Cet été, en lisant un Mode & Travaux, j'ai été attirée par cette soupe de poissons basque que je ne connaissais pas du tout, appelée Ttoro (prononcez tioro).
Puis-je dire sans m'attirer les foudres que ce plat est au Pays Basque ce que la bouillabaisse est à Marseille ? C'est qu'il s'agit d'une soupe  que les femmes de pêcheurs avaient l'habitude de réaliser au retour de pêche.
Ce plat, certes coûteux, est savoureux et a plu aux petits comme aux plus grands. A refaire donc !

ttoro__4_

Ttoro

pour 6 personnes :

- 500g de lotte en tranches

- 500g de merlu en tranches

- 500g de congre en tranches

- 12 langoustines crues

- 1l de moules crues

- les têtes des poissons (n'oubliez pas de les demander au possionnier !)

- 1,5l d'eau

- 0,5l de vin blanc sec

- 4 tomates concassées (en conserve ou fraiches)

- 2 gousses d'ail

- 2 oignons

- 1 bouquet garni (persil, laurier et thym)

- huile d'olive

- sel, poivre et piment d'Espelette

- 1/2 baguette légèrement rassis

Emincer les oignons.

Dans une cocotte, les faire blondir dans de l'huile d'olive.

Ajouter les tomates, les têtes de poisson, l'eau, le vin blanc, l'ail, le bouquet garni, le sel, le poivre et le piment d'Espelette.

Faire cuire à couvert, doucement, 1 heure.

Pendant ce temps, laver et gratter les moules avec soin.

Une fois l'heure écoulée, passer le bouillon au chinois.

Dans une cocotte en fonte, faire revenir les tranches de poisson dans de l'huile d'olive (en plusieurs fois, si nécessaire). Saler et poivrer légèrement.

Verser le bouillon filtré et faire cuire 15 minutes, à couvert, sur feu moyen.

Pendant ce temps, préparer des croûtons : faire griller des tranches de baguettes frottées d'ail.

Au bout de 10 minutes, ajouter les langoustines et poursuivre la cuisson.

Servir bien chaud avec les croûtons. Accompagner éventuellement de pommes de terre vapeur pour en faire un plat complet.

Nota : nous avons accompagné cette soupe d'un vin blanc de Touraine : un sauvignon plus exactement, "Prestige d'Octavie" cuvée 2007, du Domaine Octavie à Oisly (41).
Nous avons découvert ce domaine cet été lors de nos vacances où nous avons été accueillis par Isabelle Rouballay, vigneron indépendant qui travaille dans une démarche qualité Terra Vitis (dans le respect de l'nevironnement), tout comme son confrère voisin
Thierry Michaud.
"La cuvée Prestige d'Octavie issue de vieilles vignes de Sauvignon donne un vin sec, gras, tout en rondeur qui charme par ses arômes subtils d'agrumes et de fleurs blanches : une vague de délicatesse et de finesse." Une parfaite association !

****

EVENEMENT : L'Univers de Mag, partenaire de

CenF2008_logo