jeudi 15 février 2007

Vif succès pour le cake au chocolat

Voilà un mercredi de plus, passé dans la cuisine avec les enfants !

Dois-je vous raconter la petite histoire qui va avec la recette du goûter de ce jour, celle où nous étions partis pour préparer des rochers choco-noisette extraits du livre 100% excellent !*,et où nous nous sommes aperçus, mais un peu tard, qu'on ne nous y reprendrait plus ! qu'il ne fallait pas faire fondre le chocolat mais le râper ?
Je me suis alors souvenue du cake de Valrhona plusieurs fois cité ces derniers temps (ici, et encore là) et nous nous sommes donc rabattus tant bien que mal (car il ne faut pas battre les blancs en neige, pas non plus 150g de chocolat fondu, mais un mélange chocolat - cacao en poudre) sur ce gâteau.

Sans aucun regret d'ailleurs ! Moelleux, avec juste ce qu'il faut de sucre, ce cake est parfait pour le goûter.

cake_au_chocolat_fa_on_Valrhona_001

Cake au chocolat façon Valrhona

- 150g de chocolat pâtissier
- 3 œufs
- 50g de miel liquide
- 80g de sucre
- 50g de poudre de noisettes
- 80 g de crème liquide entière
- 50 g de beurre demi-sel fondu
- 80 g de farine
- 5 g de levure chimique

Préchauffer le four à 160°C.

Mélanger les jaunes d'oeufs, le miel et le sucre. Ajouter la poudre de noisettes, la farine et la levure.

Faire fondre le beurre et le chocolat. Les verser dans l'appareil, ainsi que la crème. Bien mélanger.

Battre les blancs en neige et les incorporer délicatement à l'ensemble.

Verser dans un moule à cake et enfourner pour 45 minutes environ.

Laisser tiédir et démouler sur une grille.

* un très bon livre de cuisine : pratique parce que chevalet, complet avec ses 120 recettes salées et sucrées, faciles à préparer, ludique avec ses illustrations, initiatique puisqu'il contient de grands classiques de la cuisine française et d'ailleurs..., bref, un livre pour les enfants à conserver à l'âge adulte.
Au passage, merci Sophie pour cette super idée de cadeau pour Enzo !
100% excellent ! Les 120 meilleurs recettes d'Astrapi, Bayard Editions Jeunesse, 2003.

Posté par magkp à 13:49 - - Commentaires [11] - Permalien [#]


mercredi 24 janvier 2007

Une farandole de petits cakes pour le goûter

Sur une base de gâteau à l'huile d'olive d'Hélène, voici des petits gâteaux à varier au gré des saisons : raisins, pignons de pin, rhubarbe, pommes, poires, orange, pamplemousse, fruits rouges... Tous les moules sont les bienvenus, en version individuelle ou familiale.

Voici une recette très facile à réaliser avec les enfants, idéale pour leur goûter.

mini_cakes___l_huile_d_olive_009

Variation autour d'un gâteau à l'huile d'olive

- 3 oeufs
- 150 g de sucre en poudre
- 150 g de farine
- 1/2 sachet de levure
- 100g de lait
- 50g d’huile d’olive
- 25g d'amande en poudre
- 15 g de beurre pour le moule
- au choix : dés de poires ou de pommes ou de rhubarbe, fruits rouges (congelés), raisins blonds, pignons de pin...

Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).

Battre les œufs avec le sucre en poudre. Incorporer la poudre d'amande, la farine et la levure et délayer avec le lait et l’huile.
Ajouter les fruits choisis. Bien mélanger.

Beurrer un moule à cake ou des moules individuels et y verser la pâte.
Enfourner 30-40 mn et laisser tiédir 10 mn hors du four avant de démouler.

Sur la photo : des rochers à la noix de coco, les gâteaux à l'huile d'olive et aux fruits rouges, à la poire et aux amandes effilées, aux raisins blonds et aux pignons de pin.

Posté par magkp à 07:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

lundi 18 septembre 2006

Zèbre ou tigre, c'est selon !

Classique, indémodable et qui plaît toujours aux enfants : le gâteau marbré.

Toute petite, je me souviens que maman en faisait de temps en temps ; étudiante, je m'y suis mise à mon tour, tout aussi occasionnellement ; maman, je m'y remets avec toujours l'incertitude d'un dessin bien réussi.

Parce que la difficulté de ce gâteau, un simple quatre-quart à la base, réside dans la marbrure. Et le doute demeure jusqu'à ce qu'on le tranche. Les deux pâtes ne se sont-elles pas mélangées à la cuisson ? Les enfants trouveront-ils qu'il ressemble davantage à un tigre, un zèbre ou un léopard ???

Verdict au goûter !

gateau_marbr__002

Gâteau marbré

- 3 oeufs

- 120g de sucre

- 120g de beurre

- 120g de farine

- 75g de chocolat pâtissier (noir ou au lait selon les goûts)

- 1 gousse de vanille

- 1 cuillère à café de levure

Faire fondre le beurre dans un moule à cake, le temps du préchauffage du four (position classique, 180°).

Dans une jatte, battre les jaunes d'oeuf avec le sucre jusqu'à un mélange mousseux.

Ajouter le beurre fondu, la farine et la levure. Bien mélanger.

Battre les blancs en  neige bien ferme et les incorporer délicatement à l'appareil.

Dans une autre jatte (celle qui vous a servi pour les blancs, ça fera moins de vaisselle !), faire fondre le chocolat au micro-ondes. Y verser la moitié de la pâte et mélanger avec délicatesse.

Dans la motié restante, incorporer la vanille (en grattant la gousse bien sûr !).

Verser la pâte au chocolat dans le moule à cake, puis celle à la vanille.

Passer la lame d'un couteau sur le pourtour du moule et enfourner pour 30 minutes de cuisson.

Au bout de 10 minutes, lorsque le dessus commence à prendre, le fendre avec la lame d'un couteau pour lui donner un bel aspect craquelé à la sortie du four.

Démouler et laisser refroidir.

Posté par magkp à 13:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

lundi 4 septembre 2006

Bonne rentrée !

tableau_004

Les premiers étés où j'allais en Lorraine dans ma belle-famille, en repartant on me souhaitait tout le temps une "bonne rentrée". Comme, à l'époque j'étais encore étudiante, je pensais qu'on faisait allusion à la rentrée universitaire et je répondais alors à chaque fois "j'ai le temps, c'est en octobre !".
Jusqu'au jour où, je me suis rendu compte que le mot rentrée en Lorraine équivaut à retour ailleurs. Et là, j'ai compris que toutes ces années, j'avais dû être franchement ridicule !
Depuis, chaque fois, j'y repense avec le sourire.

En ce jour de rentrée scolaire donc, rien de tel qu'un goûter préparé par maman pour le retour (la "rentrée") de l'école.
Brioche perdue aux poires, tarte aux pommes, biscuit roulé ou encore morceau de brioche et confiture de mûre (c'est la pleine saison !) et, mon pêché mignon quand il ne fait pas trop chaud, une semoule.

 

 semoule_au_lait_003

Semoule au lait

- 1 l de lait

- 100g de semoule de blé fine

- 100g de sucre

Faire chauffer le lait dans une casserole.

Lorsqu'il bout, verser la semoule en pluie et bien mélanger pour éviter les grumeaux.

Faire cuire à feu doux 5 bonnes minutes. Ajouter le sucre, bien remuer et laisser encore 5 bonnes minutes.

Verser dans une jatte, laisser tiédir, le temps qu'une fine peau se forme, et se jeter dessus à la petite cuillère !!!

Posté par magkp à 14:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 15 juin 2006

A petites mains, petits gâteaux !

Quand les enfants revêtissent leur toque de pâtissier, il sort forcément de leurs mains de petites choses : des petits gâteaux secs par exemple !
Faciles à réaliser, les tuiles font la joie des bouts de choux qui les confectionnent et le bonheur des parents qui les dégustent !
Celles-ci, sans oeuf, conviennent particulièrement aux plus jeunes. En plus, elles se déclinent en fonction des goûts de chacun : jus d'orange, de pamplemousse, coulis de fraise, de framboise..., mais aussi amandes, pistaches, noisettes, noix...
J'ai repris la recette des tuiles dentelle à la framboise et aux amandes de Cuisine actuelle, n°136, d'avril 2002, mais l'ai légèrement modifiée en m'inspirant de celle de Mercotte. Pas vraiment "dentelle", ces tuiles sont néanmoins délicieuses !

tuiles_orange_011


Tuiles dentelle

- 200 g de sucre (en poudre ou glace)
- 75 g de beurre
- 75 g d'amandes et de pistaches hachées (ou entières)
- 75g de farine
- 70g de jus d'orange et d'acérola (un peu acidulé qu'un jus d'orange)

Préchauffer le four à 180/200° (ou à 160/180° si position chaleur tournante).

Si nécessaire, hacher grossièrement les amandes et les pistaches à l'aide d'un robot, d'un mini-hachoir...

Dans un premier récipient, faire fondre le beurre au micro-ondes (à faire sous la surveillance d'un adulte)
Dans un autre récipient, verser le sucre puis le beurre légèrement refroidi et bien mélanger.

Incorporer la farine, le jus de fruit, puis les amandes et les pistaches hachées. L'appareil ne doit pas être trop liquide.

Déposer de petits tas de pâte sur une plaque à pâtisserie antiadhésive ou recouverte de papier sulfurisé ou encore une feuille silicone. Les aplatir avec le dos d'une cuillère.
Enfourner et laisser légèrement colorer 8 minutes.

Décoller les tuiles à l'aide d'une spatule (et d'un adulte !) et les poser sur un rouleau à pâtisserie (bien calé sur le plan de travail) le temps qu'elle rerfoidissent et durcissent.

Les retirer délicatement et les déposer tout aussi délicatement sur un plat de service pour les dévorer aussitôt ou dans une boite en fer pour les conserver quelques jours !

Suivant les ingrédients choisis, ces tuiles délicates accompagnent délicieusement un nougat glacé, un soufflé glacé à l'orange ou à la clémentine et à la pistache, une crème brûlée, une salade de fruits au champagne... Et, me semblent parfaites (sans les onduler, bien sûr) pour monter un croustillant aux deux mousses au chocolat.


tuiles_orange_016

Posté par magkp à 22:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


vendredi 19 mai 2006

De la couleur dans les assiettes, c'est plus rigolo !

Quelle maman n'a pas eu un jour des remords à offrir à ses progénitures un repas SANS légumes ? Quelle est celle qui n'entend pas au moins 2 fois par semaine, "je veux manger des pâtes" ?
Alors comment faire pour leur faire plaisir tout en leur composant des plats équilibrés ?

Et bien comme chez nous : des pâtes avec des légumes et, plus encore, de la ratatouille.
Bon, c'est vrai que mes petits bouts de choux, surtout le grand, préfèrent les légumes aux frites. Donc, vous me direz que je ne me donne pas beaucoup de mal. N'empêche que, pour les plus réfractaires à nos amis des jardins, les légumes associés aux pâtes, au riz ou au blé d'ailleurs, c'est l'idéal.

penne___la_ratatouille_003

Il vous reste quelques courgettes ? Coupées en tagliatelles et cuites avec des "vraies" tagliatelles, voilà un plat équilibré, vite englouti ! Pensez-y aussi avec les carottes pour plus de couleurs.

Pour les plus petits (ou les plus difficiles), les légumes, une fois cuits, peuvent aussi être mixés et additionnés d'eau de cuisson, de lait ou de crème, afin d'obtenir une sauce onctueuse en accompagnement de leur plat de féculent préféré.

Quant à la ratatouille, et pour changer des pâtes, elle peut aussi accompagner un oeuf mollet. Cuit 5 minute à l'eau bouillante salée, l'oeuf mollet, c'est vite fait et, quand les enfants percent le blanc et que le jaune se répand dans les légumes, qu'est-ce que ça leur plaît !

Posté par magkp à 15:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 1 mars 2006

Vive le goûter !

Les enfants trépignent, tournent en rond près de la cuisine et demandent toutes les deux minutes "c'est quand le goûter ?". Bizarre, non ?
Ben, pas tant que ça ! Hier, c'était mardi-gras et les petits loups ont bien compris que ça rimait avec plats gourmands. D'ailleurs, au dîner, Enzo répétait sans cesse : "et les pâtes, est-ce que c'est gras ?", "et le jambon, est-ce que c'est gras ?", " et maman, la compote, c'est pas gras !!!"...

Alors, quand je leur ai dit que j'allais préparer des beignets, forcément, ils attendaient l'heure du goûter avec impatience ! (notez d'ailleurs, que pour un premier jour de jeun, c'est plutôt raté !)
Pour moi, il s'agissait d'une première. J'ai préparé la pâte la veille au soir et l'ai laissé reposer 20 heures (ce n'était pas volontaire, juste un changement de programme!).
En général, je ne suis pas très à l'aise avec les fritures, mais là, je dois dire que j'étais plutôt fière de moi ! Voyez plutôt...

beignets_aux_pommes_001

Beignets aux pommes

- 125g de farine
- 1 cuillère à café de levure chimique
- 1 gros oeuf
- 1 cuillère à soupe de sucre
- 10 cl de lait
- 2 pommes
- sucre glace

Dans le robot, mélanger la farine, la levure, le sucre et l'oeuf. Mixer. Ajouter le lait petit à petit tout en mixant. La pâte doit être lisse et assez épaisse.
Laisser reposer 1 bonne heure (ou plus).
Peler et épépiner les pommes. Les couper en rondelles d'un demi-centimètre d'épaisseur.

Chauffer l'huile de la friteuse à 180°.
Vérifier la consistance de la pâte. Si elle est trop épaisse, ajouter un peu de lait. Si, au contraire, elle est trop liquide, l'épaissir avec un blanc d'oeuf en neige.

A l'aide d'une fourchette à deux dents (par exemple, une fourchette à fondue), plonger une tranche de pomme dans la pâte en prenant soin de l'enrober complètement.
La plonger aussitôt dans l'huile. Elle doit être saisie (signe que l'huile est bien chaude).
Préparer un second beignet, le temps que le dessous du premier soit doré.
Retourner celui-ci et le laisser frire jusqu'à ce que la seconde face soit également dorée.
Le sortir avec une araignée ou un écumoire et le déposer sur un plat recouvert de papier absorbant. Une fois l'excédent de graisse absorbé, déposer le beignet dans un second plat et saupoudrer de sucre glace. Réserver sous une feuille d'aluminium.
Et ainsi de suite jusqu'à épuisement de la pâte (et/ou des pommes).
S'il ne reste plus de pommes, prélever la pâte à l'aide d'une cuillère à soupe et la laisser tomber au-dessus de la friteuse pour obtenir des croustillons.
En procédant en alternance, on évite que les beignets se touchent dans la friteuse. Attention, la cuisson est très rapide !

beignets_aux_pommes_002

Recette sélectionnée par Pure saveurs

Posté par magkp à 21:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 26 janvier 2006

Un gâteau aux carottes pour son anniversaire

Ce matin, nous devions apporté un gâteau à l'école pour fêter les 4 ans de mon petit garçon. Pas très emballé par un gâteau au chocolat, mais très friand de légumes, Enzo m'a hier réclamé (à ma grande surprise parce que je n'en ai jamais fait) un gâteau aux légumes.

Et nous voici partis pour le carrot cake de Scally. Comme je n'avais pas de farine avec levure incorporé, j'ai mis un paquet entier de levure. Le résultat était très satisfaisant.

Et histoire de savoir à quoi cela ressemble, nous avons prélevé un peu de pâte du moule à manqué pour avoir trois petits cakes pour le goûter, servis avec un jus d'ugly. Délicieux. Bien moelleux, sucré comme il faut, très doux, c'est un gâteau adopté à la maison. Espérons qu'il ait autant de succès auprès des enfants. Merci Scally !

gâteau d'anniversaire aux carottes - Enzo 2006 (3)

Carrot cake

- 275 g de farine

- 250 g de sucre en poudre

- 1 sachet de levure chimique

- 3 cc rase de cannelle

- 2 cc rase de gingembre en poudre

- 1 cc de vanille en poudre (ou d'extrait de vanille)

- 20 cl d'huile de tournesol (ou d'olive)

- 275 g de carottes (soit 4 à 5 carottes)

- 4 œufs

Préchauffer le four à 180°C.

Râper les carottes le plus finement possible.

Dans un grand saladier, mélanger tous les ingrédients secs.

Incorporer l'huile en mélangeant au fouet ou au batteur électrique.

Ajouter les œufs un à un en mélangeant bien après chaque ajoût, puis la vanille (si liquide), puis les carottes râpées. Bien mélanger.

Verser dans un moule à manqué de 25 cm de diamètre anti-adhésif ou prélablement beurré s'il est en tôle.

Faire cuire pendant 50 min environ. Le gâteau est prêt lorsqu'il est bien gonflé, ferme au toucher et que la lame de couteau piquée dedans ressort sèche.

Attendre au moins 15 minutes avant de le démouler.

Dans sa boite de protection, plus de problème pour le transport jusqu'à l'école. En route !

gâteau d'anniversaire aux carottes - Enzo 2006 (6)

Posté par magkp à 10:14 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

vendredi 23 décembre 2005

A s'en lécher les babines !

Un Noël sans chocolat n'est pas un Noël réussi ! Et chez nous, les truffes, ça a toujours été l'affaire des enfants.

D'ailleurs, la recette que je viens de transmette à mon petit garçon d'à peine 4 ans, je l'ai apprise à l'école lorsque j'avais 7 ans. Et j'ai même toujours la recette écrite de mes petits doigts boudineux, avec ses ratures et ses fôtes fautes d'orthographe !

Je vous la livre donc telle quelle. Elle est très simple, mais très bonne et peut aisément être offerte à vos proches dans un panier de douceurs. Quelle fierté pour vos petits marmitons !

truffes005

Truffes au chocolat

- 250 g de chocolat de couverture noir

- 2 jaunes d'oeufs

- 150g de beurre mou

- du cacao en poudre

Faire fondre le chocolat à feu très doux. Ajouter l'arôme.

Hors du feu, incorporer le beurre en parcelles puis les jaunes d'oeufs préalablement battus. Bien mélanger.

Laisser refroidir au réfrigérateur deux heures minimum.

Lorsque la ganache est assez dure, former des boules à l'aide de ses mains ou d'une cuillère parisienne et les rouler dans le cacao.

Se conservent très bien au réfrigérateur, dans une boite plastique, une quinzaine de jours.

De nombreuses variantes sont possibles : avec du whisky, de l'extrait de café, du cognac..., roulés dans des pistaches ou des noisettes concassées, de la noix de coco... Ma préférence va pourtant à la recette la plus simple.

Posté par magkp à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 15 décembre 2005

La confiserie est un jeu d'enfants (enfin presque !)

Pour parodier les célèbres livres (que je vous recommande vivement d'ailleurs, pour un anniversaire ou Noël) du non moins célèbre Michel Oilver, les gourmandises que nous avons préparées avec mon petit bout de chou aujourd'hui sont vraiment des jeux d'enfants. Voyez plutôt...

mendiants_004

Mendiants

Faire fondre du chocolat noir (ou au lait ou blanc). L'étaler en petites galettes sur une feuille de silicone ou de papier sulfurisé.

Déposer sur chaque, un morceau d'abricot sec, pistache décortiquée (non salée), morceau de zeste d'orange, raisins blonds, amande émondée... Laisser durcir. C'est tout !

Se conservent au réfrigérateur dans une boite plastique.

 

PICT0032

Fruits déguisés

- des pruneaux

- des abricots secs

- des dattes...

pour la pâte d'amande :

- 100g d'amandes en poudre

- 100g de sucre en poudre

- 3 cuillères à soupe d'eau

- des colorants alimentaires

Préparer la pâte d'amande en mélangeant sucre, amande et eau. Ajouter quelques gouttes de colrant en fonction des couleurs désirées. Bien malaxer à la main (comme de la pâte à modeler).

Former des petits boudins de la longueur des fruits à fourrer.

Faire une fente dans les fruits à l'aide d'un couteau et y déposer la pâte d'amande.

Se conservent au réfrigérateur.

 

La semaine prochaine, nous nous en mettrons pleins les doigts. Mais chut, c'est encore un secret...