vendredi 11 décembre 2015

De Buyer, l'un des prestiges de la Lorraine

Au coeur des Vosges, à Val d'Ajol, se situe une entreprise d'ustensiles de cuisine et de pâtisserie, fondée en 1830 : De Buyer.

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (1) 2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (2)
Le siège social flambant neuf en septembre 2014

Si la réputation de sa célébre poêle en acier n'est plus à faire, connaît-on vraiment cette entreprise familiale française ?

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (53)

Tout a commencé dans cette vallée lorraine alimentée par une rivière, au lieu-dit de Faymont, lorsque s'installe un atelier artisanal de chaudronnerie et du travail des métaux en feuilles, en particulier le fer blanc, le fer étamé et la tôle d’acier, afin de fabriquer les articles de ménage de l'époque, brocs, cuvettes, arrosoirs, seaux et poêles à frire. Les matières premières proviennent du groupe De Buyer, propriétaire de forges, de tréfileries et de laminoirs qui rachète la manufacture en 1867.

Jusqu'en 1910, prenant le tournant de la révolution industrielle, l'entreprise se développe très rapidemement, investit dans de nouvelles machines modernes et utilise le cours d'eau pour produire de l’énergie. C'est elle qui fournit les Armées en bidons, quarts, gamelles et porte-mangers pour les soldats, dès la guerre Franco-Prusse de 1870 puis pendant la 1ère guerre mondiale. Elle encore qui ravitaille l’Armée Française de cartouches de masque à gaz de 1939 à 1942, puis des boîtes de pansement à l’Armée Allemande après la réquisition générale de 1943 à 1944.

Dans les années 50, l'entreprise De Buyer crée le 1er auto-cuiseur révolutionnaire à haute pression « Fay-vit », qui est produit de manière continue jusqu’en 1995. Elle se diversifie également dans le petit électroménager et dans le conseil en ingénierie pour l’implantation d’industries dans les ex-colonies notamment en Algérie et à Madagascar pour le compte de ces gouvernements. En 1985, elle crée le 1er conteneur isotherme breveté à conception bi-matériau pour un usage militaire. Rien n'arrête cette famille ! A partir de 1988, avec l'arrivée de Hervé de Buyer, l'entreprise entreprend plusieurs virages stratégiques : ré-orientation vers le marché des hôtels et des restaurants, en laissant tomber le marché grand public et les supermarchés, et diversification dans les outils de pâtisserie. Sortent de l'usine les premiers cercles et moules de formes variées en inox. Ce changement stratégique est également suivi d’un fort développement marketing, la création d’une marque jusqu’à lors inconnue « De Buyer » et le dépôts de plusieurs brevets, dont ceux sur des moules en silicone ELASTOMOULE®.

Depuis 15 ans, le Groupe a choisi de se développer massivement à l'international, en multipliant les cadences de production grâce à des machines à commande numérique.

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (5)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (23)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (24)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (25)

Aujourd'hui, la production des poêles et casseroles est donc mécanisée et/ou robotisée.

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (38)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (39)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (40)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (43)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (44)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (45)

Même la cire d'abeille est pulvérisée sur les poêles en fer Minéral B ELEMENT® par une machine.

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (30)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (32)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (33)

L'atelier d'autrefois est néanmoins encore en place pour la fabrication de pièces particulières ou en petite série, notamment pour certaines à destination des professionnels de la restauration et de la pâtisserie.

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (48)

Les machines les plus anciennes côtoient des plus récentes. Une drôle d'impression de remonter le temps...

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (9)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (15)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (16)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (6)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (8)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (19)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (22)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (11)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (13)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (14)

Depuis l'arrivée du PDG Claude Haumesser en 2005, la société « de Buyer Industries » poursuit son développement : obtention du Label EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant), création de la filiale « de Buyer Equipements », mobilier pour agencements de sites de restaurations professionnelles, lancement de la seule gamme cuivre au monde compatible induction PRIMA MATERA®, et d’une toute nouvelle division Couteaux, proposant les premiers couteaux de chefs aux manches en fibre de carbone, extension et  modernisation du site de production et du siège social avec la création d'un somptueux show-room et atelier de cuisine...

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (35)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (37)
le labo de tests

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (3)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (54)

2014 09 18 - visite usine De Buyer Val d'Ajol (55)
le show-room

Malgré une diversification étonnante, j'ai ressenti lors de ma visite qu'une culture forte et sincère émanait de cette entreprise. Les 130 salariés, riches de leur savoir-faire, semblent s’adapter avec aisance aux nouvelles technologies pour rester à la pointe des exigences du métier et faire la fierté de De Buyer dans plus de 95 pays au monde. Impressionnant !

***********

Société De Buyer Industries

Unité de production, siège social et show-room au 25, Faymont 88340 LE VAL D’AJOL

Magasin de détail (une vraie caverne d'Ali baba qui vend des produits De Buyer mais beaucoup d'autres ustensiles de cuisine) au 42, Faymont 88340 LE VAL D’AJOL, ouvert au public du mardi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 19h

www.debuyer.com

Posté par magkp à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


jeudi 10 décembre 2015

Un réveillon tout prêt ou presque

Parce qu'on n'a pas forcément ni le temps, ni l'énergie de préparer son réveillon de Noël de A à Z, les produits artisanaux ou industriels ont de quoi nous plaire. Et comme il y a de tout en terme de qualité, je vous ai sélectionné quelques produits que j'ai testés et approuvés.

A l'apéritif

Champagne ! A servir à l’apéritif pour accompagner les amuse-bouche, le Sélection Brut est un incontournable de la maison Gremillet, située près des Riceys, au coeur de l'Aube. Parfait pour les grands repas de famille, le Magnum développe mieux toute sa palette aromatique. Un joli classique qui séduit aussi bien les amateurs que les connaisseurs. Gremillet Sélection brut 49€ (1,5l), chez les cavistes et sur www.champagnegremillet.fr

Gremillet champagne brut

Pour les connaisseurs Un joli coffret à ouvrir le soir du réveillon ou à offrir en cadeau, de la maison Jean-Noël Haton située à Damery près d'Epernay. Trois grands crus de la gamme Extra (le haut de gamme de la maison) composés de 50% minimum de Chardonnays, élevés sous bois (5 à 15% selon les cuvées) et maturés en cave de 6 ans à 8 ans minimum. Il en ressort un brut puissant et élégant, à servir à l’apéritif ou en accompagnement d’un poisson en sauce ou d’une viande blanche, un rosé subtil et gourmand, idéal à l’apéritif ou en dessert en accompagnement d’une soupe de fruits rouges ou de macarons à la framboise, et un blanc de blanc qui révèle merveilleusement les saveurs d’un poisson noble comme le turbot ou d’une volaille aux morilles. Jean-Noël Haton Collection Extra, 140 € (3 x 75 cl), chez les cavistes et sur www.champagne-haton.com

Coffret Collection Extra - JN Haton

Authentique Pour la première fois depuis 25 ans, Martini® étend sa gamme de vermouth et rend hommage au Piémont. Des notes florales et miellées pour le Martini® Riserva Speciale Ambrato et des saveurs plus végétales pour le Martini® Riserva Speciale Rubino, deux raisons de (se) faire plaisir. Martini® Riserva Speciale ,18€ (75 cl). En GMS

Martini-riserva-speciale-ambrato Martini-riserva-speciale-rubino

Gourmandes A l’apéritif, on craque pour ces verrines légères, à la fois onctueuses et craquantes, à la mousse fromagère, à l’émulsion de crabe et aux petits légumes. Guyader, 5,90€ les 4. Existe aussi au saumon, fromage et concombre et à la St Jacques, carottes et pommes. En GMS

Guyader Verrines crabe légumes et délice fromager pack

Surprise Le pain surprise a revêtu ses habits de Noël avec ce présentoir-sapin garni de 30 pièces colorées et délicieuses : brochettes au jambon serrano et ananas ou clafoutis aux herbes, chèvre et tomates marinées, bouchées de saumon fumé, sandwiches foieg gras-figue ou fèves, moutarde et jambon... Picard, 13,95 €. En magasin Picard, chez Monoprix et sur www.picard.fr

Sapins_DIY_dtour_Picard

Chics Ces mini kouglofs vont faire sensation à l’apéro ou au moment du café. Olives, parmesan, chorizo/tomates, en version salée, ou yuzu/noisettes, caramel/fève de tonka, amande, agrumes, chocolat, pistache/griottes en version sucrée, ils sont fabriqués chaque jour de manière artisanal à Colmar et sont vendus dans les épiceries fines ou sur la boutique en ligne. Lekouglof, à partir de 2€. Boutique au 1 rue Eiffel  67840 Kilstett et sur www.boutik.lekouglof.fr

Kouglofs sucrés salés

Original D'inspiration slave, ces verrines font honneur au poisson : homard-crème de homard-fèves de soja, Saint-Jacques marinées-mangue
-crème de Saint-Jacques, filet de bar mariné-crème de fenouil-légumes sauce teriyaki. Picard, 7,95 € les 6 coupelles. En magasin Picard, chez Monoprix et sur www.picard.fr

Coupelles_apritives_dtour_Picard

Pour commencer...

Parfait ! Cette année encore, le chef étoilé Guy Martin s’est associé à Delpeyrat pour concocter un foie gras de canard entier du Sud-Ouest, cuit au torchon, avec un Vouvray moelleux et du poivre sauvage de Madagascar pour leurs notes de fruits. Joliment présenté dans son coffret, il est accompagné de conseils de dégustation. Une réussite ! Delpeyrat, 23,95€ (200g). En GMS

Delpeyrat Guy Martin Foie gras

 

Original Imaginé par le chef Éric Guérin, ce foie gras IGP Sud-Ouest est cuisiné au muscadet, à la fleur de sel de Guérande et au poivre de timut. De quoi se faire plaisir à prix raisonnable. Foie gras Le Plaisir, Maison Jean Larnaudie, de 23,95€ à 39,90€. En GMS

Jean Larnaudie Foie Gras de canard entier du SO Le Plaisir 280g

Incontournable La maison est réputée pour ses produits de qualité vendus en supermarché. Tranchés main, jamais congelés, les saumons fumés Grandes Origines sont une fois encore excellents. Saumon fumé des Highlands d’Ecosse Labeyrie 15,99€ (310g). En GMS

Labeyrie Saumon Fumé Grandes Origines Ecosse

Mon coup de coeur Un goût authentique et un excellent rapport qualité-prix pour ce foie gras produit artisanalement dans Les Landes. Difficile de choisir parmi la gamme, je les aime tous ! Sans oublier le saumon fumé qui est excellent. Coffret Foie gras au poivre Lartigue 19,90€ (300g). En GMS et sur www.lartigue.fr

Lartigue et fils - foie gras - poivre noir - 300g lartigue et fils - Saumon Ecosse-Plateau Saumon 4T-(Face)

 

En plat

En un clic Volailles de qualité, élevées à la ferme de Luteau à 80km de Paris, livrées à domicile en colis réfrigéré en moins de 48 heures dans toute la France. Chapon à partir de 19,90€ le kg, dinde, 23,90€ le kg sur www.comme-a-la-boucherie.com

Comme A La Boucherie Chapon Comme A La Boucherie Colis

Dans les étoiles Trois recettes originales et festives, à base d'écrasé de pommes de terre et d'asperge verte-grana padano
AOP -graines de courge ou de vitelotte-noisettes ou encore de patate douce aux zestes d'orange-amandes. 25 mn au four et c'est prêt ! Piacr, 3,95 € les 6 pièces. En magasin Picard, chez Monoprix et sur www.picard.fr

Etoiles_de_lgumes_ambiance_Picard

Au dessert

Bien sûr, rien ne vaut la bûche du pâtissier. Si le vôtre excelle chaque dimanche, n'hésitez pas à lui faire confiance pour le réveillon. Pour les autres, Picard sort chaque année de délicieux et beaux desserts. Cette année encore, le choix est large.

Magique Sous un décor de chalet de mntagne enneigé se cache un entremets tout-chocolat fondant, crémeux et croustillant sur un biscuit amande-cacao. Présenté sous une cloche pailleté pour encore plus de fééerie. Picard, 18,95 € les 8 parts

Chalet_enneig_ambiance_Picard

Pour les amateurs de marrons glacés (comme moi) Cette bûche glacée, plus simple, n'en reste pas moins élégante avec son corset de dentelle
de sucre glace, et très gourmande avec son alliance de crème glacée au marron, crème de marron et glace à la vanille avec inclusions de marrons glacés. Picard, 14 € les 8 parts.

BUCHE_GLACEE_MARRON_VANILLE_6438

 En attendant le Père Noël On termine le repas avec d’adorables mignardises meringuées à la saveur de fraise, rehaussée d’une touche de citron vert.
Picard, 5,95 € les 8 pièces. En magasin Picard, chez Monoprix et sur www.picard.fr

Mini_bonnet_du_pre_Nol_ambiance_Picard

Je n'ai pas pu tester d'autres bûches cette année. Ma sélection est donc très restreinte mais j'assume mon côté Picard qui ne me déçoit pas si souvent !

Posté par magkp à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 8 décembre 2015

Les griottines®, vous connaissez ?

Cette griotte sauvage macérée dans un sirop léger au Kirsch, dont on se délecte tel quel ou encore avec un foie gras poêlé, dans une terrine de chevreuil ou un moelleux au chocolat, est une spécialité aujourd'hui mondialement reconnue qui ne date que de 60 ans. Elle a été lancée à destination des chocolatiers par les Grandes Distilleries Peureux en 1955. Une distillerie familiale implantée depuis 1864, à Fougerolles, au pied des Vosges. La Distillerie se spécialise dans la production d'eaux-de-vie de fruits, dont le célèbre kirsch de Fougerolles, eaux-de-vie qui bénéficieront rapidement d'une grande réputation et seront ainsi remarquées à l'Exposition Universelle à Paris en 1900.

2014 09 19 - visite ent Du Perreux griottines (7)
bâtiment originel

Située dans une vallée aux terrains triasiques où elle dénombre aujourd'hui environ 40 000 cerisiers constitués en vergers et bénéficiant, en outre, d'une eau pure, exempte de sels minéraux, exceptionnelle pour le réglage et la qualité des eaux-de-vie, Fougerolles est donc une commune de prédilection pour la cerise à kirsch. Pas étonnant que le Kirsch de Fougerolles bénéficie d'une AOP.

2014 09 19 - visite ent Du Perreux griottines (1)

L'origine du kirsch

Autrefois, la distillation, cet art de diviser l'esprit de la matière, était réservé au clergé. D'où le vocubalaire très religieux ("eau-de-vie", "spiritueux", "part des anges"...). Le kirsch ne fait pas exception. Une légende dit qu'au XVIIème siècle, un moine apothicaire de l'Est de la France, à la recherche d'un élixir de longue vie, eut l'idée de brûler des pulpes de cerises fermentées et inventa le kirsch qui acquit très vite une grande renommée à la Cour de France. Une autre affirme qu'au XVIème siècle, les paysans qui avaient des cerises qui fermentaient trop rapidement dans les champs, demandèrent l'autorisation aux moines de les distiller et auraient ainsi donner naissance au kirsch. Que croire ?

2014 09 19 - visite ent Du Perreux griottines (4) 2014 09 19 - visite ent Du Perreux griottines (5)

L'art de distiller

Le travail du maître-distillateur commence au coeur des vergers pour observer les cultures et sélectionner les meilleurs fruits. Ils sont l'unique matière première des eaux-de-vie. Cent tonnes de cerises sont nécessaires aux Grandes Distilleries Peureux pour élaborer l'AOP Kirsch de Fougerolles, mais beaucoup plus de fruits encore (framboises, mirabelles, questches, poires) pour les autres produits : eaux-de-vie de fruits, fruits à la liqueur, spiritueux et crèmes. Les griottes proviennent d'Isère (pour le kirsch) et de Serbie (des griottes sauvages spéciales pour les Griottines®), les quetsches d'Alsace et d'allemagne, les mirabelles de Lorraine, les poires Wiliams de la Vallée du Rhône.

Achetés entiers, non traités,  non lavés, les fruits sont d'abord contrôlés par un laboratoire interne avant d'être mis en fûts ou en cuves (à raison de 25 tonnes de fruits par cuve), dans d'immenses chais, pour commencer leur fermentation sous l'action de leurs levures naturelles (c'est la raison pour laquelle ils ne sont pas lavés). Une dizaine de jours est nécessaire pour transformer la pulpe en moût, plusieurs mois pour une fermentation complète.

Le moût est alors distillé dans un alambic de cuivre. Pour extraire le maximum de molécules aromatiques, une cuite (c'est-à-dire un cycle complet) dure 8 heures. Puissante et vive au sortir de l'alambic, l'eau-de-vie est descendue de 70° à 45° par l'ajoût d'eau de source et doit maturer pour acquérir sa souplesse et sa rondeur. Froid et chaleur sont nécessaires. Elle passe donc de cuves fermées l'hiver à des cuves ouvertes l'été. La durée du vieillissement dépend de la nature des fruits et du savoir-faire du distillateur.

L'élaboration de la Griottine®

Avec une saveur et une tenue particulières, l'Oblachinska est la seule variété de griottes sauvages à convenir aux Griottines®. Mais elle ne pousse que dans les Balkans. La cueillette s'effectue en juin-juillet, exclusivement à la main, par un personnel spécialement formé. En seulement 3 semaines, plus de 500 millions de ces petites billes rondes et rouges rubis sont récoltés sans queue. Lavées et triées sur place, seules les griottes de 14 à 20 mm de diamètre sont retenues et immédiatement plongées dans un alcool neutre provenant de Fougerolles. Moins de six heures doivent s'être écoulées, pour ne perdre ni les arômes ni les qualités physiques du fruit qui doivent être absolument préservées tout au long du processus d'élaboration.

Par campagne, entre 15 à 20000 fûts en macération sont expédiés à Fougerolles. Au cours du transport et de la phase de repos qui suit leur arrivée, les griottes échangent lentement avec la liqueur du fût, par un phénomène d'osmose naturelle.

Les griottes sont contrôlés puis à nouveau triées et calibrées pour ne sélectionner cette fois que le diamètre 18-20 mm avant une étape cruciale : le dénoyautage. C'est l'une des phases les plus délicates si l'on veut conserver intact le fruit lors de l'expulsion du noyau. L'entreprise a conçu une machine unique, capable d'orienter chaque griotte de telle sorte que le noyau soit expulsé par la cicatrice d'insertion du pédoncule. L'opération permet d'obtenir un fruit à l'aspect parfait malgré l'absence du noyau. C'est assez bluffant.

2014 09 19 - visite ent Du Perreux griottines (8) 2014 09 19 - visite ent Du Perreux griottines (10)

Les griottes dénoyautées sont ensuite plongées dans différentes liqueurs pour des macérations successives. C'est le maître liquoriste qui détermine la composition et le nombre de ces macérations ainsi que le temps pour chacune d'entre elles, en fonction d'un savoir-faire et de secrets hérités de la tradition. À chaque étape, le fruit se gorge de parfums nouveaux. La dernière macération apporte la touche finale de Kirsch qui baptise définitivement Griottines®. Les fruits et leurs liqueurs, qui titrent alors 15°, sont prêts pour le conditionnement.

Les lignes de conditionnement automatisées permettent la production à grande vitesse de petits et grands conditionnements des Griottines® comme des autres produits de la distillerie. Chaque pot de Griottines® est néanmoins fermé, étiquetté et emballé à la main, dans un joli écrin rouge transparent.

2014 09 19 - visite ent Du Perreux griottines (13) 2014 09 19 - visite ent Du Perreux griottines (12) 2014 09 19 - visite ent Du Perreux griottines (15)

2014 09 19 - visite ent Du Perreux griottines (16)

Sur le même mode, les Grandes Distilleries Peureux ont également créé les Framboisines® et Cassis Peureux®. Des petites merveilles qui font de précieux cadeaux de Noël...

2014 09 19 - visite ent Du Perreux griottines (2)

... à découvrir à l'institut Griottines®, un lieu qui réunit une superbe boutique, 3 laboratoires spécifiques de pâtisserie, chocolaterie, cuisine, où sont élaborés les produits en vente à la boutique, et un centre de démonstrations professionnelles et de cours de cuisine destinés aux particuliers.

2014 09 19 - visite ent Du Perreux griottines (19)

2014 09 19 - visite ent Du Perreux griottines (22)

*********************

Les Grandes Distilleries Peureux

43 avenue Claude Peureux - 70220 Fougerolles

www.peureux.com

Boutique ouverte du lundi au samedi de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 19 h (excepté le samedi à 18 h)

www.laboutiquegriottines.com

Posté par magkp à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 7 décembre 2015

Balade gourmande aux marchés de Montréal

La semaine dernière, je vous amenais faire un tour dans cette charmante ville de Montréal. Aujourd'hui, partons faire le marché ! Longtemps boudés au profit des supermarchés, ils connaissent depuis le début des années 2000 un succès grandissant en toutes saisons...

2015 11 07 (60) - marché Maisonneuve
Le marché Maisonneuve, 4445 rue Ontario

2015 11 06 (20) - marché Atwater

2015 11 06 (21) - marché Atwater
Le marché Artwater, 138 av. Artwater

2015 11 06 (23) - marché Atwater
Le fameux sirop d'érable fabriqué au Mont saint-Grégoire, paradis des cabanes à sucre.
Saviez-vous qu'il faut 40 litres de sève pour obtenir un 1 litre de sirop ?

2015 11 06 (44) - marché Atwater

2015 11 06 (42) - marché Atwater
Le marché Artwater est réputé pour ses charcutiers et ses bouchers

 

2015 11 06 (39) - marché Atwater

2015 11 06 (40) - marché Atwater
Des saucissons sur les étals ? Un fait possible depuis 2006 seulement.
Auparavant le Québec interdisait de "saucissonner" à cause des maladies porcines.

2015 11 06 (28) - marché Atwater - chez le fromager
Gilles Jourdenais, un fromager-charcutier affineur exceptionnel
qui a déniché 850 fromages différents en provenance de petits producteurs de France, de Suisse, d'Italie,
du Canada, des Etats-Unis (Vermont), d'Espagne, de Suède, d'Angleterre, de Norvège, de Hollande...

2015 11 06 (30) - marché Atwater - chez le fromager
et plus de 425 bières différentes, et même du cidre de Normandie !

2015 11 06 (37) - marché Atwater

2015 11 06 (58) - marché Jean Talon
Un air de boulangerie-pâtisserie française

2015 11 06 (73) - marché Jean Talon
Au coeur du quartier italien, le marché Jean-Talon, 7070 av. Henri Julien

2015 11 06 (64) - marché Jean Talon
ce marché se distingue par ses nombreux producteurs locaux (beaucoup en AB), notamment de fruits et légumes

2015 11 06 (65) - marché Jean Talon

2015 11 06 (66) - marché Jean Talon

2015 11 06 (67) - marché Jean Talon

2015 11 06 (69) - marché Jean Talon
Avez-vous remarqué que sur tous les étals, les produits sont joliment présentés ? Ils sont prépesés et vendus dans des quantités précises.

2015 11 06 (72) - marché Jean Talon


Régalez-vous d'un gâteau aux canneberges et noix de Pécan !

Plus d'infos sur www.tourisme-montreal.org

Posté par magkp à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 5 décembre 2015

Dans la hotte du Père Noël...

Que l'on soit gourmand, gourmet, amateur d'objets pratiques, rigolos ou très très beaux, Noël est l'occasion idéal de se faire plasir et d'être gâté. Livres, accessoires de cuisine ou de table, voici ma sélection de cadeaux de tout style, pour tous les porte-monnaie pour gâter petits et grands.

Moins de 20€

Petit prix L’année 2016 commence avec de belles résolutions en cuisine grâce à ce calendrier mural joliment illustré par Birgit Killian qui présente chaque moisles fruits, légumes et plantes aromatiques de saison, ainsi que deux recettes saines et gourmandes. De quoi respecter les saisonnalités pour réduire notre impact sur l’environnement. Éditions Terre vivante, 9,90 €

Calendrier terre vivante

Pour la bonne cause Non seulement les biscuits sont délicieux, la boite sublimement créée par Christian Lacroix en édition limitée, mais en plus une partie de la vente est reversée à l’association Tous à l’école. Si ça n’est pas un joli cadeau… Delacre, 11,49€ la boite de 1kg.

Delacre Christian Lacroix

BATTERIE COCA-COLA URBAN FACTORYcoque 3D CUP CASE I6 - I-PAINTPour la reine des cupcakes Utile et super jolie, cette coque en silicone ultra flexible est compatible pour les iPhone 6/6S/5/5S. C’est Alice qui va être ravie ! i-Paint, 19,99€

Soif de nouvelles ? Plus d’excuses pour ne pas répondre au téléphone avec cette batterie de secours de 2200mAh. Sous ses airs de canette du célèbre soda, elle permet de recharger tous les appareils mobiles. Urban factory 19,99€

 

 

Moins de 30€

Passionnant Passer à table au siècle de Louis XIV, voilà la promesse de cet ouvrage érudit. Pas forcément facile d’accès, cet ouvrage est remarquable pour peu qu’on s’intéresse à l’histoire et la gastronomie. Festins, ripailles et bonne chère au Grand Siècle, de Florent Quellier, éd. Belin, 23€

Livre Festins, ripailles

A croquer ! Boulanger pâtissier fondateur de la maison Grenier à Pain, l’auteur nousdévoile son savoir-faire exceptionnel en 60 recettes emblématiques : croissant, feuilletage, baguette tradition, kouglof, fougasses aux olives… Le Grenier à Pain de Michel Galloyer, photographies de Laurent Fau, éditions La Martinière, 26€

 

livre Le Grenier à Pain

Pour les épicuriens Raffiné, ce tire-bouchon porte un manche en chêne issu de vieux fûts ayant servi à faire vieillir de grands vins Deux finitions : cire naturelle ou huile de lin pour une version rustique.Origine, LIGNE W, en vente chez Monoprix, Lavinia et Fauchon, à partir de 27€

Open Origine wax finish

Art déco A l’intérieur de cet élégant écrin bleu-vert, vert d’eau et or à 3 étages se cache une véritable palette de saveurs gourmandes. De Neuville 29,90 € (340 g).

De Neuville Coffret étage Noël

Moins de 50€

Voyages, voyages On connaît Eric Guérin pour son talent artistique en cuisine mais ce qu’on sait sans doute moins c’est que le chef de La Mare aux Oiseaux est aussi un globe-trotter et un photographe hors-pair. Dans ce très bel ouvrage singulier et poétique, il rassemble ses carnets de route riches en rencontres, photos, recettes et anecdotes. Migrations : Voyages, émotions, Cuisine, d’Éric Guérin, éditions La Martinière, 32€

livre Eric Guérin

La star Fruit d’une prouesse technique, cette étoile en chocolat 72% de cacao est accompagnée d’une constellation de chocolats noir et au lait fourrés au praliné. Pour une nuit de Noël étincellante… Reflets d’étoiles, Manufacture Cluizel, 36,20€ (200g).

Cluizel Constellation coffret étoile

 

Tranchant Amateur de viande, il est fait pour vous ! Ce couteau signé Christian Etchebest a fier allure avec son manche micarta façon bois et sa lame affilée pleine soie en inox. 39,90€ la pièce, Jean Dubost

 

 couteau JEAN DUBOST Christan Etchebest - Façon bois foncé

Plus de 50€

Élégante parure. Damiers, rayures, losanges, zébrures…, la célèbre machine à faire buller l’eau s’offre une parure so chic pour les fêtes. Sodastream PLAY™ Black & White Special Edition, à partir de 89,99€

Sodastream Play Black&White

Posté par magkp à 08:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


vendredi 4 décembre 2015

Je reviendrai à Montréal...

Comme le chantait Robert Charlebois, je reviendrai, je l'espère, à Montréal. Quatre jours dans cette charmante ville n'ont pas suffi à assouvir ma soif de découvertes. J'ai eu a chance de profiter d'un été indien très tardif et de me réveiller le dernier jour dans un froid sec bien agréable. J'aurais adoré voir Montréal, sous la neige, avec les décorations de Noël...

Déambulation dans une ville très cosmopolite où les gratte-ciels côtoient les immeubles de brique et les cottages de style anglais...

 2015 11 06 (18) - balade centre-ville

2015 11 06 (2) balade centre-ville

2015 11 06 (19) - balade centre-ville

2015 11 08 (28) - balade rue Sainte-Catherine cathédrale Christ Church
rue Sainte-Catherine

2015 11 08 (38) - rue Peel

2015 11 08 (2) - petite balade matinale dans un Montréal endormi - rue saint-urbain - début du quartier chinois
quartier chinois

2015 11 07 (33) - balade dans le Vieux Montréal - place Jacques Cartier Hôtel de ville
l'Hôtel de ville - Vieux Montréal

2015 11 07 (39) - balade dans le Vieux Montréal - Hôtel de ville

2015 11 07 (70) - 5 à 7 dans le Vieux Montréal - Hôtel de ville

2015 11 07 (40) - balade dans le Vieux Montréal - rue ND est

2015 11 08 (6) - petite balade matinale dans un Montréal endormi - place d'armes basilique ND de Montréal

2015 11 07 (42) - balade dans le Vieux Montréal - place d'armes
place d'armes - Vieux Montréal

2015 11 07 (43) - balade dans le Vieux Montréal - place d'armes
place d'armes - Vieux Montréal

2015 11 08 (14) - petite balade matinale dans un Montréal endormi - place d'armes - vieux séminaire Saint-Sulpice

2015 11 08 (15) - petite balade matinale dans un Montréal endormi - rue Saint-Jacques

2015 11 08 (8) - petite balade matinale dans un Montréal endormi - place d'armes vers rue ND est

2015 11 08 (11) - petite balade matinale dans un Montréal endormi - place d'armes vieux séminaire saint-Sulpice

2015 11 07 (44) - balade dans le Vieux Montréal - Hôtel Saint-James rue Saint-Jacques

2015 11 07 (46) - balade dans le Vieux Montréal - rue Saint-Paul

2015 11 07 (47) - balade dans le Vieux Montréal - rue Saint-Paul
rue Saint-Paul - Vieux Montréal

2015 11 07 (56) - balade dans le Vieux Montréal - rue Saint-Paul

2015 11 07 (57) - balade dans le Vieux Montréal - rue Saint-Paul place Jacques Cartier
toujours rue Saint-Paul - Vieux Montréal

2015 11 07 (71) - 5 à 7 dans le Vieux Montréal - marché Bonsecours
coupole du marché Bonsecours

2015 11 07 (28) - sur la route vers le Vieux Montréal

2015 11 07 (59) - balade dans le Vieux Monréal - rue de la commune

2015 11 07 (58) - balade dans le Vieux Montréal - rue de la commune promenade du vieux port

2015 11 06 (103) - balade dans le quartier Vieux Rosemont

2015 11 06 (110) - balade dans le quartier Vieux Rosemont

2015 11 06 (115) - 5 à 7 dans le quartier Mile End

2015 11 06 (124) - 5 à 7 dans le quartier Mile End

où de grands espaces occupent le terrain...

2015 11 07 (32) - balade dans le Vieux Montréal - place Jacques Cartier Hôtel de ville

2015 11 05 (33) - la vue de ma chambre

2015 11 07 (24) - sur la route vers le Vieux Montréal

2015 11 06 (16) - balade centre-ville
Au fond, la "montagne" de Montréal, le Mont-Royal (qui a donné son nom à la ville), où l'on skie l'hiver et où l'on "prend une marche" au beau temps

L'art tient une large place dans les rues

2015 11 06 (9) - statue La Foule illuminée 

2015 11 06 (11) - statue La Foule illuminée
la Foule illuminée

2015 11 07 (49) - balade dans le Vieux Montréal - rue Saint-Paul - statue les chuchoteuses
les chuchoteuses

2015 11 08 (69) - balade digestive de sherbrook à Saint-Antoine
l'étudiant sur un banc. Notez les détails tels que la poire sur l'ordinateur, le rat qui emporte le hamburger...

2015 11 08 (70) - balade digestive de sherbrook à Saint-Antoine

2015 11 06 (53) - Mont-Royal
Mural, un festival d'art public qui se déroule chaque année en juin sur le boulevard Saint-Laurent

2015 11 06 (54) - Mont-Royal

2015 11 06 (56) - Mont-Royal

2015 11 06 (50) - Mont-Royal

Les grandes enseignes se mêlent aux petites boutiques dont les noms sont pittoresques...

2015 11 08 (24) - balade rue Sainte-Catherine
The Bay, le premier grand magasin de Montréal, équivalent des Galeries Lafayette ou du Printemps.

2015 11 08 (36) - balade rue Sainte-Catherine

2015 11 08 (34) - balade rue Sainte-Catherine

2015 11 07 (53) - balade dans le Vieux Montréal - rue Saint-Paul
un dépanneur (épicier de quartier) rue Saint-Paul

2015 11 06 (101) - balade dans le quartier Vieux Rosemont
un nettoyeur (pressing) dans le quartier Rosemond

2015 11 07 (12) - devanture de resto quartier
un restaurant "chez ma grosse truie chérie" !

2015 11 06 (98) - épicerie Fardoche
Epicerie Fardoche, quartier Rosemond

2015 11 06 (100) - épicerie Fardoche
Et toujours le sens de l'humour québécois

2015 11 07 (55) - balade dans le Vieux Montréal - rue Saint-Paul
une boite à chansons ( karaoké) rue Saint-Paul

2015 11 05 (38) - épicerie rue Henri

2015 11 06 (3) balade centre-ville

Et même sous terre, la ville vit...

2015 11 05 (34) galerie entrée hôtel

Tiens, mais serait-on rentrer à Paris ?

2015 11 08 (72) - balade digestive de sherbrook à Saint-Antoine

Plus d'infos sur www.tourisme-montreal.org

(à suivre...)

Posté par magkp à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 2 décembre 2015

A Noël, et si on offrait des kits gourmands ?

J'aime beaucoup préparer et recevoir des cadeaux maison, à Noël comme à d'autres occasions... J'espère que ceux à qui j'en offre apprécie aussi !  Cette année, j'avais envie de me mettre aux bocaux remplis d’ingrédients pré-pesés pour réaliser des petites douceurs. Certes, c'est du vu et revu mais c'est une délicate attention pour les gourmands qui, au vu des photos qui fleurissent sur le net, et notamment sur Pinterest, est en plus très esthétique. On s'y met maintenant ?

Quelles recettes choisir ?

On adopte les recettes classiques qui font plaisir à coup sûr comme les cookies, les sablés d'Alsace ou  d'ailleurs, les brownies, les pancakes, le riz au lait... Ou bien on ose des préparations plus originales qui permettent de découvrir de nouveaux produits ou de s’approprier une recette fétiche. On surfe sur la vague du vegan avec des galettes aux flocons d’avoine, un granola ou une soupe de légumineuses. On pense au bocal pour pop-corns à offrir à un cinéphile ou encore au kit pour vin chaud à un amoureux de l’Alsace.

Qu’est-ce qu’on y met ?

Les ingrédients secs uniquement que l'on dispose en couche pour que ce soit plus esthétique. On privilégie des ingrédients aux couleurs différentes, du sucre cassonade avec une farine blanche, du sucre blanc avec une farine de noix… On commence par introduire les ingrédients les plus lourds ou les plus compacts. Pour les gâteaux, le sucre en poudre est au fond du pot, suivi du cacao en poudre puis d’un mélange de farine et de levure tamisées (ou de la farine à levure incorporé). Viennent ensuite les fruits secs, les pépites de chocolat, la gousse de vanille…

Dans quel contenant ?

L’esprit récup est de mise pour ce type de cadeaux maison. Les bocaux de légumes et les pots de confiture du commerce sont parfaits. J'aime beaucoup les bocaux Le Parfait pour leur côté traditionnel ou les pots “Mason Jar” pour un cadeau vraiment tendance. Les bouteilles de jus de fruit ou de lait en verre sont également très sympas, notamment pour le riz au lait. Tout comme les sachets en forme de cône, façon dragées. A l’idéal, on prévoit des bouteilles de 20 à 50 cl, des pots et des bocaux de 50 cl/500g à 1l/1kg.

Combien de temps se conservent les kits ?

S’il n’y a que des ingrédients bien secs, aucun souci de conservation. Les bocaux peuvent donc se réaliser dès maintenant. Certaines préparations gagnent même en saveur avec le temps, comme le riz à grains ronds mêlé au bâton de cannelle. Si le kit contient des ingrédients un peu plus humides, notamment des guimauves, des fruits confits…, mieux vaut si prendre un peu plus tard en décembre ou bien emballer les ingrédients humides dans des sachets transparents avant de les introduire dans le bocal.

Comment personnaliser le bocal ?

Pas besoin d’être un grand artiste pour réaliser de jolis pots. On peut nouer quelques brins de raphia coloré ou un joli ruban autour du haut du bocal et le tour est joué ! La capsule en métal des post de confiture peut-être peinte, ornée de masking tape, recouverte d’un joli tissu ou d’une feuille de papier kraft retenue par du raphia ou un élastique. Pourquoi ne pas y coller un petit sujet ? Les rayons de loisirs créatifs regorgent de produits sympas.

Comme pour les pots de confiture, j'aime coller une étiquette sur le pot avec un peu de lait. Sinon, elle peut être perforée et glissée dans un ruban. De nombreux sites proposent des modèles à imprimer. Pour ma part, je récupère des enveloppes kraft toute l'année. Elles sont du plus bel effet.

On n’oublie pas d’indiquer le mode d’emploi sur l’étiquette avec les ingrédients à ajouter. Et on peut tout à fait accompagner le bocal de caissettes ou autres ustensiles indispensable à la recette pour un cadeau plus complet.

Quelques grands classiques glanés ici et là sur le net

* Le kit à brownies : 250 g de sucre en poudre, 100 g de cacao amer en poudre, 100 g de farine et ½ cuillérée à café de levure chimique, ¼ de cuillérée à café de sel, 120 g de noix de pécan hachées grossièrement, 100 g de pépites de chocolat noir (ou chocolat haché grossièrement).

Le mode d'emploi à imprimer : Je préchauffe le four à 180°C. Je verse le contenu du bocal dans un saladier. J'incorpore 100 g de beurre fondu, 5 cl d'huile de noix de pécan et 2 œufs battus. Je mélange pour obtenir une préparation homogène puis je verse dans un moule carré de 20 cm de côté, préalablement beurré. J'enfourne pour 35 minutes et laisse tiédir avant de le démouler.

* Le kit à cookies : 350 g de farine à levure incorporée, 150 g de sucre roux, 100 g de sucre, 200 g de pépites de chocolat noir (ou chocolat haché grossièrement).

Le mode d'emploi à imprimer : Je verse le contenu du bocal dans un saladier. J'incopore 250 g de beurre demi-sel pommade et 2 oeufs battus. Je mélange au batteur électrique. Je forme 24 boules à l'aide d'une cuiller à glace que je dépose sur une tôle pâtissière. Je réserve au frais 2 heures avant de cuire 10 à 12 mn dans un four préchauffé à 170°. Lorsque les cookies deviennent dorés sur les bords mais qu'ils sont encore souples, je les dépose sur une volette et laisse refroidir.

* Le kit à sablés aux pralines : 300g de farine, 100g de sucre cassonade, 100g de pralines roses concassées, 100g de pépites de chocolat blanc (ou chocolat haché grossièrement)

Le mode d'emploi à imprimer : Je verse le contenu du bocal dans un saladier. J'ajoute 100g de beurre et je mélange pour obtenir une pâte sableuse. J'incopore 1 oeuf battu. Je forme un boudin. Je laisse reposer entre 1 et 6 h au frais. Je découpe des rondelles de 5 mm d'épaisseur que je dépose sur une tôle. Je faire cuire pendant 10 mn dans un four préchauffé à 200°.

* Le kit à cake aux fruits secs : 250g de farine et ½ sachet de levure chimique, 200g de sucre, 50 g de raisins secs, 150 g de très bons fruits confits (poires, clémentines, cerises, angéliques, figues, melon, zestes de citron et d'orange...) ou de fruits séchés (cranberries, abricots secs...) coupés en cube de 1 cm, 30g d'amandes effilées

* Le kit à granola : 200g de flocons de riz, 100g de flocons d’avoine, 100g de noisettes, 50g de graines de courge, 50g de raisins secs, 50g de dattes séchées et coupés en dés.

* Le kit à barres de céréales : 150 g de flocons d’avoine, 100 g de flocons d’orge, 50 g de graines de courge, 100 g d’abricots secs, 50 g d’amandes concassées

Le mode d'emploi à imprimer : Je verse le contenu du bocal dans un saladier. J'incorpore 120g de beurre fondu et 3 oeufs battus. Je verse la pâte dans des moules à mini-cakes. je fais cuire 15 à 20 mn dans un four précahuffé à 180°. Je démoule et laisse refroidir.

* Le kit à risotto : 250g de riz arborio, 2 cuillérées à soupe d’oignons déshydraté, 1 cube de bouillon de légumes, du poivre moulu, 25g de champignons déshydratés (cèpes ou morilles)

Le mode d'emploi à imprimer : Je fais fondre une noix de beurre dans une casserole à parois épaisses. Je verse le contenu du bocal et laisse nacrer le riz quelques minutes à feu moyen. Pendant ce temps, je fais bouillir 1 l d'eau que je maintiens au chaud. J'ajoute une louche d'eau au riz en remuant. Une fois que l'eau est absorbé, j'ajoute de nouevau de l'eau et ainsi de suite pendant 18 mn (temps à vérifier sur le paquet de riz). Avant de servir, j'émulsionne le riz avec du parmesan râpé.

* Le kit de soupe : 100g de lentilles vertes, blondes ou corail, 100g d’orge perlé, 100g de pois cassés, un sachet de bouillon déshydraté en poudre de qualité (Ariaké par exemple), 1 cuillérée à soupe d’ail déshydraté, 1 cuillérée à soupe d’oignon déshydraté, 1 cuillérée à soupe d’herbes déshydraté, gros sel et poivres en grains, noisettes concassées (emballées dans un sachet pour ne les ajouter qu’au moment du service).

Le mode d'emploi à imprimer : Je verse le contenu du bocal (sauf les noisettes) dans l'autocuiseur. J'ajoute de l'eau à hauteur (ou un peu plus). Je porte à ébullition puis je laisse mijoter 10 mn. Je mixe et je sers avec les noisettes concassées.

* Le kit à vin chaud : 150g de sucre roux, les écorces d’une orange séchées, 1 bâton de cannelle, 1 gousse de vanille, 1 étoile de badiane, 1 clou de girofle. N’oubliez pas d’accompagner le bocal avec une bouteille de vin rouge ou, éventuellement, un bon jus de pomme bio.

Le mode d'emploi à imprimer : Je verse le vin dans une casserole. Je le fais bouillir 5 mn. J'ajoute le contenu du bocal et je laisse cuire à feu doux 15 mn. / Je verse le jus de pomme dans une casserole. J'ajoute le contenu du bocal et je laisse frémir à feu moyen pendant 15 mn.

* Le kit à chocolat chaud : 200 g de très bon chocolat noir concassé, 2 cuillérées à soupe de sucre roux, ¼ de cuillérée à café de 4 épices, 1 gousse de vanille.

Le mode d'emploi à imprimer : Je fais chauffer 1 litre de lait entier (si possible cru, de ferme, c'est encore meilleur) dans une casserole. Lorsqu'il frémit, j'ajoute le contenu du bocal et je fouette sur feu doux penandt 5 minutes avant de servir.

Inspirations sur le net…

mysweetboutique.fr : une boutique en ligne pour faire de jolis cadeaux (pots dont les Mason Jars, sachets, étiquettes, tampons à encrer, rubans…)

worldlabel.com : pour créer des étiquettes en tout genre

jamlabelizer.com : de quoi personnaliser ses Mason Jars

... et en librairie

Mes cadeaux gourmands de Walker Alison, éd. Marie-Claire, 2015

Les cadeaux gourmands, ça m'emballe, de Denise Crolle-Terzaghi, Prat édition, 2014

Je crée mes cadeaux gourmands de Marie Chioca et Delphine Paslin, éd. Terre vivante, 2012

Cadeaux à croquer et Cadeaux gourmands de Pascale Weeks, First édition, 2008 et 2007

Posté par magkp à 08:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

mardi 1 décembre 2015

Un peu de douceur pour démarrer le temps de l'Avent

bonnemamanJe ne sais pas pour vous, mais lorsque l'hiver s'installe, pour oublier le froid, j'aime me plonger dans les saveurs des marrons glacés, de la confiture de châtaignes... J'ai découvert cette année la confiture aux châtaignes de Bonne-Maman qui est absolument délicieuse.

Pour ne pas dévorer le pot en un clin d'oeil, je prépare volontiers des petits desserts rapides. Celui-ci m'a été suggéré par la marque Bonne-Maman elle-même et je dois dire que c'est un régal. Cette recette figure d'ailleurs sur les emballages des mousses que la marque fabrique. Et je dois avouer que je préfère la version maison.

Pensez-y aussi en petites portions : c'est un dessert festif sur un buffet de douceurs, rapide et simple à préparer. A agrémenter de perles dorées, d'éclats de meringue et de marrons glacés.

 

mousse de marron (5)

Mousse de marron

pour 4 pots de 60 ml

- 75 ml de crème fleurette

- 125g de confiture de châtaigne Bonne-Maman

- 1 blanc d'oeuf

Commencer par fouetter la crème fleurette.

Incoporer délicatement la confiture.

Battre le blanc en neige ferme et l'incorporer au mélange crème/confiture.

Répartir la mousse dans les pots.

Réserver au réfrigérateur pendant 4 heures.

mousse de marron (13)

Posté par magkp à 15:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 23 novembre 2015

Un petit goût de Québec

canneberges (1)Plus connues sous le nom de cranberries, les canneberges, encore appelées atocas, remplissent les étals des marchés de Montréal et des alentours de la fin septembre (début de la période récolte) à la fin de l'année. Cette plante vivace pousse à l'état sauvage dans les tourbières acides des régions froides d'Amérique du Nord mais est aujourd'hui cultivée de façon intensive dans des bassins sablonneux. Les petites baies acidulées ont un fort pouvoir antioxydant incontesté qui permet de lutter contre les infections (notamment urinaires et dentaires) et de prévenir l'apparition des maladies cardiovasculaires, de celles liées au vieillissement et de certains cancers (prostate, colon...). En France, nous les consommons surtout séchées, mais là-bas, à la saison, elles se dégustent fraiches à tous les repas, au petit déjeuner, arrosées de sirop d'érable en accompagnement d'un pancake, en garnture ou en sauce avec une volaille, en dessert, avec une glace à la vanille...

Lors de mon voyage à Montréal, je n'ai pas résisté à l'envie d'en rapporter pour les faire découvrir à ma famille. Pour autant, je ne savais pas trop bien comment j'allais les cuisiner. Et puis, en faisant un petit tour sur le net, j'ai été séduite par une recette sur le site de Papilles & Pupilles que je me suis empressée de réaliser (avec quelques petites modifications, on ne se refait pas).

Résultat : une petite croûte caramélisée au bon goût de noix de Pécan, légèrement acidulée grâce aux canneberges et un biscuit bien tendre parfumé à la noix. Un régal que vous pouvez tout à fait préparer avec d'autres fruits rouges acidulées telles que des airelles.

gâteau aux canneberges et noix de Pécan (11)

Gâteau aux canneberges et aux noix

- 200 g de canneberges fraiches

- 50 g de noix de Pécan

- 100 g de cassonade

- 150 g de beurre demi-sel

- 150 g de sucre

- 2 œufs

- 100 g de farine de blé

- 50 g de farine de noix

Laver et égoutter les canneberges.

Concasser grossièrement les noix de Pécan.

gâteau aux canneberges et noix de Pécan (1)

Dans un saladier, bien mélanger les noix, le sucre cassonade et les canneberges.

Préchauffer le four à 170° en chaleur tournante.

En profiter pour faire fondre le beurre dans un moule à manqué.

Verser le beurre fondu dans un saladier. Ajouter le sucre et mélanger. Incorporer les œufs puis les farines.

gâteau aux canneberges et noix de Pécan (3)

Verser le mélange de noix et de canneberges dans le moule beurré.

gâteau aux canneberges et noix de Pécan (2)

Recouvrir de l'appareil.

gâteau aux canneberges et noix de Pécan (4)

Enfourner pour 40 minutes.

gâteau aux canneberges et noix de Pécan (5)

Démouler le gâteau en le retournant sur un plat.

Laisser refroidir avant de servir.

gâteau aux canneberges et noix de Pécan (7)

lundi 16 novembre 2015

Montréal, cosmopolite jusque dans l'assiette

Du 29 octobre au 8 novembre dernier, avait lieu l'événement Montréal à table dans la jolie ville québécoise. Pour la quatrième année consécutive, les établissements participants à l'opération ont proposé quotidiennement tout leur savoir-faire en trois services à prix fixe (21, 31, 41€ selon le repas et l'établisssement). Une aubaine pour profiter des meilleures tables, des plus élégantes aux plus conviviales, en passant par les restaurants « apportez votre vin ». Voici mes coups de coeur parmi les différentes adresses testées.

- Pour un déjeuner ou un dîner entre amis, sans hésiter, on court se restaurer à Labarake.

Ce bistrot est installé dans une ancienne caserne des pompiers, au coeur de Angus Shops, là où été implantée la fabrique des locomtotives des chemins de fer Canadian Pacific, à deux pas du marché Jean Talon et du Parc Olympique.

PICT0086

Murs de briques, tables en bois brut, banquettes confortables, anciennes traverses de chemin de fer détournées en porte-manteau..., dès le pas de la porte, on est séduit par la décoration de style industriel. Au fond de la longue salle, on assiste à la valse des casseroles et des assiettes grâce à la cuisine ouverte. En cuisine justement, officie une jeune équipe menée par un tout aussi jeune chef français de 33 ans, Joachim Henni. Né à Saint-Raphaël, il a fait ses classes dans divers établissements de la Côte d'Azur notamment chez Jacques Chibois à la Bastide Saint-Antoine à Grasse.

PICT0085

Dans l'assiette, des recettes simples, goûteuses et justement exécutées, signe d'un savoir-faire certain et d'un souci de qualité. Malgré une coupure gaz et d'électricité avant notre arrivée qui a perturbé tout le service (aucune cuisson possible), nous nous sommes régalés d'une salade d'la caserne au chou rouge, cresson, crumble de parmesan, chèvre fais et noix de Grenoble et d'une César au bacon, parmesan, anchois,

2015 11 06 (86) - déjeuner restaurant Labarake - salade Labarake

2015 11 06 (87) - déjeuner restaurant Labarake - salade Ceasar

mais aussi d'un tartare de boeuf angus et son oeuf mollet et d'un autre de thon rouge aux saveurs d'Asie, tous les deux réalisés au couteau (ce qui est suffisamment rare pour être souligné)

2015 11 06 (89) - déjeuner restaurant Labarake - tartare de boeuf

2015 11 06 (88) - déjeuner restaurant Labarake - tratare de thon

et, pour finir, d'une coupe de canneberges glacées, glace à la vanille, sauce au caramel.

2015 11 06 (91) - déjeuner restaurant Labarake - canneberges glacées glace vanille sauce caramel

Les produits sont frais, les plats parfaitement assaisonnés. Le service est aimable, rapide, efficace. Un gros coup de coeur pour cette "caserne à manger" qui prouve qu'un lieu peut-être branché et de qualité, ce qui est loin d'être le cas dans la ville.

En semaine, repas des ouvriers à 15 $CA le midi, à la carte autour de 35-45 $CA. Labarake, 3165 Rue Rachel Est/Midway, Montréal - Labarake.com

- Pour un délicieux dîner ou un brunch gourmand & "nature", on s'attable à Evoo.

Au coeur du quartier ouvrier et artisanal qui "se gentrifie" petit à petit (comprenez qui s'embourgoise, avec un côté Bobo d'ailleurs), Saint-Henri, à deux pas du marché Atwater, voilà un petit resto dont on se réjouit pour peu qu'on soit sensible aux beaux produits agricoles. Dans un décor soigné qui fait la part belle aux instruments du travail de la terre et, saison oblige, aux jolies courbes des courges de toutes sortes, on craque pour une cuisine créative, fine et savoureuse dont la pétillante Québécoise Sophie Ouellet et le discret Irlandais Peter Saunders ont le secret. Les produits sont choisis chez des petits producteurs locaux et travaillés avec respect.

2015 11 08 (17) - brunch au resto EVOO 2015 11 08 (22) - brunch au resto EVOO -l'un des chefs Sophie Ouellet

A l'heure du "5 à 7" (l'apéro, quoi !), on s'est délecté d'une salade à la ricotta maison, au concombre, au radis, au melon d'eau, à la betterave, à la carotte, au chou de Bruxelles et anchoïade, et d'un ravioli farci au chevreau de M. Petit, pâte aux champignons, armillière de miel, poire, cipollini croustillant et parmesan, respectivement une entrée et un plat (en quantité plus importante bien sûr) à la carte. Les alliances peuvent paraître loufoques mais fonctionnent à merveille.

2015 11 05 (37) 5 à 7 au resto EVOO

Le week-end, on a brunché d'un délicieux saumon fumé maison accompagné d'une très agréable salade de chou blanc et de pomme et d'un oeuf brouillé bien crémeux, et on a terminé par une gaufre à la pâte choconoisette fabuleuse sur les conseils judicieux de la jolie et souriante serveuse Claudie Harvey, elle aussi associée.

2015 11 08 (19) - brunch au resto EVOO - saumon fumé salade de chou aux pommes oeufs brouillés

2015 11 08 (21) - brunch au resto EVOO - gaufre notelOO

Ici, tout est fait maison. D'ailleurs, on a presque l'impression d'y être, à la maison, tant l'accueil est chaleureux et bienveillant et l'ambiance agréable.

Comptez 25 $CA pour le brunch, 50 $CA pour le dîner. Formule à 37 $CA le jeudi soir. Evoo, 3426 Rue Notre-Dame O, Montréal - restaurantevoo.com

- Pour un brunch en famille le week-end, on se retrouve au Petit Extra.

A l'écart de l'agitation des quartiers branchés, c'est le rendez-vous des hommes d'affaires, des artistes (le restaurant est attenant au cabaret Le Lion d'Or), des amis et des familles, toutes générations confondues. Il faut dire que le lieu est calme et propice aux retrouvailles. Le temps semble s'être arrêté sur une France du siècle passé. Une brasserie typiquement parisienne des années 30 avec comptoir en zinc, table nappé, chaises bistrot, banquette courant le long des murs, miroirs et grande ardoise pour annoncer les plats, variété française en fond musical... Le chef Marc-Olivier Eloy et sa brigade y cuisine des plats d'inspiration française. La serveuse, expatriée du nord de la France, est sympahique, efficace et de bons conseils.

2015 11 07 (16) - brunch au Petit Extra 2015 11 07 (23) - brunch au Petit Extra - le chef Marc-Olivier Eloy

Le week-end, le brunch est servi de 11h à 13h. Il offre un menu en 3 plats : un scone au cheddar pour commencer,

2015 11 07 (18) - brunch au Petit Extra

un plat au choix : boeuf fumé sur une gaufre à la farine de seigle avec oeuf mollet et sauce hollandaise, gravlax maison, oeuf dur et mayonnaise, les oeufs brouillés à l'huile de truffe blanche ou granola accompagné d'un yaourt et de fruits frais,

2015 11 07 (19) - brunch au Petit Extra

2015 11 07 (20) - brunch au Petit Extra

2015 11 07 (21) - brunch au Petit Extra

Un délicieux sorbet au melon et pineau des Charentes clôt le repas.

2015 11 07 (22) - brunch au Petit Extra

Pas mauvais et très copieux.

Carte du midi à partir de 16 $CA. Brunch à 21 $CA avec boisson chaude ou un jus de fruit. Au Petit Extra, 1690 Rue Ontario E, Montréal - aupetitextra.com

(à suivre, les grandes tables montréalaises...)

Plus d’informations sur Montréal à Table : www.tourisme-montreal.org/mtlatable

Posté par magkp à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,