vendredi 23 décembre 2005

A s'en lécher les babines !

Un Noël sans chocolat n'est pas un Noël réussi ! Et chez nous, les truffes, ça a toujours été l'affaire des enfants.

D'ailleurs, la recette que je viens de transmette à mon petit garçon d'à peine 4 ans, je l'ai apprise à l'école lorsque j'avais 7 ans. Et j'ai même toujours la recette écrite de mes petits doigts boudineux, avec ses ratures et ses fôtes fautes d'orthographe !

Je vous la livre donc telle quelle. Elle est très simple, mais très bonne et peut aisément être offerte à vos proches dans un panier de douceurs. Quelle fierté pour vos petits marmitons !

truffes005

Truffes au chocolat

- 250 g de chocolat de couverture noir

- 2 jaunes d'oeufs

- 150g de beurre mou

- du cacao en poudre

Faire fondre le chocolat à feu très doux. Ajouter l'arôme.

Hors du feu, incorporer le beurre en parcelles puis les jaunes d'oeufs préalablement battus. Bien mélanger.

Laisser refroidir au réfrigérateur deux heures minimum.

Lorsque la ganache est assez dure, former des boules à l'aide de ses mains ou d'une cuillère parisienne et les rouler dans le cacao.

Se conservent très bien au réfrigérateur, dans une boite plastique, une quinzaine de jours.

De nombreuses variantes sont possibles : avec du whisky, de l'extrait de café, du cognac..., roulés dans des pistaches ou des noisettes concassées, de la noix de coco... Ma préférence va pourtant à la recette la plus simple.

Posté par magkp à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


mardi 20 décembre 2005

Une envie de ris de veau...

Ah les ris de veau ! Le souvenir d'une bouchée à la reine délicatement cuisinée par ma maman, cette entrée dominicale festive, tout en douceur et en finesse...

Jusqu'à maintenant, je n'avais jamais osé me lancer dans une telle préparation, par peur de gâcher les ris de veau. Alors quand on m'en a réclamé la semaine dernière, je n'ai pas résisté à cette envie. J'ai fait confiance à la recette de Jean-Pierre Coffe, que j'ai quand même légèrement modifiée (on ne se refait pas!).

bouchée à la reine 003

Bouchées à la reine au ris de veau

Pour 4 personnes

- 4 feuilletés

- 300g de ris de veau

- 300g de champignons

- 1/2 litre de bouillon de volaille

- 30g + 50g de beurre demi-sel

- 50g de farine

- 100 g de crème fraiche

- 1 jaune d'oeuf

- sel, poivre

Faire dégorger le ris de veau dans de l'eau pendant 4 heures. Le débarrasser des filaments et du sang coagulé. 

Le cuire dans le bouillon bien chaud pendant 20 minutes.

Pendant ce temps, laver et couper les champignons. Les faire cuire dans une sauteuse avec 30g de beurre.

En fin de cuisson, égoutter le ris de veau. CONSERVER LE BOUILLON.

Détailler le ris de veau en petits cubes. Les ajouter à la poêlée de champignons. Assaisonner et laisser cuire encore une dizaine de minutes.

Préparer un roux blond avec le beurre restant et la farine. Ajouter le bouillon et bien remuer. Laisser cuire à feu doux.

Allumer le four à 180° et y glisser les feuilletés pendant 10 minutes, le temps de les réchauffer.

Bien mélanger le jaune d'oeuf et la crème. L'incorporer à la sauce. Ajouter le mélange ris de veau et champignons. Bien mélanger.

Sortir les feuilletés du four. Les remplir de garniture et servir de suite (bien chaud).

Le reste de la garniture peut être servi à part s'il s'agit du plat principal ou, s'il s'agit d'une entrée, être congelé et utilisé ultérieurement avec des escalopes de dinde ou de poulet.

jeudi 15 décembre 2005

La confiserie est un jeu d'enfants (enfin presque !)

Pour parodier les célèbres livres (que je vous recommande vivement d'ailleurs, pour un anniversaire ou Noël) du non moins célèbre Michel Oilver, les gourmandises que nous avons préparées avec mon petit bout de chou aujourd'hui sont vraiment des jeux d'enfants. Voyez plutôt...

mendiants_004

Mendiants

Faire fondre du chocolat noir (ou au lait ou blanc). L'étaler en petites galettes sur une feuille de silicone ou de papier sulfurisé.

Déposer sur chaque, un morceau d'abricot sec, pistache décortiquée (non salée), morceau de zeste d'orange, raisins blonds, amande émondée... Laisser durcir. C'est tout !

Se conservent au réfrigérateur dans une boite plastique.

 

PICT0032

Fruits déguisés

- des pruneaux

- des abricots secs

- des dattes...

pour la pâte d'amande :

- 100g d'amandes en poudre

- 100g de sucre en poudre

- 3 cuillères à soupe d'eau

- des colorants alimentaires

Préparer la pâte d'amande en mélangeant sucre, amande et eau. Ajouter quelques gouttes de colrant en fonction des couleurs désirées. Bien malaxer à la main (comme de la pâte à modeler).

Former des petits boudins de la longueur des fruits à fourrer.

Faire une fente dans les fruits à l'aide d'un couteau et y déposer la pâte d'amande.

Se conservent au réfrigérateur.

 

La semaine prochaine, nous nous en mettrons pleins les doigts. Mais chut, c'est encore un secret...

vendredi 9 décembre 2005

L'atelier du mercredi : les premières douceurs de décembre

Nous y voici, en décembre. L'heure est venue de s'attaquer aux petits douceurs de fin d'année, une bonne occasion pour cuisiner avec les bouts d' chou.

Ce mercredi, c'est butterbredele (ou petits sablés au beurre) et roses des sables. C'est très simple et ça plaît autant à préparer qu'à dévorer !

confiserie_de_No_l_002

 

Butterbredele

pour 25-30 pièces :

- 200 g de farine

- 100 g de sucre

- 100 g de beurre pommade

- 1 œuf

- 60 g de poudre d'amandes

- quelques gouttes de colorant alimentaire

Préchauffer le four à 180°.

Fouetter l'oeuf avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter tous les autres ingrédients, pétrir et former une boule de pâte sablée.

Etaler la pâte sur un plan fariné sur une épaisseur de 5 mm. Faire des formes à l'emporte-pièce.

Disposer les bredele sur une plaque du four recouverte de papier sulfurisé puis enfourner environ 15 minutes.

 

Roses des sables

- 50g de pétales de maïs soufflées

- 50g de beurre

- 70g de chocolat pâtissier

- 70g de sucre glace

Faire fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes. Ajouter le beurre en pommade. Bien mélanger. Incorporer les autres ingrédients. Bien mélanger de nouveau.

roses_des_sables_0021

Sur une plaque recouverte d'une feuille de papier aluminium, faire des petits tas à l'aide d'une petite cuillère. Réserver au réfrigérateur avant de les déguster.

Se conservent très bien, au réfrigérateur, dans une boite plastique.

Posté par magkp à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mardi 6 décembre 2005

De la douceur d'un soir d'hiver...

Quelques carottes et navets, un peu de baies roses, de la crème fraiche et vous voilà parti pour le Paradis...

Léger, mousseux, crémeux, légèrement sucré, voici un velouté que même les plus réfractaires aux légumes vous réclameront !

velout__de_carottes_aux_baies_roses_002

Velouté de carottes aux baies roses

pour 4 personnes,

- 5 carottes

- 2 petits navets

- 25g de beurre

-1l d'eau

- 1 carré frais

- 1 cuillère à soupe de crème fraiche

- du gros sel

- des baies roses

Eplucher, laver et couper les légumes en morceaux.

Dans une cocotte-minute, faire fondre le beurre. Y faire revenir les légumes. Ajouter l'eau et l'assaisonnement. Fermer la cocotte et laisser cuire 15 minutes à partir du sifflement.

Mixer longuement les légumes au pied-mixeur, jusqu'à obtention d'un velouté mousseux. Ajouter le carré frais et la crème fraiche. Redonner un coup de mixeur. Servir aussitôt.

Posté par magkp à 00:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


lundi 5 décembre 2005

Dites-moi qui vous êtes...

... je vous dirai ce que vous pouvez cuisiner !

Que vous soyez fauchée, pressée, débutante en cuisine ou encore du genre prévoyante, il y a forcément un menu qui vous correspond le mieux.

En suivant à la lettre mes menus ou en composant vous-même votre repas à partir de toutes les suggestions du dossier spécial Noël, vous remporterez, à tous les coups, un vif succès !

Le menu économique

Vous ne souhaitez pas casser votre tirelire pour le réveillon de Noël et souhaitez néanmoins réunir votre famille ? Voici un menu où vous pourrez tirer votre épingle du jeu. Profitez des vacances pour préparer les truffes avec les enfants.

cocktail maison (jus de fruit/gin/un trait de grenadine)

feuilletés

~~~

terrine de poisson sauce à la crème citronnée

~~~~

daube de bœuf aux fruits rougesprofiteroles__3_

et son gratin dauphinois

~~~

fromages

~~~

profiteroles express

ou sa version ‘fait maison’

~~~

café et truffes maison

~~~

Terrine de poisson

- 1 kg de poisson (mélange ou non de lotte, saumon...)

- 6 œufs

- 1 petite boite de concentré de tomate

- 1 louche de crème fraiche

- du court-bouillon (sachet ou tablette)

Faire cuire le poisson au court-bouillon.

Préchauffer le four à 180°.

Egoutter le poisson, l'éplucher et l'émietter. Y incorporer les œufs battus en omelette et les autres ingrédients. Bien mélanger.

Verser dans un moule à savarin ou à cake beurré. Faire cuire une heure environ à four bien chaud.

Réchauffer dans le moule avant le repas. Démouler sur un plat de service et le présenter avec une sauce à base de crème et de citron.

Peut aussi se déguster froid avec une mayonnaise ou une sauce cocktail.

~~~~~~~~~~~~~

Le menu "dernière minute"

Vous travaillez le jour du réveillon et n'aurez pas forcément le temps de passer des heures aux fourneaux ? Faites un tour au marché ou chez les commerçants de votre quartier et, en un minimum de temps, concoctez un petit repas très festif. Le tour est joué !

champagne et toasts au foie gras

~~~

plateau de fruits de mer

ribambelles de pains spéciaux

beurre salé, mayonnaise et vinaigre à l'échalote

~~~

magret de canard aux airelles

fricassée de champignons

haricots verts

~~~

fromage, salade

~~~

salade de fruits au champagne rosé

~~~

café et petits gâteaux secs

~~~

Magret de canard aux airelles

Entailler à plusieurs endroits la peau des magrets.

Dans une poêlebien chaude, saisir le magret de canard à feu vif 2 minutes côté peau. Oter la graisse. Retourner et marquer 2 minutes également la seconde face. Réduire le feu et laisser cuire encore 5 à 6 minutes

Sur une planche, découper les magrets en fines tranches et réserver dans une feuille de papier alu.

Déglacer la poêle avec un peu de crème fraiche et quelques cuillères d'airelles en conserve ou surgelées. Laisser chauffer quelques instants.

Déposer les magrets dans chaque assiette ou dans un plat bien chaud et servir avec la sauce.

Salade de fruits au champagne rosé

- 25 cl de champagne rosé

- 1 ananas Victoria

- des kiwis

- des litchis

- des framboises

Mélanger tous les fruits coupés en morceaux et arroser de champagne. Laisser reposer quelques heures avant de déguster.

Tous les fruits peuvent se mêler à cette salade, à l'exception du melon qui tuerait le goût des autres fruits.

~~~~~~~~~~~~~

Le menu facile à préparer

Vous êtes réputée pour vos travaux d'aiguille, mais certainement pas pour vos talents de cordon bleu ! Qu'à cela ne tienne, cette année, le réveillon se fera chez vous ou ne se fera pas ! Avec un peu d'imagination dans le décor de vos assiettes comme de votre table, tout devrait bien se passer ! Respirez, soufflez...

champagne

~~~

foie gras et figue (ou confit d'oignons) sur pain d'épice

~~~

salade mêlée au saumon fumé

~~~

dinde aux marrons

haricots verts

~~~

fromage, salade

~~~

millefeuille croustillant aux deux mousses

~~~

café et mendiants maison

~~~

Salade mêlée au saumon fumé

pour 4 personnes,

- un mélange de salades : pousses d'épinards, laitue d'hiver, roquette...

- 4 tranches de saumon fumé

- 8 œufs de caille

- 12 crevettes cuites

- 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin de Xérès

- 3 cuillères à soupe d'huile

- une petite dizaine de framboises

- sel, poivre

Laver et essorer la salade. Faire cuire les œufs durs. Peler et émincer les avocats. Détailler le saumon en lanières. Préparer la vinaigrette en fouettant le vinaigre et l'assaisonnement avec l'huile. Ecraser quelques framboises et les incorporer à la vinaigrette. Filtrer éventuellement.

Déposer dans chaque assiette un lit de salade. Ajouter les œufs coupés en deux, les crevettes, l'avocat, le saumon et deux framboises. Napper de sauce.

~~~~~~~~~~~~~

Le menu "à l'avance"

Vous adorez cuisiner, mais au moment d'un repas, vous appréciez de ne pas vous lever de table et préférez profiter de votre famille. Je vous comprends : il n'y a rien de plus agréable que de partager un bon moment autour d'une table avec les êtres qui nous sont chers. Une fois n'est pas coutume, avec ce menu, vous aurez tout le loisir de bavarder !

cocktail maison

~~~

aumônière de saumon

~~~

filet de bœuf en croûte

Parmentier de champignons

~~~

plateau de fromages

salade

~~~

buche pâtissière au chocolat et aux marrons

~~~

café et fruits déguisés

~~~

Aumônière de saumon

par personne,

- une belle et grande tranche de saumon fumé

- une bonne cuillère à soupe de crème fraiche

- une bonne cuillère à soupe de mascarpone

- une cuillère d'œufs de saumon

- un brin de ciboulette

- sel, 5 baies

Battre la crème fraiche en chantilly. Y incorporer au fouet le mascarpone. Assaisonner. Ajouter les œufs de saumon. Mélanger.

Déposer l'appareil au centre de la tranche de saumon et ramener les bords en aumônière. Attacher avec le brin de ciboulette.

Mettre au frais jusqu'au repas.

Autre garniture possible, plus épicée :  un mélange de guacamole et de chair de crabe.

Filet de bœuf en croûte

- un grand rectangle de pâte feuilletée

- 1 filet de bœuf de 1,2kg sans barde mais ficelé

- 150g de champignons des bois et de Paris assortis

- 1 échalote

- 1 jaune d'œuf

- du beurre et de l'huile

- sel, poivre

pour la sauce :

- 1 échalote

- 25g de beurre

- 25 cl de vin rouge

- 20 cl de crème fraiche

- 1 cuillère à soupe de cognac

- 1 cuillère à café de fond de veau déshydraté

Laver et hacher les champignons. Peler et émincer l'échalote.

Faire cuire le tout dans un mélange beurre/huile. Assaisonner. Laisser refroidir.

Pendant ce temps, dorer rapidement le filet de bœuf, dans un mélange beurre/huile, de tous côtés. Laisser refroidir à part. Réserver la poêle non vidée, non lavée.

Etaler la pâte feuilletée en un grand rectangle 6 cm de plus long que le filet et 3 fois plus large.

Débarrasser le filet de sa ficelle, saler, poivrer.

Etaler le hachis de champignons sur la pâte. Poser dessus le filet et l'enrouler de la pâte. Replier les extrémités.

Faire des motifs décoratifs avec les chutes de pâte et dorer le tout au jaune d'œuf. Laisser reposer 1h au frais puis le sortir 30 minutes avant la cuisson.

Enfourner à four chaud (210°). Faire cuire 20 minutes puis laisser reposer 15 minutes dans le four éteint, porte entrouverte.

Préparer la sauce pendant la cuisson de la viande ou avant de la feuilleter, lorsque celle-ci refroidit. Dans la poêle, faire revenir une échalote finement émincée. Verser le vin et laisser réduire. Ajouter la crème fraiche, le cognac et le fond de veau. Laisser chauffer à feu doux. Servir.

Vous pouvez supprimer les champignons du bœuf en croûte et ce, d'autant plus si vous le servez avec le Parmentier.

Parmentier de champignons

Préparer une purée de pommes-de-terre au beurre (250g de beurre pour 1 kg de pommes-de-terre). Faire une fricassée de champignons comme indiqué ci-dessus. Bien assaisonner.

Dans des petits plats individuels préalablement beurrés, déposer une couche de purée puis une de champignons et une autre de purée. Passer au four quelques minutes avant de servir. Démouler si possible dans chaque assiette.

Buche pâtissière au chocolat et aux marrons glacés

Préparer un biscuit roulé selon la technique déjà évoquée.

Pour le fourrage :

- 6 jaunes d'œuf

- 250g de sucre en poudre

- 250g de beurre à température ambiante

- 50g de chocolat pâtissier

- 150g de brisures de marrons glacés

Battre énergiquement les jaunes et le sucre jusqu'à obtention d'une crème mousseuse.

Faire fondre le chocolat. L'incorporer à l'appareil. Y ajouter le beurre en parcelles. Travailler longuement.

Fourrer le biscuit roulé d'une partie de cette crème au beurre. Parsemer de marrons glacés. Rouler.

Remplir une poche à douille du reste de crème au beurre. En recouvrir la bûche. A défaut de poche à douille, napper la bûche du fourrage et faire des stries à l'aide d'une fourchette.

Mettre au frais et sortir la bûche 15 minutes avant de la déguster.

vendredi 25 novembre 2005

Encore un parfum de Normandie...

Quel Normand ne connaît pas le soufflé normand ? Cette spécialité normande élaborée par ses pâtissiers, aux pommes cuites et flambées au calvados, sur un fond de pâte feuilletée, recouvertes d'une crème, si délicate, si légère et si parfumée !

souffl__normand_de_pierre_bureau_caen
ici le soufflé normand de Pierre Bureau, pâtisserie le Saint-Honoré à Caen

Bien sûr,n je n'en connais pas les secrets, mais le délice aux cerises de Mercotte m'a immédiatement fait pensé à ce dessert. Me voilà donc partie dans l'élaboration de ce dessert.

souffl__normand_001

Tarte soufflée aux pommes

- 1 pâte feuilletée

- 5 pommes

-pour le caramel :

- du sucre

- de l'eau

- du beurre

pour la crème :

- 2 oeufs

- 100g de sucre + 1 cuillère

Préparer une tarte renversée  comme celle-ci.

Pendant la cuisson de la tarte, préparer la crème.

Battre deux jaunes d'oeufs avec 40g de sucre. Battre 2 blancs en neige bien ferme. Y incorporer 60g de sucre.

Mélanger les deux préparations avec délicatesse.

A la sortie du four, démouler la tarte et la remettre, pommes visibles, dans la tourtière. Recouvrir de la crème.

Au moment de servir, saupoudrer de sucre et faire dorer au chalumeau.

Mon avis : C'est très beau, ça a l'allure d'un soufflé normand (quoique !) mais ça n'y ressemble pas du tout ! Autant dire plutôt que ce soufflé a le goût d'une tarte aux pommes meringuées, tout simplement !

En fait, j'ai repensé après coup, que le soufflé normand est recouvert d'une crème Chiboust, crème pâtissière additionnée d'une meringue italienne. Donc rien à voir ! A moi maintenant de trouver la recette exacte de cette fameuse crème.

Posté par magkp à 12:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 20 novembre 2005

Quand le boeuf se prend pour du gibier...

Voici une déclinaison du cuissot de sanglier aux fruits rouges, réalisée avec une basse côte de boeuf à braiser que je ne savais pas comment accommoder. C'est tendre, légèrement  acidulé et plutôt pas mal !

boeuf_mijot__aux_fruits_rouges_002

Daube de boeuf aux fruits rouges

- une basse côte de boeuf à braiser

- 50 cl de vin rouge type Cahors

- 1 oignon

- 2 carottes

- 1 cuillère à soupe d'huile

- 20g + 50g de beurre

- 40g de farine

- sel, poivre

- 5 cuillères à soupe de fruits rouges surgelés

Détailler la basse côte en morceaux de 5 cm de côté environ.

Eplucher et émincer l'oignon et les carottes.

Dans une cocotte (en fonte de préférence), faire chauffer l'huile et 20g de beurre et y faire revenir la viande de tous côtés. L'assaisonner et la retirer. Y jeter les légumes et les faire dorer.

Vider la cocotte. Y faire fondre 50g de beurre. Ajouter la farine et laisser blondir pour obtenir un roux. Verser petit à petit le vin, sans cesser de mélanger.

Une fois la consistance de la sauce obtenue, remettre la viande et les légumes et laisser mijoter à feu doux pendant 2 heures.

Une demi-heure avant la fin, ajouter les fruits rouges.

Se déguste avec des pâtes, une fricassée de champignons, des pommes-de-terre vapeur ou un gratin dauphinois.

Posté par magkp à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 14 novembre 2005

"ça croustille sous la dent et dans la bouche c'est fondant..."

Inspiré d'une recette de marmiton (une fois n'est pas coutume) -- qui présente cependant quelques déceptions au vu des commentaires -- et d'une technique de Mercotte, ce millefeuille croustillant aux deux chocolats s'avère, pour un premier essai, une petite réussite !

 

millefeuille_croustillant_aux_deux_chocolats2

Millefeuille croustillant aux deux chocolats

pour 6 personnes,

- 2 feuilles de brick

- 100g de chocolat noir pâtissier Villars

- 100g de chocolat au lait pâtissier Villars

- 2+2 oeufs

- 20g + 40g de beurre

- 30g de sucre en poudre

- sucre glace et chocolat en poudre pour le décor

Découper 18 ronds de 6 à 8 cm dans les feuilles de brick, à l'aide d'un cercle et d'un cutter. Les poser sur la lèche-frite recouverte d'une feuille de papier sulfurisée, les badigeonner de 20g de beurre fondu et les passer à four chaud (180°) pendant quelques minutes (surveiller la couleur). Les décoller et les réserver dans une boite hermétique au réfrigérateur.

Pour la mousse au chocolat noir, faire fondre le chocolat, y incorporer le beurre mou et le sucre. Bien mélanger. Attendre que le mélange refroidisse avant d'y ajouter les jaunes d'oeufs battus. Battre les blancs en neige très ferme et les incorporer dans l'appareil en veillant à ne pas les casser. Réserver au réfrigérateur.

Pour la mousse au chocolat au lait, procéder de la même façon, à savoir incorporer les jaunes d'oeuf dans le chocolat fondu (ni beurre, ni sucre), puis, après refroidissement, les blancs en neige. Laisser également la mousse au réfrigérateur.

Après 4 heures minimum, dresser les assiettes.

Disposer un rond de feuille de brick au centre de l'assiette, le saupoudrer de sucre glace. Y déposer délicatement une quenelle de mousse au chocolat noir. Recouvrir d'un rond de feuille de brick saupoudré de sucre glace et d'une quenelle de mousse au chocolat au lait (attention à ne pas faire écrouler l'ensemble). Finir avec un rond de feuille de brick. Saupoudrer à nouveau de sucre glace en laissant déborder sur l'assiette et, éventuellement, de chocolat en poudre.
Vous pouvez ajouter un décor en chocolat ou des zestes d'orange très fins.

Servir et déguster sans tarder.

 

Posté par magkp à 15:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 13 novembre 2005

Un Noël exceptionnel...

Je ne sais pas si vous l'aviez remarqué, mais chaque année, Nöel donne l'impression d'arriver toujours plus vite.

Les supermarchés emplissent leurs rayons de jouets la Toussaint à peine passée, puis de chocolats et autres douceurs (ou cochonneries d'ailleurs !), les magazines féminins et culinaires sortent dès novembre leurs éditions de Nöel sur lesquelles, il faut bien l'avouer, nous nous empressons en salivant déjà devant les photos plus alléchantes les unes que les autres !

Pourtant, malgré tout, certaines s'angoissent à l'idée de trouver le menu qui fera son effet pour un réveillon réussi. Pour vous, et rien que pour vous, voici une petite sélection de petits plats à mitonner pour remporter un vif succès !

1) Un réveillon en tête-à-tête ou en petit comité

champagne (bien sûr !)

verrines de guacamole, chantilly et crevette

tuiles au comté et aux griottes

pruneaux au magret de canard fumé

~~~

noix de saint-jacques à la crème safranée

~~~

pavé d'autruche sauce au cacao

mini gratin dauphinois et fagot de haricots verts

~~~

brick de chèvre sur lit de salade

~~~

soufflé glacé de clémentine aux pistaches

~~~

café et ses mignardises (truffe, calisson, orangette, macaron)

~~~

Verrines guacamole / chantilly / crevette

 

verrine_guacamole_chantilly_crevette_0013

Dans des petits verres à vodka, déposer une cuillère de guacamole, une autre de chantilly salée et une crevette décortiquée.

Tuiles au comté et aux griottines

Découper du comté en fines lamelles de 3 x6 cm. Y déposer 2 demi-griottines ou une tomate confite ou encore un anchois roulé. Les placer sur la lèchefrite et les enfourner 7/8 minutes à 240°.

Dès la sortie du four, les déposer sur un rouleau à patisserie (attention à ne pas se brûler) et laisser refroidir. Se conserve à température ambiante 4-5 heures maximum.

Noix de Saint-Jacques à la crème safranée

 

saint_jacques___la_cr_me_safran_e_0022

par personne,

- 3 noix de saint-jacques

- une bonne cuillère de crème fraiche

- une pincée de safran en filaments

- du beurre

- sel, poivre

Faire revenir les noix de saint-jacques dans un beurre bien chaud et moussant, sur les deux faces. Baisser le feu et laisser cuire quelques minutes. Ajouter la crème fraiche, assaisonner et parsemer de safran. Laiseer encore jsute le temps de faire fondre la crème. Verser dans des ramequins et servir.

L'astuce : cette recette peut se préparer à l'avance et se réchauffer à la dernière minute. Pour cela, arrêter la cuisson juste avant d'introduire la crème fraiche. Passer les ramequins à four très doux, quelques minutes avant de servir.

***********************

Pense-bête :

Pour vous éviter de savants calculs lors de vos achats de Saint-Jacques et faire ainsi de belles affaires...

- 6kg de coquilles = 1 kg de noix = 36/38 noix

- 5€ le kg de coquilles revient au même prix que 30€ le kg (ou 3€ les 100g) de noix.

Et n'oubliez pas que tout bon poissonnier peut vous ouvrir et décoquiller les noix gracieusement, même en hypermarché !

***********************

Pavé d'autruche sauce au cacao

La sauce se prépare une heure avant le service minimum afin de laisser infuser le cacao, le reste à la dernière minute.

Mini-gratin dauphinois et fagot de haricots verts

Préparer des gratins dauphinois dans des moules à crème catalane que vous démoulez ou non dans l'assiette. Pour un plat plus festif, préférez du magret de canard séché à la poitrine fumé pour les fagots de haricots.

Brick de chèvre sur lit de salade

Envelopper un fromage de chèvre dans une feuille de brick préalablement enduite de beurre fondu et passer au four quelques minutes avant de le dresser sur la salade.

Soufflé glacé de clémentine aux pistaches

 

cl_mentine_souffl_e_glac_e_22

Ce dessert se prépare plusieurs jours à l'avance mais doit être sorti du congélateur suffisamment tôt avant d'être dégusté (au moment du plat ou du fromage).

2) Noël en famille

champagne

et ses amuse-gueules chauds

~~~

feuilleté de saumon, sauce aux herbes

~~~

sauté de sanglier aux fruits rouges

gratin aux deux pommes

ou pommes aux airelles au four

~~~

plateau de fromages et salade

~~~

bavarois à la mangue et au fruit de la passion

~~~

café et ses mignardises (truffe, calisson, orangette, macaron)

~~~

Amuse-gueules chauds

tartelettes_diverses__1_

Idéals quand on reçoit beaucoup de monde, les amuse-gueules peuvent en effet se préparer quelques semaines à l'avance et en plusieurs fois. Pensez-y quand il vous reste des chutes de pâte feuilletée ou brisée.

Il suffit juste d'étaler sa pâte sur une plaque de mini-tartelettes, de garnir avec un mélange oeuf-crème et d'y ajouter dans les uns des dés de lardons, dans d'autres une tranche de tomate ou encore avec un coulis de tomate agrémenté d'une olive ou d'un anchois. Et vous voilà déjà avec des mini-quiches, des mini-tartes à la tomates et des mini-pizzas !

Vous pouvez aussi préparer des mini-tartelettes au boudin (une rondelle de boudin noir sur un fond de pâte brisée, recouverte de compote de pommes maison), des mini-allumettes au fromage, des mini-friands (de la pâte feuilletée roulée sur des knackies, découpée en petits tronçons) ou encore des mini-croissants au saumon (des triangles de pâte feuilletée roulés sur des tranches de saumon fumé).

Faire précuire une dizaine de minutes au moment de la préparation. Laisser refroidir. Congeler à plat, puis les ensacher.
Le jour venu, les déposer sur la lèchefrite et les passer une dizaine de minutes au four à 150/180°.

Feuilleté de saumon, sauce aux herbes

 

copie_de_feuillete_saumon1

Un délicieux feuilleté relevé par une sauce citronnée, simple et rapide à préparer.

Sauté de sanglier aux fruits rouges

Délicieusement parfumé aux fruits rouges, ce cuissot de sanglier s'accompagne à merveille de pommes aux airelles au four ou encore d'un gratin aux deux pommes.

Bavarois à la mangue et au fruit de la passion

bavarois_aux_fruits_de_la_passion

Déjà présenté dans sa version framboise, ce bavarois se décline très bien aux fruits exotiques : coulis de mangue et fruit de la passion pour la mousse (Picard), morceaux d'ananas, confiture de mangue et de framboise pour le roulé.
A servir avec un coulis de fruit de la passion et de mangue.

A vous de jouer !

Posté par magkp à 23:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,