vendredi 16 février 2018

Un hôtel-restaurant de charme au coeur des Aravis

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (4)

Quelque part au coeur de la chaîne des Aravis, entre le lac d'Annecy, le Grand-Bornand et la Clusaz, à quelques kilomètres au-dessus de la vallée de Thônes, la Ferme des Vônezins vous invite à lâcher prise. Un chalet d'alpage authentique de 1787, rénové avec extrêmement de goût, vous accueille le temps d'un déjeuner, d'une nuit ou de quelques jours. Mais voilà une adresse qui se mérite. Car, pour décrocher ce sésame, une fois l'auto garée au beau milieu d'un chemin de montagne, il faut encore grimper 700 mètres au dénivelé "sportif", en compagnie des chèvres, des vaches et des chiens de la maison. Je peux vous assurer qu'on apprécie d'autant plus le paysage époustouflant et le décor de charme de cet hôtel-restaurant une fois arrivé. Bien sûr, Philippe Carteron, l'heureux héritier de ce chalet familial, viendra vous chercher volontiers avec son 4x4 si vous le souhaitez.

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (6)

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (7)

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (9)

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (11)

Si le temps le permet, vous serez tenté de flâner quelques instants dans le "jardin" ou sur la terrasse qui surplombe un petit bassin. Sinon, hâtez-vous de pousser la lourde porte de bois pour découvrir ce refuge authentique où le raffinement est poussé jusque dans les moindres détails.

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (14)

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (15)

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (16)

De pièces en pièces, d'alcôve en salons, on ne sait où poser ses yeux. Le bois est omniprésent, les meubles d'antan patinés par les années semblent avoir toujours étaient là, les objets chinés avec soin racontent une histoire. D'emblée, vous vous sentez bien, un peu comme si vous reveniez chez votre grand-mère.

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (18)

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (20)

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (23)

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (24)

Philippe vous attend. S'il fait beau, il a dressé la table sur la terrasse pour profiter d'une vue à 360° sur la chaine montagneuse. A cette saison, il vous reçoit dans la salle à manger au pied de la "bourne", cette grande cheminée où fument tranquillement jambons et saucisses, ou bien encore dans le salon lovés dans des fourrures, au coin de la cheminée.

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (21)

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (27)

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (28)

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (30)

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (33)

Philippe a à coeur de vous recevoir confortablement pour que vous appréciez au mieux sa cuisine. Une cuisine héritée elle aussi de sa grand-mère, faite de plats de terroir, mitonnés sur le piano. La carte s'adapte aux saisons et change chaque jour. Ce midi-là, Philippe faisait honneur à la Raclette de Savoie IGP.

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (34)
Salade très appétissante, agrémentée de bouchées de Raclette panées et de jambon de Savoie

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (36)
Suprêmes de poulet, sauce à la Raclette et à la Roussette de Savoie

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (37)
Tarte aux poires à l'ancienne

Des plats sans prétention mais cuisinés avec justesse, à partir de produits locaux de qualité et servis avec générosité.

Une telle table donne vraiment envie de rester, de profiter des jolies chambres et du futur spa. C'est sûr, on y reviendra...

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (10)

2017 10 17 - Déjeuner à La Ferme des Vônezins, hôtel-restaurant à Thônes au coeur des Aravis (5)

la Ferme des Vônezins

Route de Glapigny - Le Planet 74230 Thônes

tél.: 04 50 68 18 29

www.lafermedesvonezins.com

Posté par magkp à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


vendredi 9 février 2018

Une salade, mon capitaine ?

Le haddock fait partie de ces poissons que nous apprécions beaucoup à la maison. Cet églefin décapité, ouvert et fumé s'accorde bien aux plats chauds, tièdes ou froids, à base de pommes de terre, de lentilles, de crème... S'il est simple à marier, il l'est tout autant à accomoder : il suffit de le pocher dans un mélange d'eau et de lait pour qu'il perde son côté (trop) salé sans perdre sa saveur fumée. Poché uniquement à l'eau, le résultat n'est pas aussi satisfaisant : le sel est encore très présent et le fait de le réhydrater lui fait perdre une bonne partie de son goût. Bien sûr, le lait ne peut être réutilisé et doit être jeté ensuite mais cela vaut vraiment le coup de procéder ainsi.

haddock et lentilles (7)

Salade de haddock et lentilles vertes

Pour 4 personnes :

- 240 g de lentilles vertes du Puy ou du Berry

- 1 carotte

- 1 oignon jaune piqué de 2 clous de griofle

- 1 branche de thym, 1 feuille de laurier

- 600 g de haddock

- qs de lait

- qs d'eau

- 1 oignon rouge

- 1 cuillérée à soupe de vinaigre de cidre

- 1 cuillérée à café de moutarde à l'ancienne

- 3 cuillérées à soupe d'huile de noisette

- sel, poivre

Eplucher la carotte, la couper en rondelles. Rincer les lentilles à l'eau froide.

Les déposer dans une cocotte avec carottes, oignon piqué et bouquet garni. Recouvrir de 2 fois leur volume d'eau froide.

Cuire 20 mn (se reporter aux instructions sur le paquet car le temps varie selon les variétés) sans passer le seuil de l'ébullition (env.90°) pour éviter d'éclater les lentilles et de durcir leur peau.

Pendant ce temps, pocher le haddock afin de le dessaler. Pour ce faire, placer les filets dans une sauteuse et mouiller à hauteur dans un mélange égal d'eau et de lait.

Porter à ébullition et baisser juste avant (le liquide ne doit pas bouillir). Laisser cuire à feu moyen 15mn environ.

En parallèle, préparer la vinaigrette dans un saladier en versant le vinaigre dans un saladier. Ajouter la moutarde, le sel et le poivre et bien mélanger. Verser l'huile petit à petit en émulsionnant la sauce. Réserver une partie dans le saladier, l'autre à part.

Peler et éminer l'oignon rouge. Réserver.

En fin de cuisson des lentilles, les égoutter si nécessaire. Retirer l'oignon et le bouquet garni.

Verser les lentilles dans le saladier et remuer vivement.

Sortir le poisson de la sauteuse à l'aide d'une écumoire. Ôter la peau des filets en la décollant doucement. La chair du poisson doit être blanc nacré et luisante.

L'effeuiller délicatement en ôtant les arêtes.

Déposer le haddock effeuillé sur le lit de lentilles, ajouter les oignons rouges, arroser de vinaigrette restante et servir encore tiède.