorsque les pommes de terre sont cuites, les laisser tiédir quelques minutes puis les transvaser dans le saladier. Mélanger bien pour les enrober de sauce.

Ajouter le hareng et servir de suite.

Posté par magkp à 06:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 9 février 2018

Une salade, mon capitaine ?

Le haddock fait partie de ces poissons que nous apprécions beaucoup à la maison. Cet églefin décapité, ouvert et fumé s'accorde bien aux plats chauds, tièdes ou froids, à base de pommes de terre, de lentilles, de crème... S'il est simple à marier, il l'est tout autant à accomoder : il suffit de le pocher dans un mélange d'eau et de lait pour qu'il perde son côté (trop) salé sans perdre sa saveur fumée. Poché uniquement à l'eau, le résultat n'est pas aussi satisfaisant : le sel est encore très présent et le fait de le réhydrater lui fait perdre une bonne partie de son goût. Bien sûr, le lait ne peut être réutilisé et doit être jeté ensuite mais cela vaut vraiment le coup de procéder ainsi.

haddock et lentilles (7)

Salade de haddock et lentilles vertes

Pour 4 personnes :

- 240 g de lentilles vertes du Puy ou du Berry

- 1 carotte

- 1 oignon jaune piqué de 2 clous de griofle

- 1 branche de thym, 1 feuille de laurier

- 600 g de haddock

- qs de lait

- qs d'eau

- 1 oignon rouge

- 1 cuillérée à soupe de vinaigre de cidre

- 1 cuillérée à café de moutarde à l'ancienne

- 3 cuillérées à soupe d'huile de noisette

- sel, poivre

Eplucher la carotte, la couper en rondelles. Rincer les lentilles à l'eau froide.

Les déposer dans une cocotte avec carottes, oignon piqué et bouquet garni. Recouvrir de 2 fois leur volume d'eau froide.

Cuire 20 mn (se reporter aux instructions sur le paquet car le temps varie selon les variétés) sans passer le seuil de l'ébullition (env.90°) pour éviter d'éclater les lentilles et de durcir leur peau.

Pendant ce temps, pocher le haddock afin de le dessaler. Pour ce faire, placer les filets dans une sauteuse et mouiller à hauteur dans un mélange égal d'eau et de lait.

Porter à ébullition et baisser juste avant (le liquide ne doit pas bouillir). Laisser cuire à feu moyen 15mn environ.

En parallèle, préparer la vinaigrette dans un saladier en versant le vinaigre dans un saladier. Ajouter la moutarde, le sel et le poivre et bien mélanger. Verser l'huile petit à petit en émulsionnant la sauce. Réserver une partie dans le saladier, l'autre à part.

Peler et éminer l'oignon rouge. Réserver.

En fin de cuisson des lentilles, les égoutter si nécessaire. Retirer l'oignon et le bouquet garni.

Verser les lentilles dans le saladier et remuer vivement.

Sortir le poisson de la sauteuse à l'aide d'une écumoire. Ôter la peau des filets en la décollant doucement. La chair du poisson doit être blanc nacré et luisante.

L'effeuiller délicatement en ôtant les arêtes.

Déposer le haddock effeuillé sur le lit de lentilles, ajouter les oignons rouges, arroser de vinaigrette restante et servir encore tiède.

samedi 4 novembre 2017

Dîner d'un soir de grande flemme !

Que diriez-vous de terminer ce week-end par un petit plat qui fera la joie des enfants sans pour autant passer des heures en cuisine ? Testées ce soir, ces gaufres salées se dégustent avec une petite salade, éventuellement rehaussées d'une chantilly salée. Une recette extraite de Marmiton, pas franchement transcendante, mais qui change !

gaufre jambon comté (3)

Gaufres au jambon et au comté

- 60 g de beurre persillé (ou du beurre demi-sel + du persil haché)

- 60 cl de lait

- 60 g de jambon blanc

- 250 g de farine de blé

- 50 g de farine de lentilles vertes du Berry

- 1/2 sachet de levure chimique

- 2 oeufs

- 100 g de comté râpé

- sel, poivre

Faire fondre le beurre et le laisser tiédir.

Faire chauffer le lait.

Hacher finement le jambon au couteau.

Dans une jatte, mélanger les farines, la levure, le comté et le jambon. Délayer avec le lait chaud, le beurre fondu et les jaunes d'oeuf.

Battre les blancs en neige. Les incorporer délicatement.

Préchauffer le gaufrier. Ajouter une louche par empreinte. Refermer l'appareil et laisser cuire quelques minutes.

Servir les gaufres bien chaudes.

Conseil 1 : pour des gaufres croustillantes, ne les faites pas trop épaisses.

Conseil 2 : n'ayez pas peur de forcer sur l'assaisonnement, car les gaufres peuvent se révéler fades. Vous pouvez ajouter des dés de tomates confites. Une fois les deux gaufres cuites, vous pouvez également ajouter du comté râpé sur l'une, replier la seconde dessus et repasser dans le gaufrier jusqu'à ce que le fromage soit fondu.

Posté par magkp à 23:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,