lundi 5 février 2007

Un plat mijoté pour femmes pressées

Cela vous paraît contradictoire ? Pourtant, beaucoup de plats mijotés ne nécessitent pas beaucoup de préparation, malgré un temps de cuisson long. Comme dirait Mercotte, il suffit juste d'être organisée ! et, en l'occurence, de le prévoir la veille. Le jour même, il ne reste alors plus qu'à réchauffer et passer à table.

Le coq au vin, puisque c'est de ce plat dont je vous parlerai aujourd'hui, peut se préparer de manière traditionnelle ou, comme je l'ai confectionné cette semaine (alors que j'étais surbookée mais que j'en avais assez de manger pizzas et féculents), en version express. A vous de choisir en fonction de votre emploi du temps !

Coq au vin dans l'art et la manière

- un coq fermier découpé en morceaux

- 250g de poitrine fumée

- un mélange de 500g de champignons (de Paris, cèpes, girolles, pleurotes)

- 4/5 carottes

- 1 gros oignon

- 2 gousses d'ail

- un bouquet garni

- 75cl de vin rouge (ou plus en fonction du poids du coq)

- 80g de beurre

- 3 c. à s. d'huile

- 3 c. à s. de farine

- sel, poivre du moulin

La veille, laver, peler et découper les carottes en rondelles. Peler les gousses d'ail. Déposer l'ail écrasée, les carottes, le bouquet garni et le coq dans un plat. Couvrir de vin. Saler, poivrer. Laisser mariner 12h au frais.

Le jour même, peler et hacher les oignons. Détailler la poitrine en lardons. Nettoyer les champignons, les détailler en lamelles si besoin.

Egoutter les morceaux de coq. Réserver la marinade.

Faire chauffer l'huile et le beurre dans une cocotte en fonte. Y faire saisir les morceaux de coq. Les retirer.

Faire revenir les oignons et les lardons. Remuer et laisser cuire à feu doux 5-10 minutes. Retirer.

Ajouter éventuellement une noisette de beurre. Faire revenir les champignons 10 minutes à feu doux. Retirer et réserver.

Faire fondre le beurre restant. Verser la farine, bien mélanger et laisser colorer quelques instants. Arroser ce roux de la marinade (avec les légumes si vous le souhaitez), petit à petit, tout en mélangeant avec une cuillère en bois. Lorsque vous obtenez une sauce assez épaisse, ajouter le coq, les lardons, les oignons,  et tous les légumes de la marinade (si vous les aviez séparés au moment de la sauce) SAUF les champignons.

Laisser mijoter, à couvert et à toutes petites ébullitions, 2h30 à 3 h30 (en fonction du coq).

Une demi-heure avant la fin, ajouter les champignons.

Servir bien chaud, en ayant pris soin de retirer le bouquet garni, avec des frites ou des pommes-de-terre vapeur.

Avec un beau coq de 3,5kg, je régale 10 convives environ.
Comme tous les plats mijotés, préparez le coq au vin la veille (et la marinade à J-2) afin de le réchauffer le jour même (ce qui vous permet en plus de vérifier l'assaisonnement et le temps de cuisson).

coq_au_vin_005

Coq au vin express

- 4 à 6 morceaux de coq fermier (cuisses, ailes)

- 250g de lardons

- une boite de champignons de Paris

- 150g de de légumes surgelés en julienne (carottes, céleri, courgettes)

- 1 gros oignon

- un bouquet garni

- 30 cl de vin rouge (ou plus en fonction du poids du coq)

- 80g de beurre

- 2 c. à s. d'huile

- 2 c. à s. de farine

- sel, poivre du moulin

Peler et hacher les oignons.

Faire chauffer l'huile et le beurre dans une cocotte en fonte. Y faire saisir les morceaux de coq. Les retirer.

Faire revenir les oignons, les champignons  et les lardons. Remuer et laisser cuire à feu doux 5-10 minutes. Retirer.

Faire fondre le beurre restant. Verser la farine, bien mélanger et laisser colorer quelques instants. Arroser de vin, petit à petit, tout en mélangeant avec une cuillère en bois. Lorsque vous obtenez une sauce assez épaisse, ajouter le coq, les lardons, les oignons, les champignons, les légumes surgelés et le bouquet garni.

Si le vin ne recouvre pas le tout, ajouter un peu d'eau.

Laisser mijoter, à couvert et à toute petite ébullition, 2h30.

Servir bien chaud, en ayant pris soin de retirer le bouquet garni, avec des frites ou des pommes-de-terre vapeur.

Les pommes-de-terre vapeur se préaprent très rapidement grâce à la cocotte-minute. Déposez de petites pommes-de-terre entières pelées dans le panier vapeur et laissez cuire 8-10 minutes à partir du sifflement (en fonction des cocotte-minute).
Un autre instrument est très utile pour les légumes vapeur : le micro-ondes. Et ce d'autant plus si, comme le mien (un Samsung MW107W), il est pourvu de la fonction "power stream". Vous pelez alors de petites pommes-de-terre et les déposez dans le panier à vapeur Samsung. Vous ajoutez 4-5 cuillères d'eau et mettez en route. Six-sept minutes (suivant le poids) après, c'est prêt !

Posté par magkp à 07:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]